Thérapies alternatives

Acupuncture : l'éveil de l'énergie vitale

Publié le 22 juin 2020
Le Dr Nadia Volf est docteure en médecine et diplômée interuniversitaire d'acupuncture. Conférencière internationale, elle est l'auteure de nombreux livres. 
"Afin d’atteindre ces points, cachés sous les chairs, les Anciens ont inventé les petits fils d’argent afin de pénétrer en profondeur jusqu’à l’endroit exact du point"
"Afin d’atteindre ces points, cachés sous les chairs, les Anciens ont inventé les petits fils d’argent afin de pénétrer en profondeur jusqu’à l’endroit exact du point"
© Antonika Chanel/Unsplash

Chi, qi, force de vie, énergie de vie… Notre corps humain serait entretenu par une énergie circulante, un flux énergétique diffusé par des canaux subtils appelés méridiens. Forte de 45 ans d'expérience en acupuncture, le Dr Nadia Volf nous ouvre une porte vers notre fluide sacré. 

Cet article a été publié dans le magazine #28 avril-mai 2020

>> Pour retrouver la liste des points de vente, c'est ici

 

 

Le silence de l’Univers n’est pas silencieux, car chaque planète et chaque étoile vibre avec sa propre fréquence. Toutes composent une mélodie unique qui résonne avec l’ensemble de l’Univers dans la magie de la Symphonie du Cosmos. Les astronomes ont pu enregistrer les sons des planètes, leur souffle tellement différent et particulier, comme la voix d’un nouveau-né. 

Notre mélodie intérieure 

Ainsi, notre organisme n’est pas silencieux non plus, mais rempli de musique. Nous écoutons attentivement le tambour des battements du cœur et la brise des poumons ; elle souffle telles les vagues de la mer alternant la marée haute qui inspire et la marée basse qui expire. Nous entendons les gargouilles de l’estomac, les bruits des intestins. Nous nous attendrissons devant le son des rots des nourrissons. Mais la musique essentielle des vibrations des molécules, des cellules et des organes n’est pas accessible à la sensibilité de nos oreilles. Et pourtant leurs mélodies sont bien réelles, comme les fréquences des ultrasons, facilement identifiées par les dauphins qui échangent entre eux sur cette fréquence des ondes. L’organisme fonctionne comme un système unique, et la mélodie de chaque organe et celle de chaque molécule est synchronisée dans un ensemble musical d’une symphonie majestueuse du corps, unique pour chaque personne.

Le “courant” de vie 

Quelle est la différence entre un être humain vivant et un être humain non vivant ? La structure du corps ne change pas mais il n’y a pas de vie dans un corps mort. Le cœur est arrêté et ne propulse plus le sang à travers les vaisseaux. Alors, qui anime la vie, quelle lumière invisible remplit le corps, remet la pompe du cœur en marche, active chaque cellule comme le courant électrique allume une ampoule et fait tourner le moteur ? Sans cette lumière invisible, l’organisme ne peut pas fonctionner, même si les traits anatomiques gardent leur forme habituelle. Depuis la naissance de l’être humain, et dans toutes les civilisations ancestrales, les textes sacrés mentionnent cette énergie vitale qui circule à travers le corps dans les canaux invisibles. 

>> A lire sur FemininBio L'acupuncture, pour soulager durant la grossesse

Au cœur des textes sacrés

Chaque culture donnait des noms différents en parlant de ce même système, comme le Soleil était appelé différemment dans des langues différentes. Dans les travaux d’Hippocrate, père de la médecine de la Grèce antique, au IIe siècle av. J.-C., on trouve la description de canaux de communication "phelps", qui couvrent la surface du corps. Les traités médicaux de la civilisation maya décrivaient « les canaux du vent qui font circuler l’énergie et dispersent le sang, passent par la tête, la poitrine et le dos, longent les bras et descendent sur les articulations des membres ». Dans les Vedas de l’Inde antique ces méridiens s’appelaient "nadis", tandis que les papyrus égyptiens précisaient que les "metu" formaient un réseau de canaux connectés entre eux et leur rôle était de « faire circuler l’énergie et l’information et faire communiquer l’extérieur et l’intérieur du corps ». En Corée les canaux de "Bong Han" glorifiaient le nom de son découvreur coréen. Dans la tradition ancestrale chinoise le trajet de ces méridiens était représenté par le caractère « jing », l’idéogramme qui signifie « les lignes essentielles » ou la route. La multitude des méthodes thérapeutiques visait ces canaux énergétiques. 

L’activation de nos points d’énergie 

Ainsi, les points d’acupuncture, localisés sur le trajet de chaque méridien dans un endroit précis du corps, sont les portes d’accès qui permettent d’activer le courant d’énergie, telles des petites prises électriques. Le point d’acupuncture est représenté par l’idéogramme chinois xue, qui signifie « l’espace vide ». Afin d’atteindre ces points, cachés sous les chairs, les Anciens ont inventé les petits fils d’argent afin de pénétrer en profondeur jusqu’à l’endroit exact du point. Cette technique est connue aujourd’hui sous le nom d'acupuncture et les canaux énergétiques sont désignés aujourd'hui en tant que méridiens d’acupuncture, un système de canaux énergétiques qui, comme les capillaires, traversent tout l’organisme. Un système aussi légitime que les systèmes sanguin, lymphatique ou nerveux. Ce système est invisible à l’œil nu, mais sous le zoom du microscope électronique, on peut reconnaître les trajectoires des méridiens d’acupuncture comme de petits canaux avec plein de branches et ramifications. Ils passent sous les capsules qui enveloppent chaque organe, suivent les muscles et les voies nerveuses. 

>> A lire sur FemininBio 6 antidouleurs naturels pour soulager les douleurs chroniques

Le guide vers la réalisation de notre mission de vie

Le rôle des méridiens d’acupuncture dans l’organisme est essentiel : ils incarnent une matrice énergétique qui anime et guide le fonctionnement de l’organisme vivant afin de transmettre à chaque partie du corps les émissions directrices.

"Les méridiens d’acupuncture supportent nos décisions"

Ces dernières coordonnent le fonctionnement de tout organisme en résonance et à l'unisson. Nous venons au Monde avec un programme de vie bien défini, et tous les systèmes (nerveux, hormonal, sanguin, etc.) y jouent leur partition. Cette programmation est représentée dans l’organisme par les méridiens énergétiques qui parcourent notre corps. Ces routes nous mènent vers une destination, la réalisation de tous nos talents au maximum du potentiel, physique et mental, intellectuel et émotionnel. Ces méridiens remettent en marche les réserves de carburant quand nous sommes épuisées, en mobilisant les forces supplémentaires mises de côté dans la vie quotidienne. Ils apportent le second souffle des forces physiques et mentales nécessaire pour se surpasser dans l’ascension d’un sommet inaccessible de l’évolution. 

Notre meilleur soutien évolutif

Comme un bon jardinier cultive le jardin jour après jour afin de construire une harmonie parfaite, tout au long de notre vie nous devons cultiver notre jardin secret afin de nous faire grandir. Les connaissances font grandir notre conscience afin de nous élever aux niveaux plus hauts pour découvrir une nouvelle vue sur la vallée de la vie, plus vaste, plus globale et plus belle. Et comme chaque effort nécessite de l’énergie supplémentaire, les méridiens d’acupuncture supportent nos décisions par la mise en marche des voies physiologiques nécessaires. 

Notre experte

Retrouvez le Dr Nadia Volf à travers son nouvel ouvrage La Symphonie des méridiens du corps, à paraître en octobre 2020 aux éditions Trédaniel. 

 

 

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Acupuncture
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte