Cercles de femmes

"J'ai découvert la sororité", le témoignage inspirant d'Aurore Chevallier

Publié le 15 novembre 2019
Jeune naturopathe urbaine amoureuse de la poésie de la vie.
"Comprendre nos différences et envisager l'infini des possibilités existantes, c'est cela qui m'a permis de me renforcer."
"Comprendre nos différences et envisager l'infini des possibilités existantes, c'est cela qui m'a permis de me renforcer."
© Laura Wencker

En quête d'un meilleur mode de vie, Aurore a découvert les cercles de femmes en 2016. Une véritable thérapie où, par la présence de ces figures féminines, la jeune femme a repris confiance en elle et a appris à s'aimer.

Cet article a été publié dans le magazine FemininBio #24 août-septembre 2019

>> Pour retrouver la liste des points de vente, c'est ici

 

 

J'ai été élevée dans un environnement très féminin, avec trois grandes figures que sont ma grand-mère, ma mère et ma sœur. Les hommes étaient présents – j'ai deux frères –mais la figure féminine reste toute de même omnipotente chez nous.
Bref, je n'ai jamais eu de "problèmes relationnels" avec les femmes dans le sens où j'ai toujours été proche d'elles, et j'ai une relation très privilégiée avec ma grande sœur.

Pourtant, j'ai eu beaucoup de mal à me considérer comme une vraie femme.

Et puis, j'ai fait la bonne rencontre au bon moment. Un jour de 2016, désirant améliorer mon hygiène de vie, j'ai décidé de consulter Marion Thelliez, en tant que naturopathe. Passionnée par la cuisine, j'ai participé à un stage d'alimentation vivante et de naturopathie que Marion organisait avec Laura Vendescœur.

>> A lire sur FemininBio Cercles de femmes : "la sororité m'a sortie du burn-out"

Nous nous sommes naturellement liées d'amitié et elles m'ont ensuite proposé de cuisiner pour leurs retraites. C'est ainsi que j'ai débarqué, un peu par hasard, dans la découverte du féminin sacré. J'ai adoré car j'ai toujours apprécié être entourée de femmes, et surtout parce que j'ai eu la chance de rencontrer de nombreuses femmes aux profils très différents.

Comprendre nos différences et envisager l'infini des possibilités existantes, c'est cela qui m'a permis de me renforcer.

>> A lire sur FemininBio Les tentes rouges : l'expérience de Fanny dans ces cercles bienveillants

Je suis extrêmement reconnaissante envers Marion et Laura pour la confiance qu'elles m'ont accordé. J'ai pu ainsi rencontrer d'autres femmes, les écouter, partager avec elles, vivre la sororité sans limites ni barrières, avec comme force commune la liberté d'être une femme.

En les aimant toutes, j'ai enfin appris à aimer toutes mes singularités qui ne m'autorisaient pas, dans ma croyance, à me vivre comme femme. J'ai encore beaucoup de choses à expérimenter, et d'avoir pu approcher de si près cette "fabuleuse créature" que nous sommes me donne la force de construire ma propre puissance, soutenue par mes sœurs.

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Développement personnel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte