En pleine forme

1 enfant sur 2 ne fait pas assez d'activité physique

Publié le 30 mars 2017
© Pexels

Les cardiologues français tirent la sonnette d'alarme : nos enfants ne bougent pas assez. Un mal du siècle qui affecte des enfants de plus en plus en jeunes. Ce manque d'exercice physique a des répercussions néfastes sur la santé.

Le constat est sans appel : 1 enfant sur 2 seulement bouge au moins une heure par jour. Un fait qui peut avoir des conséquences sur la santé de nos enfants sur le long terme. La recommandation de l'OMS préconise au minimum 60 minutes d'activité physique par jour et ce, dès l'âge de 5 ans. La Fédération Française de Cardiologie (FFC) a lancé une campagne via le hashtag "laissezlestomber" pour inciter les enfants à se dépenser physiquement et sensibiliser les parents au besoin d'encourager les enfants à bouger. 

Les enfants d'aujourd'hui sont moins sportifs que leurs parents voire que leurs grands-parents. Ainsi, il faut désormais 4 minutes pour courir 800 mètres à un enfant de nos jours alors qu'un enfant de 1971 le faisait en 3 minutes.

La FFC alerte sur le fait que la capacité cardio-vasculaire des enfants a chuté de 25% en 40 ans :"On constate une augmentation de l'inactivité physique et du temps passé assis dans le mode de vie actuel des enfants et des adolescents. Ils participent grandement à la progression inquiétante du surpoids et de l'obésité qui touche les jeunes. Ce surpoids associé à la sédentarité explique la réduction de la capacité physique". L'inactivité est un problème qui favorise les problèmes de santé tels que le cholestérol, le surpoids, l'augmentation de la pression artérielle ou encore la glycémie. 

Conseils pour motiver vos enfants à se défouler

Les parents sont les premiers modèles de leurs enfants, pour être le bon exemple à suivre, il faut privilégier les activités en famille et encourager les enfants à s'inscrire à des activités extra-scolaires. Femininbio vous propose quelques activités bonnes pour le coeur et pour se dépenser en s'amusant: 

- Les beaux jours arrivent enfin et il est temps d'opter pour des activités en plein air comme le vélo (avec port de casque obligatoire pour les moins de 12 ans) pour faire de longues ballades. Tout est prétexte pour sortir dehors et se dépenser à l'air libre. Faire du vélo est sans danger à condition d'être bien équipé et de respecter le code de la route. Avec les plus jeunes, préférez les pistes cyclables, surtout en forêt, là où les engins motorisés ne sont tout simplement pas autorisés. Le vélo a pour avantage de développer l'endurance cardio-vasculaire et musculaire. 

- Si en hiver, on délaissait un peu les activités aquatiques comme la natation, le printemps est la saison parfaite pour renouer avec l'eau. Ce sport est à la fois ludique et bénéfique pour le corps. Les enfants apprécieront de se défouler dans l'eau sans risquer de se blesser. La natation est un sport complet qui fait travailler la respiration ce qui permet de gagner en endurance cardio-vasculaire. Le coeur gagne en muscle et le rythme cardiaque tend à se ralentir. 

- Proposez-lui des activités qui bougent même si l'enfant est récalcitrant à faire du sport. Le trampoline fait toujours sensation chez les enfants, vous pouvez en installer un dans votre jardin pour motiver les enfants à décrocher des écrans. C'est amusant et les enfants font du sport sans même s'en rendre compte. Le trampoline permet d'affiner les muscles tout en développant la motricité, améliore la posture et augmente le rythme cardiaque. 

- La Fédération Française de Cardiologie vous livre des conseils comme ne pas prendre l'ascenseur, accompagner les enfants à l'école en vélo ou à pied ou encore limiter le temps passé des devant les écrans. 

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site de la Fédération Française de Cardiologie

 

Articles du thème Faire du sport
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte