Tattoo

Tatouages éphémères à l'encre naturelle : on adopte

Publié le 13 juin 2018
Etudiante en médias internationaux, je suis passionnée de mode, beauté et bien-être. Je souhaite désormais mettre à contribution mes connaissances pour vous partager des astuces qui peuvent améliorer notre quotidien, tout en se sentant belle et responsable.
Tattoo or not tattoo ? Avec l'encre naturelle, on dit oui aux tatouages non permanents
Tattoo or not tattoo ? Avec l'encre naturelle, on dit oui aux tatouages non permanents
© Timothypaulsmith

Au festival, à la plage, en ville... Avoir la possibilité de changer de look toutes les deux semaines, c'est tentant non ? Avec les tatouages éphémères à l'encre naturelle, osez tous les styles pour être branchée cet été !

La saison des débardeurs, shorts et autres vêtements qui dévoilent le corps est officiellement ouverte ! Pour l'occasion, on montrerait bien des bras arborés de fleurs japonaises, ou un dos joliment dessiné de courbes et arabesques qui flattent la silhouette. C'est vrai, qui n'a jamais rêvé faire de son corps une oeuvre d'art et s'exprimer à même la peau pour dévoiler ses émotions ? Pour celles et ceux qui n'auraient pas encore trouvé le courage d'affronter le dermographe, voici quelques astuces pour être stylée et tatouée sur les festivals de cet été.

Choisir son encre

Une des encres les plus connues notamment dans la tradition arabo-musulmane, c'est bien entendu le henné. Populaire au Maghreb, il s'est exporté en Europe pour ne plus quitter les look de plage. Ce tatouage orangé obtenu à partir de feuilles réduites en poudre orne les mains, les bras, mais aussi les pieds et mettent en valeur le bronzage. Attention cependant à ne pas se faire tatouer au henné noir : le henné noir naturel n'existe pas, il s'agit simplement d'un mélange à base de paraphénylèdiamine (ou PPD). Ce sensibilisant permet au tatouage de rester plus longtemps sur la peau que du henné orange, mais provoque fréquemment des réactions allergiques, qui peuvent dans certains cas devenir graves. Méfiance si l'on vous dit que votre tatouage tiendra plus d'un mois ; le henné orange, inoffensif, commence à disparaître au bout de 2 semaines.

Le jagua (ou jagwa) est une encre provenant d'un arbuste, le Genipa americana, que l'on trouve dans les forêts tropicales du Pérou ou du Mexique. Traditionnellement utilisé par les tribus amazoniennes pour se tatouer le corps, le jagua est très semblable, notamment par sa couleur noir bleutée, au tatouage permanent. En Europe, nous leur avons piqué l'idée pour se faire des tatouages éphémères, pour varier les plaisirs mais aussi avoir une idée de ce que l'on veut avant de passer à l'acte. Entièrement naturelle, cette encre ne comporte aucun risque pour la peau et la santé.

Envie de tester ? Voici quelques idées de site pour s'équiper en encre naturelle et pochoirs originaux ! 
> Inka Paris, pour une encre naturelle et des petits tattoo discrets et mignons
> Jagwa, une marque de kits encre et pochoirs, pour des tatouages plus imposants
> Inkbox, pour un tatouage naturel 100% made in Canada

Articles du thème Mode éthique
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte