Perturbateurs endocriniens

L’Association Santé Environnement France propose gratuitement "Le petit guide santé de la fertilité"

Publié le 27 octobre 2019
© Vitor Pinto / Unsplash

L’Association Santé Environnement France (ASEF) qui a pour vocation d’informer afin de limiter l’impact des facteurs environnementaux sur notre santé, édite un guide à destination des couples ayant un projet d’enfant.

Un peu d'histoire : entre 1973 et 2011, la concentration du sperme humain en spermatozoïdes a décliné de 50 % à 60 % dans les pays occidentaux industrialisés. Est également apparue une augmentation des malformations génitales masculines, une baisse de l’âge de la puberté chez les filles…  [1]

Comme d’autres études avant, une récente étude menée en Suisse de nouveau mis en évidence une baisse que la qualité du sperme (concentration, mobilité, forme) [2]. Celle-ci a souligné l’impact des perturbateurs endocriniens, auxquels participent le tabagisme parental et l’exposition aux pesticides. Mais ce ne sont pas les seuls. Des perturbateurs endocriniens, on en retrouve partout dans notre quotidien : produits ménagers, alimentation et emballages alimentaires, ustensiles de cuisine, cosmétiques... Tous ces produits sont également susceptibles de contenir des substances toxiques ou favorisant le développement de certaines maladies, troubles ou malformations… Il est donc important de savoir les repérer pour mieux les éviter.

>> A lire aussi : Bisphénol, phtalates, parabène... Peut-on encore échapper aux perturbateurs endocriniens ?

Assurer la santé future de son enfant  

Peut-être avez-vous déjà entendu de la période des 1000 jours ? Il s’agit d’une période déterminante pour préparer la santé son futur enfant. Celle-ci s’étend depuis les premiers instants de vie de l’embryon jusqu’aux deux ans de l’enfant. Au cours de cette période de développement intense, l’enfant est particulièrement vulnérable. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’en plus de dépendre des adultes, il est aussi particulièrement sensible aux stimuli de l’environnement. Et l’environnement qui l’entoure, nos habitudes, notre consommation vont influencer sa santé future.

Pour reprendre l’exemple des perturbateurs endocriniens, ils pourront au cours de cette période de vulnérabilité, modifier les gènes de l’enfant (épigénétique) et entrainer une augmentation du diabète, de l’obésité, ainsi que des troubles liés à l’augmentation des œstrogènes : puberté précoce, endométriose etc…

Il est donc essentiel d’être informé bien avant de concrétiser son projet de famille. De cette manière, vous favoriserez vos chances de concevoir et préserverez le capital santé de votre futur enfant. Car, lorsque l’on décide de fonder une famille, on souhaite évidemment le meilleur pour son enfant à venir. Mais souvent, on a aussi envie que cela se concrétise très vite. Pour autant, devenir parents n’est pas anodin et l’actualité nous démontre que les paramètres à considérer sont nombreux.

Aider à mieux se connaître

A cet effet l’association Santé Environnement France publie « Le petit guide santé de la fertilité » dont l’objectif est nous aider à mieux nous connaître, identifier nos mauvaises habitudes, mettre en place les bons gestes grâce aux conseils fournis dans ce guide, et enfin développer la visite préconceptionnelle. Le sujet peut sembler tabou et réservé à la sphère intime, il est pourtant important d’en parler. 

Ce guide est d’ores et déjà téléchargeable gratuitement sur le site internet de l'association. 

Vous trouverez dans ce guide un questionnaire qui vous permettra d’identifier vos habitudes et comportements pouvant être néfastes et vous freiner dans votre projet de famille. Mais surtout, vous trouverez des conseils pour les corriger et avancer sereinement. Enfin, pour un suivi personnalisé, vous pourrez présenter ce guide à votre médecin dans le cadre de la visite préconceptionnelle.

>> A lire aussi : De nombreux polluants chimiques retrouvés dans l'organisme des français

A propos de l'Association Santé Environnement France

Fondée en 2008 par le Dr Pierre Souvet, Cardiologue, et le Dr Patrice Halimi, Chirurgien-Pédiatre, l’Association Santé Environnement France (ASEF), composée exclusivement de professionnels de santé, a pour objectif d’informer sur l’impact des polluants sur la santé, et surtout de donner des conseils pour les éviter.

Reconnue d’intérêt général, l’association travaille sur tous les sujets en lien avec la santé et l’environnement. Dans cette démarche d’information, l’ASEF réalise des enquêtes, organise des conférences, publie des petits guides santé et répertorie toute l’actu santé-environnement sur son site internet : http://www.asef-asso.fr 

[1] Article Le Monde 
[2]“Semen quality of young men in Switzerland: a nationwide cross‐sectional population‐based study”, Andrology, R. Rahban, L. Priskorn, A. Senn et al., 21 mai 2019 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

 

Articles du thème Perturbateurs endocriniens
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !