Citoyen

Salariés, engagez-vous pour la planète pendant vos congés !

Publié le 6 août 2019
Responsable de communication pour Cybelle Planète, j'ai aussi été bénévole dans un refuge pour animaux en Thaïlande
"Le congé éco-solidaire est un soutien inestimable pour les projets de protection de la biodiversité"
"Le congé éco-solidaire est un soutien inestimable pour les projets de protection de la biodiversité"
© unsplash / shots_of_aspartame

Pour 24%* des citoyens français, l'érosion de la biodiversité est un des problèmes environnementaux les plus préoccupants. Qu'en est-il aujourd’hui des entreprises ? Grâce au congé éco-solidaire proposé par l’association Cybelle planète, les employeurs et leurs salariés peuvent dorénavant concrétiser leur engagement envers la biodiversité et la planète.

L’association Cybelle Planète œuvre pour la protection de la faune et de la flore depuis 13 ans. Elle sélectionne et propose plusieurs missions d’écovolontariat éthiques, respectant les hommes, la nature et la planète, dans différents pays. En partenariat avec des organismes de protection de la faune sauvage, les missions offrent aux projets une aide concrète sur le terrain ainsi qu’un soutien financier qui les aidera à poursuivre leurs actions. Cybelle Planète rassemble des écovolontaires bénévoles (sans qualification particulière) pour les envoyer en mission durant leur temps libre. Sur le terrain, ils sont formés et prennent part au travail journalier de l’équipe du projet.

Le principe du congé éco-solidaire 

Le congé éco-solidaire est un soutien inestimable pour les projets de protection de la biodiversité. Le salarié bénévole participe (seul ou avec ses collègues) durant ses congés à une mission d'écovolontariat avec le soutien financier, de son employeur : il rejoint une association ou ONG locale et l'aide à poursuivre ses actions de terrain pendant une à plusieurs semaines. Il est vivement conseillé de partir minimum deux semaines pour mieux appréhender le projet, aider plus efficacement la mission, et surtout compenser les émissions de CO2 due au trajet en avion.

À lire sur FemininBio : Loto humanitaire pour soutenir les ONG

Véritable mission humanitaire animalière, le salarié peut par exemple, participer à des suivis d'espèces dans des réserves, aux soins d'animaux dans des refuges animaliers, ou à l'éducation environnementale auprès des populations locales...
Les compétences et aptitudes du salarié varient en fonction de la mission d'écovolontariat à laquelle ils participent, mais aucun savoir naturaliste ou scientifique n'est requis (il sera formé sur place). 

L’employeur prend en charge* les frais de mission de ses salariés à travers un « don mécénat » (déductible des impôts) qui aidera le projet à poursuivre ses actions sur le long terme. Toutes les structures sont concernées : entreprise privée, Fondation d’entreprise, association, ou organisme public.

Cybelle Planète s’occupe de tout pour faciliter la mise en place du congé éco-solidaire : l’organisation de la mission, suivi du dossier, relais avec le projet d’accueil, évaluation de la mission, etc.

*Si l’employeur ne souhaite pas participer, le salarié peut tout de même s’engager en tant qu’écovolontaire à titre personnel !

Un véritable enrichissement personnel et professionnel pour les salariés !

En partant en mission d'écovolontariat le salarié pourra développer de nouvelles compétences et une meilleure adaptabilité face à l'imprévu, renforcer la confiance en soi et l’esprit d'équipe. C’est également une belle occasion de pratiquer une langue étrangère et travailler en milieu international (pour les missions internationales).

À lire sur FemininBio : Apprendre à s'affirmer pour gagner en confiance en soi

Et  pour les entreprises ? 

  • Renforcement du lien avec les salariés : Autour des valeurs inhérentes à l’écovolontariat : le partage, l’action, la protection de l’environnement, la solidarité...
  • Motivation des salariés : Durant leurs congés ils apporteront leurs compétences et leur bonne volonté à des projets de conservation de la nature.
  • Renforcement du bien-être au travail : Un salarié ayant un projet éthique (qui a du sens) et qui est soutenu par son employeur, va à son tour s’investir d’avantage dans son environnement professionnel.
  • “Team-building” et cohésion de groupe des salariés : La mission d’écovolontariat permet de travailler ensemble vers un but commun, celui de la préservation de la biodiversité. Rien de tel que le dépaysement et la collaboration en terrain inconnu pour lier des salariés et leur apprendre à mieux travailler ensemble en toute circonstance.

Plus d’informations :

Le site de Cybelle Planète par ici
Leur numéro : 04 67 64 25 60

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Solidarité
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !