Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Emotions

Et si l'on assumait enfin nos sentiments, pour mieux guérir ?

Femme, spiritualité, énergie, mer
En expérimentant le changement émotionnel, votre vie toute entière sera métamorphosée.
William Farlow Unsplash
Un oeil nouveau sur le monde Autre regard
Par
le 10 janvier 2021

Nous le savons, les pensées et les émotions ont une influence conséquente sur notre santé. Et c'est en les assumant pleinement qu'il est possible de construire sa vie à sa manière. Médecin émotionnel, Habib Sadeghi partage dans son dernier ouvrage "Détox spirituelle" l'importance des énergies de nos sentiments.


Partenaire

Apprenons à prendre conscience de notre ressenti. Nous voulons trop souvent réduire la douleur à néant. Beaucoup s’anesthésient ainsi à leurs propres sentiments. Parce qu’ils ne veulent pas souffrir, ils se coupent de leurs émotions. Mais cette « tactique de survie » n’est pas sans danger, car quand on veut créer la vie que l’on désire, les sentiments sont les « canaris dans la mine de charbon » : ils nous disent immédiatement si nous sommes en train d’attirer quelque chose de bon ou de mauvais. Sans la capacité d’identifier et d’éprouver pleinement nos sentiments, nous menons une vie « par défaut » qui ne sera jamais satisfaisante. Les émotions ne se choisissent pas. Le fait d’éviter la douleur et la colère amoindrit la capacité d’éprouver de la joie et de la compassion.

>> A lire sur FemininBio Detox mentale : que manger pour se sentir mieux dans sa tête ?

Comme le noir et le blanc, l’été et l’hiver, le yin et le yang, les émotions positives et négatives sont les deux faces d’une même médaille. Impossible de jouir pleinement de la joie, de la gratitude et du bonheur si l’on bannit la douleur de sa vie. Pour éprouver une joie authentique, il faut avoir connu la vraie souffrance. Sinon, comment l’identifier ? Nous avons besoin d’un élément de comparaison. Rappelez-vous que l’univers est fondé sur l’équilibre. Les émotions exercent un pouvoir incroyable dans nos vies. J’aime rappeler que le terme contient le mot motion, mouvement. Elles sont littéralement de l’énergie en mouvement. Je suis sûr que vous avez déjà ressenti l’excitation courir sur votre peau ou les ondes de la colère contracter vos muscles. Le corps étant constitué de particules énergétiques en mouvement, nous sommes conçus pour recevoir l’émotion, la ressentir pleinement, la laisser nous traverser avant de s’en aller. C’est comme être frappé par la foudre. Cette incroyable force énergétique crée une marque là où elle pénètre le corps, puis elle le parcourt en suivant un itinéraire précis avant d’en sortir en laissant une autre marque.

Dans certaines cultures, on pratique la lamentation funéraire pour libérer l’excès d’énergie et permettre au corps de vivre pleinement le deuil. Si nous évitons nos émotions, nous absorbons leur énergie comme une éponge. Celle-ci reste alors emmagasinée dans le corps, généralement dans des régions en lien avec l’expérience négative ayant généré l’émotion. Si, par exemple, quelqu’un s’est interdit d’éprouver pleinement la douleur d’une rupture amoureuse, l’énergie va généralement se loger dans le cœur. La colère atteint plutôt la tête, la tristesse, l’intestin, etc. En réprimant nos émotions, nous gagnons certes un peu de temps, mais ce n’est jamais sans conséquence sur notre santé. Là où l’énergie reste bloquée, il y a toujours un problème. Pour reprendre les mots de Karol Kuhn Truman: « Les sentiments enterrés vivants ne meurent jamais. » Nous pensons être forts en résistant aux émotions puissantes. Pourtant, dans la tempête, c’est le roseau souple qui survit, pas les grands arbres rigides.

Les sentiments comme carburant

Comprendre ce que l’on pense est important, mais comprendre ce que l’on ressent l’est tout autant, car les sentiments sont le langage de l’univers. On estime à 6909 le nombre de langues usitées dans le monde, mais quand il s’agit d’énergie en mouvement, l’univers n’en parle qu’une seule. Ce sont les sentiments qui mettent l’énergie en mouvement. Les sentiments sont le carburant de vos pensées. C’est ce qui leur donne le pouvoir de littéralement transformer la matière.

>> A lire sur FemininBio Ce que le confinement nous aura appris sur nos émotions

Les pensées chargées d’émotions sont extrêmement puissantes. Si vous vous dites "Ce dessert était délicieux. Bon choix", votre pensée n’a quasiment aucune charge émotionnelle, de sorte qu’il ne se passe pas grand-chose sur la grille énergétique universelle. En revanche, si vous vous dites "Je n’aurais jamais dû prendre un dessert. Je n’ai aucune discipline", votre pensée est chargée de culpabilité et de regret. L’univers n’entend pas les mots « dessert » ou « discipline ». Il « entend » que vous vous sentez coupable et plein de regret, et travaille donc à mettre en place des situations qui perpétueront ces émotions, à commencer par un passage sur la balance le lendemain matin.

Priorité numéro un

Sachant cela, on comprend que nous ne créons nos vies pas tant par les pensées que par le ressenti. Le fait de comprendre nos schémas de pensée nous aide à en choisir de meilleurs, qui engendreront des sentiments plus positifs, car, comme nous l’avons vu, il y a toujours une pensée préalable au sentiment. C’est pourquoi il est essentiel de faire de son bien-être la priorité numéro un. Peu importe ce qui vous fait du bien. Que ce soit rendre visite à des amis, se promener au parc, jouer avec votre animal de compagnie ou regarder un film comique, faites-le. Vos émotions positives généreront une énergie qui appellera d’autres sentiments positifs, si bien que des choses positives se produiront dans votre vie. Tout ce que vous voulez –un beau corps, une bonne santé, un meilleur travail ou une belle relation amoureuse– sont des choses que vous désirez parce qu’elles vous feraient du bien. N’est-il pas logique que les bonnes choses de la vie soient sur la même fréquence que le bien-être ? Faites donc tout pour vous sentir bien, dès maintenant.

Plus le changement émotionnel sera profond, plus vite vous verrez vos conditions de vie évoluer. Beaucoup confondent « se sentir bien » et « ne pas se sentir mal ». Mais se sentir bien, c’est se sentir vraiment bien ! Si vous vous contentez de vous sentir « pas trop mal », vous créerez une vie « pas trop mal », médiocre. Ce n’est certainement pas ce que vous voulez ni ce que vous méritez. Un bon moyen de rester attentif à ce que vous mettez dans votre vie est d’imaginer une bonne fée invisible qui vole constamment au-dessus de votre épaule droite. Elle ne parle pas votre langue. Vous ne pouvez communiquer avec elle que par le biais des sentiments.

Le livre

Detox spirituelle Dr Habib
(©Editions Cherche midi)

Cet extrait est tiré du livre Détox spirituelle du Dr Habib paru aux éditions Cherche midi.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire