Auto-guérison

Ce que vos doigts et les lignes de vos mains révèlent de votre santé

Publié le 14 avril 2020 - Mis à jour le 15 avril 2020
Daniel Kieffer a créé le Collège Européen de Naturopathie Traditionnelle Holistique et est l'un des membres fondateurs de la Féna. Il anime des conférences, ateliers et stages sur la médecine intégrative et la santé naturelle holistique.
L’étude des mains peut apporter des éléments utiles pour discerner de quelle(s) constitution(s) nous sommes.
L’étude des mains peut apporter des éléments utiles pour discerner de quelle(s) constitution(s) nous sommes.
© Milada Vigerova

Et si vos mains étaient le miroir de votre santé ? Apprenez de manière ludique et pédagogique à mesurer et à évaluer votre état de santé en fonction de la constitution, du toucher et des lignes de vos mains. Elles vous indiqueront à quels risques vous êtes le/la plus exposé.e.

Nous possédons tous un peu des quatre portraits hippocratiques, le plus souvent dans un ordre décroissant, par exemple sanguin (dominant) puis bilieux puis lymphatique et nerveux (ce dernier quasiment absent). L’étude des mains peut apporter des éléments utiles pour discerner de quelle(s) constitution(s) nous sommes. Par exemple, la main d’un  sanguin pourra être froide s’il est à jeun depuis longtemps, très stressé et en hiver... alors que celle d’un bilieux pourra être humide s’il est en proie à une émotion mal gérée...  On (se) posera donc la question en ces termes par exemple : "Le plus souvent, mes mains sont-elles plutôt sèches ou humides, chaudes ou froides ?"

Par exemple :

La main du lymphatique est très souvent froide et humide, un peu potelée comme celle des enfants, les doigts fuselés et plus courts que la paume. Les tissus semblent infiltrés d’eau (œdémateux). Les lignes sont fines et peu nombreuses. Ses problèmes les plus courants : Oedèmes, diabète, surpoids, troubles lymphoïdes, insuffisances glandulaires...

La main du sanguin est massive, puissante, large, humide et chaude (parfois froide selon le stress). Colorée, elle marque par son épaisseur (notamment au niveau des monts, c’est-à-dire à la base de chaque doigt, sur la paume) ici plus en relief. Les doigts sont plus courts que la paume, souvent spatulés ou carrés aux extrémités, les lignes marquées mais  peu nombreuses. Ses problèmes les plus courants : surcharges digestives, congestions, goutte, affections cardiovasculaires, hémorroïdes...

La main du nerveux est bien plus allongée, surtout les doigts vis-à-vis de la paume. Plus plate et grêle, elle sera souvent froide et sèche (humide en cas d’émotions). Elle pourra devenir torturée avec l’âge (distorsions des doigts et articulations des phalanges plus marquées). Les lignes sont nombreuses et fines. Ses problèmes les plus courants : fragilité au stress, troubles du sommeil, fermetures émonctorielles, sclérose, dépressions...

La main du bilieux est proportionnée, les doigts équivalents à la longueur de la paume. Souvent chaude et sèche, elle pourra s’humidifier ponctuellement selon le stress. Faite  pour l’action, elle possède une solide musculature, mais moins expansive que celle du sanguin. Les lignes sont relativement bien marquées et peu nombreuses. Ses problèmes les plus courants : Troubles hépatobiliaires, surmenage, musculo-squelettique, acidose, allergies...

 

Cet article est extrait du livre Réaliser son autobilan de vitalité par Daniel Kieffer, paru aux éditions Jouvence.

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du dossier Allô docteur ?
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte