Evénement

Le développement durable au cœur de la Grande Course du Grand Paris Express

Publié le 10 mars 2020 - Mis à jour le 11 août 2020

Nouveauté pour cette 4ème édition de la Grande Course du Grand Paris Express : un semi-marathon est proposé en plus du traditionnel 10km. Pour ces deux courses, les "finishers" auront plaisir à fouler le Stade de France. Et toujours bien entendu dans une logique écoresponsable, solidaire et populaire. Petit tour de piste.

Mise à jour : en raison du contexte sanitaire actuel en France, la 4ème édition de la Grande Course du Grand Paris Express, initialement prévue le 19 avril prochain, est reportée au dimanche 14 mars 2021. Comme l'explique l'équipe organisatrice : "Nous avons dû nous rendre à l’évidence : il est impossible de concilier tous les tenants nécessaires à l’organisation de cette course, dans le respect de son ADN et de ses valeurs."

Vos dossards seront automatiquement reportés sur l’édition 2021, un email sera envoyé prochainement à tous les coureurs. Rendez-vous est pris dans quelques semaines pour l’ouverture des inscriptions.

Le dimanche 19 avril est à marquer d'une croix blanche dans votre calendrier de runner : c'est à cette date que sera donné le départ de 2 courses : le 10km et le semi-marathon de la 4ème édition de la Grande Course du Grand Paris Express !

Pour les 10km, le départ sera donné à la place de la République (Paris) tandis que celui du semi-martahon sera donné au Parc du Tremblay (Champigny-sur-Marne).
L'arrivée pour tous se fera au Stade de France.

Éco-conçue et solidaire, la course figure aujourd’hui parmi les plus coresponsables de l’Hexagone grâce à un vrai engagement de son organisateur, Playground, mais également des différents partenaires. 

Réconcilier le running et l’écologie

Telle était l’une des grandes ambitions de la Grande Course du Grand Paris Express lors de sa création en 2017.

« L’objectif était de relier les territoires du Grand Paris par le sport, avec une démarche plus écoresponsable, solidaire et populaire. Nous avons décidé de créer un nouveau modèle et de faire les choses différemment afin de réduire au maximum notre impact environnemental, que ce soit le jour J ou en amont, plutôt que de le compenser ensuite. Nous essayons par exemple de mutualiser les livraisons de nos fournisseurs et de limiter le suremballage le plus possible », explique Jérémy Larson, coorganisateur de la course.

Cette démarche se traduit par d’autres actions concrètes, comme l’utilisation de toilettes sèches, la méthanisation des déchets alimentaires et végétaux ou encore la présence de l’association Run Eco Team, qui sensibilisera les coureurs aux problématiques environnementales liées à la course à pied, un sport nature mais qui pollue. Elle remettra également des petits sacs à ceux qui se porteront volontaires pour ramasser des déchets sur le parcours.

Un événement « zéro plastique »

Précurseur en la matière, Playground a décidé de bannir les bouteilles d’eau en plastique de la course. L'organisateur de l’évènement a décidé de travailler avec Eau de Paris dès 2018 afin que les ravitaillements soient directement connectés sur le réseau d’eau potable. Pari gagné : la course, qui a opté pour des gobelets en cartons recyclés et facilement recyclables, est devenue la 1ère avec zéro bouteille en plastique en 2019, évitant ainsi l’utilisation de 13.000 bouteilles et la libération de 1.500 kg de CO2. 

Benjamin Gestin, directeur général d’Eau de Paris - première entreprise publique d’eau en France - souhaite qu’un maximum de compétitions sportives soient des évènements sans plastique à usage unique, en faisant d’Eau de Paris la boisson officielle des sportifs amateurs parisiens. 

En ce sens, Eau de Paris soutient la Grande Course du Grand Paris Express en mettant à disposition lors des 2 épreuves des points d’eau que le public est invité à s’approprier en apportant son propre contenant. Cette démarche s’applique également à la nourriture proposée aux coureurs lors des ravitaillements, bio et issue de circuits courts.  

Des médailles oui, mais à planter !

Exit les médailles en métal, place aux médailles en bois recyclé pour les finishers !

Objet essentiel mais dépourvu d’utilité, les médailles souvent fabriquées en Chine ont un impact colossal sur l’environnement. « Il a donc décidé d’en inventer une qui ait du sens et qui soit fabriquée en France. Réalisée en bois recyclé avec une cordon en coton bio, cette médaille contient des graines de tournesol. Nous incitons les concurrents à les planter pour laisser un héritage de leur course », commente Jérémy Larson.

Une démarche inédite, innovante et pleine de sens, qui donne une dimension supplémentaire à l’engagement écoresponsable de la course ! 

La Grande Course du Grand Paris Express s'engage, la preuve en chiffres 

  • 0 bouteille d’eau en plastique
  • 1.200 kg de déchets triés et valorisés
  • 10.000 médailles en bois recyclé
  • 100% toilettes sèches
  • 60% de livraisons effectuées à vélo

Infos pratiques

  • Date :  second semestre 2020 - plus de précisions à venir
  • 2 parcours : 10km + semi-marathon (21km)
  • Départ du 10km : Place de la République à Paris
  • Départ du 21km : Parc du Tremblay Paris Val de Marne à Champigny sur Marne
  • Arrivée exceptionnelle sur la piste d’athlétisme du Stade de France pour les 2 courses

Vous aussi, foulez la piste du Stade de France et franchissez la mythique ligne d'arrivée !

 

Inscrivez vous pour participer à la Grande Course du Grand Paris Express

Retrouvez toutes les informations nécessaires sur le site de la Grande Course du Grand Paris Express.

Articles du thème Faire du sport
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte