Tradition

5 expériences autour de la gastronomie costaricienne

Publié le 13 mai 2019 - Mis à jour le 16 mai 2019
1/5
© Office de tourisme Costa Rica

1 La cuisine costaricienne

La cuisine costaricienne est caractérisée par des plats simples et savoureux,  peu épicés et agrémentés de fruits et de légumes. De la dégustation du traditionnel gallo pinto, plat emblématique à base de riz et de haricots noirs dans les sodas (petits restaurants typiques), à la découverte des plantations de café en compagnie des producteurs locaux... ce petit pays d’Amérique Centrale offre un voyage culinaire de caractère !

>> Je découvre le Costa rica

© Office de tourisme Costa Rica

2 Cap sur la Vallée Centrale

Dans la Vallée Centrale du Costa Rica, le tourisme rural permet de vivre une expérience authentique en partant à  la rencontre des producteurs locaux. Immersion dans le quotidien des «ticos» (surnoms que l’on donne aux costariciens) et dans la tradition agricole et artisanales : découverte du savoir-faire et dégustation des produits locaux. On peut aussi arpenter les plantations de café, dans la Vallée de Orosi, où le climat est propice à cette culture.Plusieurs plantations proposent des «coffee tour» afin d’observer le travail pour récolter, sécher et bruler les grains. 

>> Je découvre la Vallée Centrale

© Office de tourisme Costa Rica

3 Cap sur la Côte Caribéenne

Sur la Côte Caribéenne les plats sont un peu plus épicés et les restaurants serviront du poisson frais: ceviche de daurade, poulpe, tilapia, etc. A Sarapiqui, les plantations d’ananas s’étendent sur des kilomètres... on peut se laisser tenter par une spécialité locale, le pastel de piña (gâteau à l’ananas), après avoir suivi le processus de production de ce fruit riche en vitamine C. Au sud de la côte caribéenne, on  peut  accompagner le peuple indigène des Bribris dans les plantations  de cacao et découvrir le processus de fabrication du  chocolat, considéré par les spécialistes comme l’un des meilleurs au monde.

>> Je découvre la Côte Caribéenne

© Office de tourisme Costa Rica

4 Cap sur la capitale San José

Depuis quelques années, la capitale du Costa Rica voit naitre un mouvement culinaire sain, durable et engagé. Alors que le gouvernement a mis en place un Plan National de la Gastronomie qui entend promouvoir les plantes oubliées, la production locale, le bio et équitable – en valorisant les plats traditionnels et la réduction de l’empreinte carbone – de nombreux chefs ont installé leur propre potager dans la cour de leur restaurant.  Un concept appelé  «De la huerta a la mesa» (traduit par «du jardin à la table»). Autrement dit: du jardin à l’assiette !

>> Je découvre la capitale San José

© Office de tourisme Costa Rica

5 Cap sur la Côte Pacifique

Les sublimes plages de la Côte Pacifique du Costa Rica bordées de forêts tropicales sont propices à la relaxation. Après une après-midi de farniente à playa Conchal on peut siroter un batido (jus de fruits frais) pour se rafraichir. Les plus sportifs, qui auront passé la journée à dompter les vagues de playa Hermosa, dégusteront le plat traditionnel du Costa Rica appelé casado – composé de riz,haricot et de banane plantain parfois agrémenté de viande ou de poisson. La Péninsule de Nicoya, au nord de la Côte Pacifique, est l’une des 5 zones bleues du monde, en raison de la grande espérance de vie de ses habitants... l’alimentation jouant un rôle essentiel.

>> Je découvre la Côte Pacifique 

Plus qu'une destination touristique, le Costa Rica offre un voyage culinaire de caractère. La cuisine costaricienne repose sur deux ingrédients : le riz et les frijoles (haricot noir ou rouge).

1) La cuisine costaricienne

La cuisine costaricienne est caractérisée par des plats simples et savoureux,  peu épicés et agrémentés de fruits et de légumes. De la dégustation du traditionnel gallo pinto, plat emblématique à base de riz et de haricots noirs dans les sodas (petits  restaurants typiques),  à  la découverte  des plantations de café en compagnie des producteurs locaux... ce petit pays d’Amérique Centrale offre un voyage culinaire de caractère ! 

>> Je découvre le Costa rica

2) Cap sur la Vallée Centrale

Dans la Vallée Centrale  du  Costa  Rica, le tourisme rural permet de vivre une expérience authentique  en  partant  à  la  rencontre des  producteurs locaux. Immersion dans le quotidien des  «ticos»  (surnoms que l’on donne aux costariciens) et dans la tradition agricole et artisanales : découverte du savoir-faire et dégustation des produits locaux. On peut aussi arpenter les plantations de café, dans la Vallée de Orosi, où le climat est propice à cette culture.  Plusieurs plantations proposent des «coffee   tour»  afin d’observer le travail  pour récolter, sécher et bruler les grains.  

>> Je découvre la Vallée Centrale 

3) Cap sur la Côte Caribéenne

Sur la Côte Caribéenne les plats sont un peu plus épicés et les restaurants serviront du poisson frais: ceviche de daurade, poulpe, tilapia, etc. A Sarapiqui, les plantations d’ananas s’étendent sur des kilomètres... on peut se laisser tenter par une spécialité locale, le pastel de piña (gâteau à l’ananas), après avoir suivi le processus de production de ce fruit riche en vitamine C. Au sud de la côte caribéenne, on  peut  accompagner le peuple indigène des Bribris dans les plantations  de cacao et découvrir le processus de fabrication du  chocolat, considéré par les spécialistes comme l’un des meilleurs au monde.

>> Je découvre la Côte Caribéenne

4) Cap sur la capitale San José

Depuis quelques années, la capitale du Costa  Rica voit  naitre un mouvement culinaire sain, durable et engagé. Alors que le gouvernement a mis en place un Plan National de la Gastronomie qui entend promouvoir les plantes oubliées, la production locale, le bio et équitable – en valorisant les plats traditionnels et la réduction de l’empreinte carbone – de nombreux chefs ont installé leur propre potager dans la cour de leur restaurant. Un concept appelé  «De la huerta a la mesa» (traduit par «du jardin à la table»). Autrement dit: du jardin à l’assiette !

>> Je découvre la capitale San José

5) Cap sur la Côte Pacifique

Les sublimes plages de la Côte Pacifique du Costa Rica bordées de forêts tropicales sont propices à la relaxation. Après une après-midi de farniente à playa Conchal on peut siroter un batido (jus de fruits frais) pour se rafraichir. Les plus sportifs, qui auront passé la journée à dompter les vagues de playa Hermosa, dégusteront le plat traditionnel du Costa Rica appelé casado – composé de riz,haricot et de banane plantain parfois agrémenté de viande ou de poisson. La Péninsule de Nicoya, au nord de la Côte Pacifique, est l’une des 5 zones bleues du monde, en raison de la grande espérance de vie de ses habitants... l’alimentation jouant un rôle essentiel.

>> Je découvre la Côte Pacifique 

Articles du thème Cuisine végétarienne
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !