Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Pelouse

Comment maîtriser la mousse de la pelouse ?

pelouse herbe mousse
En excès, la mousse étouffe l'herbe de la pelouse
botanic®
botanic®
le 13 mai 2008
En excès, la mousse étouffe l'herbe de la pelouse. L'ensemble peut paraître agréable et verdoyant en hiver et au printemps, mais dès que la sécheresse arrive, la mousse jaunit, régresse et laisse la place à une pelouse pelée, affaiblie et vulnérable aux herbes indésirables épaisses et aux vers gris ou blancs. Il faut donc éviter qu'elle ne s'installe en excès et prenne ses aises, sachant que l'éliminer complètement est à la fois difficile et inutile.

Partenaire

Comment maîtriser la mousse de la pelouse ?

Car la mousse n'a pas que des défauts. Elle est la matière principale utilisée par les oiseaux pour calfeutrer et tapisser l'intérieur de leurs nids. Il faut leur en laisser un peu sinon, comment voulez vous qu'ils s'installent chez vous manger les chenilles et les pucerons des rosiers et des arbres fruitiers ? La mousse sert aussi d'abri aux carabes, aux tritons, aux crapauds et aux musaraignes, aux bourdons en hiver, tous d'utiles auxiliaires au jardin.

La meilleure façon de la contrôler est d'éviter les situations qui la favorisent un peu trop. Elle profite toujours de l'humidité stagnante pour s'installer et de l'ombre qui renforce cette humidité.

Solution préventive
Évitez la stagnation de l'eau à la surface lors des périodes pluvieuses (automne, hiver, début de printemps). Seule solution peu coûteuse : avoir une terre poreuse, c'est-à-dire non compacte. Pour cela, apportez en surface du compost nutritif fin (pas du terreau) : 200 à 500 g/m2 tous les 3 ou 4 ans. Le compost améliore la structure du sol par l'intermédiaire des vers de terre et nourrit l'herbe qui devient plus verte. Épandez à un autre moment un peu de calcium sous forme de cendre de bois ou de dolomie (une grosse poignée/m2/an) pour améliorer la structure du sol en lien avec l'humus et lutter contre l'acidité qui nuit à la bonne perméabilité des sols lourds.
Montez la hauteur de tonte à 6 ou 7 cm, tout l'année, pour réduire la vulnérabilité de l'herbe à l'installation de la mousse, des herbes indésirables et des vers blancs et gris.
Scarificateur curatif
Les dents rotatives de cet outil griffent la surface du sol et extirpent la mousse et les débris végétaux accumulés qui freinent l'infiltration de l'eau. Pour une grande surface, choisissez un scarificateur électrique.
Éviter le sulfate de fer
Ce produit chimique, classé nocif en cas d'ingestion et irritant pour les yeux et la peau, a un impact limité sur l'environnement. Il détruit la mousse mais renforce l'acidité du sol. Résultat : un sol plus compact, moins perméable et plus favorable à la mousse.
Des engrais antimousse
Raidmouss® et Croq'mousse® sont deux engrais organiques très concentrés à base de déchets animaux ou végétaux (Raidmouss) ou d'algues (Croq'mousse). Ils nourrissent l'herbe qui devient plus verte, plus dense et plus robuste, tout en étouffant les mousses qui meurent en quelques jours. Sans danger pour l'environnement et les animaux domestiques, ces produits s'appliquent avec un pulvérisateur au printemps ou en automne. Le passage d'un scarificateur motorisé ou manuel peut venir en complément pour extirper la mousse morte avant de la porter sur le tas de compost.
Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire