Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Bien-être au naturel

Thym, estragon, pamplemousse... Les huiles essentielles qui détoxifient le foie

Un oeil nouveau sur le monde Autre regard
Marie Borrel
Par Marie Borrel
le 17 février 2021

Le foie est certainement l'organe du corps qui absorbe le plus nos excès. Il est nécessaire d'en prendre soin : pour soulager une douleur ponctuellement, en prévention mais aussi en cure pour régénérer son système digestif. Découvrez 5 huiles essentielles aux vertus détoxifiantes pour votre foie, tirées du livre Détoxifier son foie sans médicaments (éditions Leduc.s).


Partenaire

Cet article est un extrait du livre Détoxifier son foie sans médicaments, de Marie Borrel, aux éditions Leduc. S, 2017.

1. L’estragon : pour le bonheur de votre foie

L’huile essentielle d’Artemisia dracunculus est extraite des sommités fleuries de la plante. Elle exerce une action directe sur la digestion en général, et sur le foie en particulier. Elle possède également une action antispasmodique très utile en cas de crise de colique hépatique. Comme elle est, en plus, antistress, elle vous aidera à mieux digérer lorsque la tension nerveuse vous perturbe.

Conseils pratiques :

- Vous pouvez l’utiliser en friction locale sur la région du foie ou de l’estomac (comptez 5 à 6 gouttes d’huile essentielle pour une cuillerée à soupe d’huile de base).

- En bain, le soir, elle améliorera la digestion nocturne tout en préparant au sommeil dans les périodes de stress.

>>A lire aussi sur FémininBio : Semaine détox jour 4 : bien respirer et méditer pour nettoyer son foie

- En cuisine, mélangez-la à vos sauces de salade (1 goutte pour 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive). C’est une manière agréable de la consommer par voie orale au quotidien, sans risque de surdosage.

Quand consommer l’huile essentielle d’estragon ? Dès que vous avez l’impression que votre foie souffre (digestion lente, nausées, fatigue…), une petite friction locale à l’estragon vous soulagera. Un bain à l’estragon, chaque soir pendant une dizaine de jours, aidera votre foie et votre vésicule biliaire.

2. La menthe poivrée : pour soulager les nausées

L’huile essentielle de Mentha piperita est extraite des parties aériennes de la plante (feuilles, tiges et fleurs). L’utilisation thérapeutique de cette plante est très ancienne : on en trouve trace jusque dans les textes assyriens et babyloniens. L’huile essentielle qu’on en extrait est très efficace pour soulager les nausées. Il suffit pour cela de la respirer. Mais ce n’est pas sa seule vertu en matière de digestion. Elle cumule ! Elle décongestionne le foie, stimule son activité et draine ses déchets. Elle calme les maux d’estomac et les spasmes intestinaux. Disons, pour ne pas nous tromper, qu’elle améliore globalement la digestion.

Conseils pratiques :

- Pour soulager les nausées, il suffit de respirer à même le flacon, ou dans un mouchoir sur lequel vous en aurez versé 5 gouttes.

- Vous pouvez aussi poser 1 goutte (une seule) sur le bout de votre langue. C’est suffisant pour faire disparaître la nausée, améliorer la digestion et, en prime, booster l’énergie si vous êtes fatigué.

- En cure de fond, pour améliorer le fonctionnement de votre foie, prenez 1 goutte dans une demi-cuillerée à café de miel deux fois par jour (pas davantage !).

- N’utilisez pas l’huile essentielle de menthe poivrée dans le bain ou en massage, car elle produit un effet fraîcheur intense qui peut être désagréable. En friction, réservez-la à des zones très réduites. Elle est alors très efficace pour soulager la douleur.

Quand consommer l’huile essentielle de menthe poivrée ? Dès que vous sentez la moindre lourdeur digestive ! En plus, pensez à elle pour vos cures détox, surtout au printemps.

3. Le pamplemousse : pour effacer les excès de la veille

L’essence de Citrus paradisii est extraite de l’écorce du fruit. C’est l’amie des lendemains difficiles. Elle aide à digérer lorsque l’on a abusé des graisses, du sucre et de l’alcool. Elle agit pour cela sur l’ensemble du tube digestif, depuis l’estomac jusqu’à l’intestin en passant par le foie dont les sécrétions sont indispensables à la gestion métabolique des graisses et des sucres, mais aussi de l’alcool. Pensez à elle après vos soirées de fête !

>>A lire aussi sur FémininBio : 12 aliments pour nettoyer son foie

Conseils pratiques :

- Par voie orale, prenez 1 goutte (une seule) dans une demi-cuillerée à café de miel. Répétez deux heures plus tard si l’effet n’a pas été suffisant. Mais ne dépassez pas les doses et n’en prenez pas plusieurs jours de suite sans avis d’un thérapeute spécialisé.

- Vous pouvez l’associer à la menthe poivrée pour un effet optimum.

- Évitez de la mettre sur la peau avant de vous exposer au soleil car elle est photosensibilisante.

- Vous pouvez la mettre dans le bain, à condition de bien la diluer avant.

Quand consommer l’huile essentielle de pamplemousse ? Dès que vous faites des excès ! Ne tardez pas, c’est là qu’elle est le plus efficace.

4. Le romarin : une essence… essentielle !

C’est à la fois une aromatique de cuisine et une plante médicinale. L’huile essentielle extraite du romarin concentre les effets bénéfiques de cette plante sur le foie. Pour en profiter, choisissez la variété «à verbénone» (Rosmarinus verbenoniferum). Elle stimule la production et l’évacuation de la bile. En plus, petit bonus, elle soulage les flatulences digestives. Cette variété de romarin possède des vertus détoxifiantes et antiseptiques, ce qui aide le foie à se débarrasser de ses déchets et à lutter contre les éventuels agresseurs microbiens.

Conseils pratiques :

- L’huile essentielle de romarin (à verbénone) est déconseillée chez les jeunes enfants et les femmes enceintes. Demandez conseil à un professionnel.

- Préférez les usages locaux. Les frictions au romarin sur la zone du foie (comptez 4 à 5 gouttes pour une cuillerée à soupe d’huile de base) sont très efficaces, ainsi que les bains (20 gouttes pour un bain).

- Respirez cette huile essentielle lorsque vous êtes stressé. Elle exerce une action apaisante sur le système nerveux, ce qui contribue à protéger le foie contre l’excès de stress.

Quand consommer l’huile essentielle de romarin ? Dès que vous sentez que votre digestion devient paresseuse, offrez à votre foie une friction locale. Vous pouvez aussi l’utiliser lorsque votre foie est mis à rude épreuve par un traitement médicamenteux de longue durée.

5. Le thym : contre les infections hépatiques

Il existe de nombreuses variétés de thym. Choisissez celle extraite des sommités fleuries de Thymus vulgaris thujanoliferum (thym à thujanol). C’est le thym courant que l’on utilise en cuisine. Cette huile essentielle est très active sur de nombreux plans. Elle est d’abord hautement anti-infectieuse, ce qui peut se révéler utile en cas d’infection digestive susceptible de perturber le foie, notamment lorsque l’on ressent des nausées. En plus, elle protège le foie contre les agressions et active la régénération de ses cellules. Une huile vraiment essentielle en cas de traitement médicamenteux ou de pollutions croisées.

Conseils pratiques :

- Vous pouvez prendre l’huile essentielle de thym par voie orale, à raison de 1 goutte dans une demi-cuillerée à café de miel, trois fois par jour. N’augmentez pas les doses et ne faites pas durer le traitement plus de 8 à 10 jours.

- Pour entretenir votre système digestif, ajoutez-la aux sauces de salades à raison de 1 goutte pour 2 à 3 cuillerées à soupe d’huile d’olive.

- Vous pouvez la diffuser dans l’atmosphère lorsqu’il y a un malade dans la maison, afin d’éviter la contagion.

- Elle peut aussi s’employer en friction sur la zone du foie, afin de stimuler directement son fonctionnement (comptez 5 à 6gouttes d’huile essentielle pour une cuillerée à soupe d’huile de base).

Quand consommer l’huile essentielle de thym à thujanol ? Pensez à elle dans les périodes où vous faites subir des excès à votre foie (en vacances, pendant les fêtes…), ou lorsque vous êtes touché par une infection digestive quelle qu’elle soit. Le fait de soulager rapidement votre tube digestif des microbes qui l’ont colonisé, fait le plus grand bien, par répercussion, à votre foie.

L'auteure :

Marie Borrel est journaliste santé, est l’auteure de nombreux livres santé aux éditions Leduc.s, dont Ma bible de la médecine traditionnelle chinoise.

Détoxifier son foie sans médicaments
(©Editions Leduc.s)

Le livre :

Cet article est un extrait du livre Détoxifier son foie sans médicaments, de Marie Borrel, aux éditions Leduc. S, 2017.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire