Sportive

Coeur d'athlète : Anissa Meksen, boxeuse professionnelle

Publié le 22 juillet 2019 - Mis à jour le 23 juillet 2019
Championne du Monde de boxe pieds-poings, Anissa Meksen est la meilleure kick-boxeuse au Monde. Ici face à l'Américaine Tiffany Van Soest.
Championne du Monde de boxe pieds-poings, Anissa Meksen est la meilleure kick-boxeuse au Monde. Ici face à l'Américaine Tiffany Van Soest.

Elle pratique un sport étiqueté "masculin" et peu médiatisé, pourtant Anissa Meksen, boxeuse française de 31 ans est imbattable sur le ring. Elle cumule pas moins de 18 titres de Championne du Monde à son impressionnant palmarès. Pour FemininBio, cette acharnée de travail au grand coeur se confie sur ce qui la pousse à se dépasser.

© Glory
© Glory
Ne cherchez plus, Anissa Meksen est LA sportive française en activité qui domine le plus sa discipline, et sans aucun doute la meilleure kickboxeuse au monde actuellement. En plus de ses dix-huit titres de Championne du Monde, elle est également quatre fois championne du monde de Glory, 5 fois championne d'Europe et 11 fois championne de France.

Comment ce sport s’est invité dans votre vie ?

J’ai simplement suivi mon frère à la salle. Dès les premiers entraînements, j’ai su que je voulais devenir Championne du Monde !

Votre souvenir le plus intense ?

Sans hésiter, ma victoire au Madison Square Garden à New York, face à l’Américaine Van Soest qui était invaincue depuis 3 ans. Ce soir là  je suis devenue championne du Glory ! C’est l’aboutissement d’une carrière lorsqu’on détient ce titre : on peut alors justifier son statut de numéro 1 mondiale toutes catégories, que j’occupe maintenant depuis 4 ans. Pour écrire un peu plus l’histoire, 9 jours plus tard je remportais à Levallois le titre de Championne de France professionnelle de boxe anglaise.

Votre souvenir le plus douloureux, et comment vous avez rebondi ?

Je ne sais pas si je peux parler de "douleur", car j’accepte mon destin en me disant que ce qui m'arrive devait arriver, et que dans toute chose mauvaise, il y a du bon. Le 10 août 2018, je me suis fait voler mon titre du Glory à Denver. Ce combat a fait scandale et a été qualifié comme l’un des plus gros vol de l’histoire du Glory ! La sentence a été dure mais je me suis remise au travail et trois mois plus tard je reprenais mon titre par KO à New York ! Ce vol a été très dur à encaisser mais m'a finalement poussé à dépasser mes limites pour progresser.

Quelle place occupe le féminin dans votre carrière sportive ?

Difficile de parler de féminin pour moi, car la boxe est un sport où la féminité n’est pas forcément mise en avant. Toutefois je fais très attention à mes tenues et à l’image que je renvoie. Certaines "fighteuses" font le buzz à travers des photos sexy. Moi ce n’est pas du tout mon style. Les gens me suivent à travers mes performances sportives et les valeurs que je partage : le travail, l’humilité, la rigueur et la générosité.

Le principal frein à votre pratique en tant que femme ?

Aucun. Aujourd’hui les femmes ont leur place dans le kickboxing. Au début, ça n’a pas été simple, mais aujourd’hui, à force de travail et de belles performances, il n’y a quasiment plus de soirée boxe, kick ou MMA sans combat féminin.

Quel est votre mot-clé, celui qui vous définit en tant que sportive ?

Le travail, le travail et encore le travail ! Je suis une acharnée de travail. Je prépare chacun de mes combats comme si j’étais la "challenger". J’essaie de toujours repousser mes limites, je sais que toutes veulent ma place alors je m’entraîne toujours plus dur afin que leur rêve reste un rêve !

Quand vous êtes à bout de force, à quelle(s) ressource(s) faites-vous appel ?

Le mental. Dans ce sport - à condition et à techniques égales - c’est le mental qui joue. Du coup, c’est aussi l’un des axes que je travaille : ne jamais abandonner, se surpasser et être prête pour n’importe quel scénario.

Le conseil alimentation de championne que vous avez envie de partager avec nos lectrices

Pour ma part, je ne fais pas de régime particulier, mais j’évite les excès ! Et si j’en fais, car il faut aussi se faire plaisir, je compense le lendemain. Faire un régime entraine de la frustration et souvent le rebond est dur ! Fixez-vous vos règles et abusez des fruits et légumes.

Quel leçon de vie tirez-vous de la pratique de votre sport ?

Michael Jordan un jour a dit : "Certains veulent que ça arrive, d’autres aimeraient que ça arrive et d’autres font que ça arrive !" Faites partie du 3 ème groupe :) Si vous voulez quelque chose, mettez toute votre énergie et votre envie dans ce projet.

Quel conseil donneriez-vous à une femme qui souhaite démarrer votre discipline ?

Le kickboxing c’est top ! Commencez par les cours loisirs, faites-vous plaisir ! Et si l’envie vous prend et que vous êtes bien préparée et encadrée, commencez la compétition. Mais attention : on joue au tennis, on joue au football , mais on ne joue pas à la boxe... Aujourd’hui il existe de nombreuses formules adaptées à la demande comme le cardio boxe, les séances de sacs, etc.  Je suis sûre que chacune peut y trouver son compte et s’épanouir sportivement.

 

Articles de la même rubrique
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte