Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Plat

Bibimbap : riz aux cinq couleurs, sauce au gochujang

Marie Laforêt
  • Type
    Plat
  • Couverts
    4
  • Préparation
    90 mn
  • Cuisson
    30 mn
  • Difficulté
  • Budget
Sain et coloré, le bibimbap contient peu de produits d'origine animale, un féculent et beaucoup de légumes variés. Un plat équilibré qui reflète à lui seul un mode de vie entier !
  • 400 gr riz rond
  • 540 mL eau bouillante
  • 300 gr épinard
  • 200 gr champignon de Paris
  • 4 oeuf
  • 2 carotte
  • 2 oignon
  • 2 c. à soupe ciboule émincée
  • 2 c. à soupe graine de sésame grillée
  • 1 gousse ail
  • huile végétale au choix
  • sel
  • poivre
  • Pour la sauce gochujang
  • 80 gr gochujang
  • 30 mL eau
  • 1 c. à soupe Sucre
  • 1 c. à soupe huile de sésame grillé
  • 2 c. à soupe Sauce de soja
  • 1 gousse ail écrasé
Lavez les épinards et égouttez. Portez l'eau à l'ébullition dans une grande casserole avec 1 cuillère à café de sel. Blanchissez les épinards environ 2 minutes, sortez-les dans une passoire, et pressez fermement avec une spatule pour évacuer l'eau. Mettez-les dans un bol, ajoutez l'ail écrasé, l'huile de sésame, les graines de sésame, le poivre et le sel, mélangez. Coupez la carotte en allumettes, chauffez une poêle, mettez 2 cuillères à café d'huile végétale et faite cuire la carotte à feu modéré, sans trop la colorer. Salez, poivrez et sortez de la poêle, réservez. Émincez les champignons, faites-les cuire de la même manière. Faites de même avec les oignons, et ajoutez la ciboule juste avant de les retirer du feu.Rincez le riz plusieurs fois, égouttez. Mettez-le dans une casserole, ajoutez 540 ml d'eau et couvrez. Le couvercle doit rester fermé jusqu'à la fin des opérations. Laissez reposer 10 minutes, puis portez à ébullition sur feu vif. Dès l'ébullition, baissez le feu au minimum. Laissez cuire jusqu'à absorption totale de l'eau, éteignez le feu, et laissez reposer 5 minutes, toujours à couvert.Mélangez tous les ingrédients de la sauce de gochujang. Séparez les jaunes et les blancs d'œuf. Réservez les jaunes. Dans la poêle bien chaude, mettez un peu d'huile, puis versez et étalez les blancs. Éteignez le feu, couvrez la poêle et laissez quelques instants. Quand les blanc sont cuits, sortez-les et coupez-les en allumettes.Dans de grands bols, disposez du riz, puis chacun des éléments de la garniture rangés joliment, et posez un jaune d'œuf cru au milieu. Servez la sauce rouge à part, chacun pourra la doser selon son goût.Notes : Pour que les légumes gardent leur couleur et ne soient pas brûlés, faites-les cuire à feu doux et couvrez pendant 2 minutes.

Cette recette est extraite du livre L'Art de la Fermentation, de Luna Kyeng et Camille Oger, paru aux Editions LaPlage

Retrouvez la chronique de Léa sur cette lecture gourmande !

A noter : La présentation joliment colorée du bibimbap cache une pensée très ancienne. Les cinq couleurs sont en effet une notion importante dans la philosophie asiatique : chacune est le symbole d'un élément naturel. En Corée, la composition chromique des mets est un critère diététique. Le bibimbap est réellement un plat parfait à ce niveau, car il contient peu de produits d'origine animale, un féculent et beaucoup de légumes variés. Vous pouvez personnaliser les garnitures tout en gardant la présence de vert, rouge, jaune, blanc et noir pour obtenir un plat ludique et sain.
 

Miam Miam !

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire