Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Médecine chinoise

Tout savoir sur le foie et ses différents rôles selon la médecine chinoise traditionnelle

Le foie et la médecine chinoise

Le foie participe au métabolisme des liquides. Si cette fonction vient à être troublée, des états de stagnation d'énergie peuvent s'installer.

Yan Krukov/Pexels
Jean Pélissier
Par Jean Pélissier
Publié le 28 mars 2022

Nous le savons essentiel à la période du printemps pour la détox de l'organisme, mais nous ignorons sa réelle connexion au corps. Comment le foie correspond-il avec les différents organes ? Découvrez ici l'explication selon la médecine chinoise traditionnelle.


Partenaire

Cet organe tient une place centrale en physiologie traditionnelle chinoise. Il est localisé sous le diaphragme, au niveau de l'hypocondre droit, légèrement incliné vers la gauche. C'est le moteur essentiel de la régulation volumique du sang. Le Foie assure la bonne marche et la facilité des mouvements et de la transformation de l'énergie. Il régule l'activité fonctionnelle des « douze organes». Enfin, il "commande" à tous les tendons de l'organisme

Le drainage et la dispersion appartiennent au foie

C'est une des fonctions les plus importantes de l'énergie du foie. Elle permet de réguler la circulation énergétique dans l'ensemble de l'organisme. Lorsque cette fonction de drainage et de dispersion est optimale, l'énergie et le sang circulent librement dans l'organisme, la coordination de l'activité des organes et des tissus se fait normalement. Souvent le Foie est assimilé au bois d'un arbre. Le tronc de l'arbre a pour fonction de faire circuler la sève, de la véhiculer jusqu'aux feuilles les plus lointaines. Cette action spécifique se manifeste dans de nombreuses activités de l'organisme :

Mentales et émotionnelles

II est dit que "le foie contrôle la réflexion stratégique", l'élaboration d'un plan. Quand l'activité de ce logiciel est normale, "l'esprit est heureux et tranquille, le cœur est léger et détendu, le raisonnement est clair, la pensée est affûtée, l'énergie est en harmonie et les émotions sont tranquilles".

A lire aussi Médecine traditionnelle chinoise (MTC) : symbolique du printemps, Qi gong, detox

En cas de dysfonctionnement de cette action de drainage, les activités mentales et émotionnelles peuvent facilement être déséquilibrées. Un état dépressif peut apparaître avec des symptômes classiques comme le repli sur soi, la tristesse, de grands soupirs, une sensibilité excessive avec pleurs faciles....

À l'inverse cette activité du Foie peut être excessive : on parle alors de "feu du Foie" qui monte exagérément vers le haut avec des symptômes tels que de l'insomnie par excès d'activité mentale, la personne n'arrêtant pas d'élaborer des plans, des maux de tête, des vertiges, le visage et les yeux rouges, un état d'excitation avec de la nervosité et des colères fréquentes.

Les premiers symptômes sont liés à un blocage, à une stagnation de l'énergie du foie. Cette situation est plutôt de nature yin, alors qu'un excès d'énergie au niveau de ce même logiciel est plutôt de nature yang. Le blocage, la stagnation de l'énergie du foie sont une des causes essentielles dans le déclenchement de nombreuses tumeurs.

Digestion et assimilation des aliments

Sous l'emprise d'émotions intériorisées, l'énergie du foie peut "se bloquer", stagner. De nombreuses perturbations peuvent apparaître : régurgitations acides, problèmes de distensions abdominales avec des éructations, gastrites, colites, etc.... Ces symptômes sont en grande partie dus à une perturbation dans la sécrétion et l'élimination de la bile.

Ce blocage de l'énergie du foie a un retentissement sur la circulation sanguine. Celle-ci a tendance à se ralentir. A plus ou moins long terme, on peut aboutir à des situations de stagnation.

A lire aussi Detox du foie : pourquoi et comment la démarrer après l'hiver

Ce phénomène est très courant dans nos sociétés où prédominent les états de stress, d'émotions intériorisées, surtout chez les femmes. Des symptômes classiques comme des sensations désagréables de distensions plus ou moins douloureuses du thorax, des seins, des hypocondres, du bas ventre peuvent apparaître. Le flux menstruel a tendance à perdre de sa fluidité, les règles deviennent douloureuses. C'est une des grandes causes de dysménorrhée. En cas de chronicité, des situations de blocage peuvent se produire : elles sont alors souvent à mettre en relation avec l'apparition des cancers du sein.

Le foie participe au métabolisme des liquides. Si cette fonction vient à être troublée, des états de stagnation d'énergie peuvent s'installer. La circulation des liquides organiques s'en trouve perturbée. Cette situation est propice à l'apparition de mucosités, de Tan, d'œdèmes et dans les cas graves et chroniques, d'ascite.

Le sang est stocké par le foie

Nous avons vu que la fabrication du sang trouve sa source dans "l'extraction" des "essences subtiles" des aliments grâce à l'action du logiciel rate-pancréas. Une partie de ce sang va être stockée par le logiciel foie, d'une part pour son propre fonctionnement, d'autre part dans le but de réguler les volumes sanguins dans les différentes parties du corps. C'est pour cela qu'en médecine traditionnelle chinoise, le logiciel foie est appelé "la mer du sang".

Quand le corps est en forte activité ou quand les émotions sont violentes, une augmentation du volume sanguin est nécessaire dans certaines parties du corps. On dit que ce sang est puisé dans les réserves du logiciel foie.

La nuit, pendant le sommeil, une grande partie du sang nécessaire au fonctionnement des muscles retourne au logiciel foie : "quand l'homme est en mouvement, le sang circule dans tous les vaisseaux; quand l'homme est au repos, le sang retourne dans le Foie". Si l'énergie du foie stagne, sous l'effet d'émotions intériorisées par exemple, le sang reste "bloqué" et ne circule plus librement. Les extrémités froides, les vertiges par manque de sang, les maux de tête par stagnation de sang et d'énergie, la frilosité, les pertes de connaissance, etc. en sont les symptômes les plus courants.

A lire aussi Detox du foie : quelles huiles essentielles utiliser ?

Dans d'autres situations, il existe des états dits "d'insuffisance de sang dans le foie", soit que le logiciel foie perde sa fonction de stockage ou que le sang produit par l'organisme soit insuffisant. Ce cas est appelé en médecine traditionnelle chinoise "sécheresse du foie" et peut être la cause de certains cas d'hypertension artérielle, de problèmes de sécheresse ou de tensions oculaires (cataractes, glaucomes...); les tendons du corps ne sont plus assez nourris et des raideurs ou des douleurs rhumatismales peuvent s'installer. Le logiciel foie peut alors "s'enflammer" facilement et provoquer des vertiges, de l'irascibilité, des tremblements, des crampes, etc. C'est pour cette raison que les Chinois considèrent que des pertes de sang en excès chez les femmes, ou le fait de donner exagérément son sang, vont avoir des conséquences fâcheuses.

Les tendons de l'organisme sont régis par le foie

Par tendons, on entend les points d'attache entre les muscles et les os, les tendons qui lient les articulations entre elles et toutes les aponévroses et les différents fascias, les différents plans de glissement de l'organisme.

Normalement, tous ces "tendons" sont "nourris" par le sang du foie. Lorsque ce sang est "déficient" ou qu'il est bloqué au niveau du logiciel foie, les tendons perdent de leur souplesse, et les articulations deviennent raides. Des crampes musculaires, des tremblements aux extrémités peuvent alors apparaître. Tous ces symptômes sont caractéristiques de la spasmophilie.

Les ongles sont le reflet du foie

En médecine traditionnelle chinoise, les ongles sont considérés comme le surplus des tendons. Quand le "sang du Foie" devient insuffisant ou qu'il stagne à son niveau, les ongles deviennent mous, fins, secs et d'une couleur pâle. Ils peuvent facilement se déformer, devenir cassants et même se fendre.

Les différents organes sont en relation avec la surface du corps par des trajets énergétiques appelés méridiens. Le méridien du foie commence au niveau du gros orteil. Très souvent, en cas de blocage prolongé ou de manque de sang du logiciel foie, l'ongle du gros orteil ou du quatrième doigt présente des problèmes de mycose, s'épaissit, se fend, noircit, et même, dans certains cas, tombe spontanément.

Les yeux sont l'ouverture du foie

En effet il est dit que les yeux sont le reflet extérieur de l'état du Foie. Quand le sang est déficient dans le foie, les yeux deviennent secs, la vision devient floue et la vision nocturne devient difficile, l'acuité visuelle diminue. C'est la presbytie, "l'œil sec" chronique, le glaucome. Les maladies de l'oeil accompagnées d'un gonflement rouge et douloureux sont généralement provoquées par un excès de "feu du foie".

La colère est l'émotion qui appartient au foie

Une colère excessive peut endommager le foie et permettre une montée excessive de sang et d'énergie vers le haut du corps. Inversement, quand le logiciel foie est déréglé, on devient facilement irascible. Il est dit : "traiter la colère est difficile; ce n'est qu'en calmant le foie que l'on peut y arriver".

Il existe deux types de colère :

  • La colère extériorisée qui fait monter l'énergie et le sang vers le haut du corps. Elle peut s'accompagner de symptômes tels qu’yeux rouges, maux de tête, vertiges, hypertension artérielle et, dans les cas les plus graves, syncopes ou paralysies.
  • L'autre type de colère est la colère dite "intériorisée". C'est elle qui nous intéresse le plus ici. Elle va en effet provoquer une stagnation, un blocage de l'énergie du foie. Celui-ci ne peut plus jouer son rôle de drainage et de dispersion du sang et de l'énergie. Comme la colère est une émotion Yang, elle peut entraîner un état de "feu intérieur".

Le bois est l'élément du foie

Un bois sec dans la nature peut facilement s'enflammer. De même, un Foie qui n'a plus assez de sang à stocker peut facilement déclencher des symptômes de type yang : irritabilité, vertiges, éblouissements.

Le printemps correspond au foie

C'est en cette saison que l'énergie du foie est à son apogée, c'est en cette saison que les arbres de la nature s'épanouissent. L'expérience clinique confirme que c'est au printemps que l'on retrouve le plus de problèmes liés au foie et à la vésicule biliaire (hémiplégies, cholécystite, etc.)

Le vent est à mettre en relation avec le Foie.

Il existe en physiologie chinoise deux types de vent :

  • Le vent externe est le vent de la nature. Quand le logiciel foie est tendu, que son énergie monte trop vers le haut du corps, l'œil, qui est l'orifice externe du Foie, devient sensible au vent, les larmes se mettent à couler ou les conjonctivites apparaissent facilement.
  • Le "vent interne" : si le Foie est mis à contribution d'une façon exagérée, mis sous pression, un peu comme une cocotte minute (colère intériorisée, excès de graisses ani­males ou d'alcools, adaptation à un fort vent externe ...), son énergie peut subitement se déplacer vers le haut. Ce déplacement est alors assimilé à un vent interne capable de tout balayer sur son passage. Les symptômes peuvent alors être très violents : ictus, maux de tête paroxystiques ....

Pour aider l’énergie du Foie a bien fonctionner, je vous conseille, surtout en cette saison de masser le point 3F, Tai Chong qui est un « drainant » de l’énergie du Foie.

Un autre point intéressant est le 2F Xing Jian

Le meilleur moyen pour le masser est de marcher avec des tongs. La lanière va « travailler » ce point et libérer l’énergie du Foie.

Une plante chinoise, Ge Gen ou Radix Puerariae

Cette racine est une des grandes plantes de la pharmacopée chinoise. En Occident, elle est connue sous le nom de Kuzu ou Kudzu. On peut aussi utiliser les fleur (Ge Hua, flos Puerariae) en infusion ou décoction.

C’est une grande plante pour le sevrage alcoolique, mais aussi toute sorte de sevrage. N’oublions pas : les états de dépendance, les TIC et les T.O.C. sont à mettre en relation avec le Foie en MTC.

Si vous êtes accros au chocolat ou aux sucreries, c’est le moment d’en consommer, surtout au début du printemps. Son action libératrice de l’énergie du Foie permet d’agir sur les céphalées, les vertiges, les raideurs de la nuque, les acouphènes et sur l’HTA. Il est dit « qu’elle permet de prévenir les A.V.C.). De saveur douce est piquante, elle peut être prise en début d’état grippal (fièvre, céphalées, douleur cervicales) pour faire transpirer (à ne pas prendre s’il y a déjà de la transpiration.

Pénétrant dans les méridiens de l’Estomac et de la Rate-Pancreas, elle « favorise le Yang » et permet de lutter contre les diarrhées, mais favorise aussi un peu comme le gingembre la digestion du bol alimentaire.

Mode de préparation : 30gr de racines pour un litre d’eau à température ambiante. Laisser massérer une heure, puis porter à ébullition. Réduisez de moitié et buvez chaud à raison d’une tasse trois fois par jour.

Si vous voulez en savoir plus sur les méthodes Yang Sheng Fa, suivre ce lien . Pour aller plus loin, trente années de pratique de MTC en une seule clé. Suivre lien.

Notre auteur

Jean Pélissier est auteur de nombreux livres, dont La MTC pour les Nuls, Prévenir le cancer, Vieillir en bonne santé et prévenir Alzheimer et Secrets de centenaires chez Albin-Michel, et anime de nombreux stages et des programmes d’enseignement.
Son site : jeanpelissier.com
Son mail : pelissier.j@wanadoo.fr

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire