Chronique

Chronique de Stéphanie Zeitoun : Fierté, j'écris ton nom !

Publié le 16 janvier 2019
Stéphanie Zeitoun est journaliste spécialisée dans le bien-être. Elle est l'auteure de "Le bruissement de l'aile du papillon" et "Le jour où j'ai appris à danser sous la pluie". Son site : madamebienetre.com
Loin d'être de l'orgueil, la fierté est un sentiment qui apaise l'âme et nécessite d'être revendiqué.
Loin d'être de l'orgueil, la fierté est un sentiment qui apaise l'âme et nécessite d'être revendiqué.
© Kate Mangostar/Freepik

La perte de confiance est un sentiment naturel qui nous fait rapidement baisser les bras. La journaliste Stéphanie Zeitoun nous explique dans sa chronique pourquoi il est essentiel de crier haut et fort sa fierté, et combien celle-ci nous fait tant de bien.

Retrouvez cette chronique dans le magazine FemininBio #18 août-septembre 2018
>> Pour acheter le magazine en PDF, c'est ici

 

 

Qu’il est bon de se sentir fière de soi !

Après une posture de yoga que j’ai mis des mois à réussir, ou lors de la signature d’un contrat, je ressens une telle joie !

Dans ces moments-là, la fierté nourrit mon estime de soi. Tel un cercle vertueux, elle me permet de gagner en confiance et de me sentir plus forte pour affronter les défis de la vie.

La fierté aide aussi à sortir de situations négatives face à des personnes toxiques : un patron rabaissant, une personne maltraitante, une connaissance méprisante, par exemple.
Oser dire non par amour de soi et renouer avec sa dignité est un gage d’affirmation et de respect de soi.

Quand elle vient du cœur, la fierté est un magnifique sentiment, un baume apaisant pour l’âme qui s’aime à travers elle…

A contrario, la fierté mal placée est une posture dans laquelle se drapent ceux qui se sentent supérieurs aux autres. Peu enclins à reconnaître leurs torts, ils se montrent arrogants et refusent de se remettre en question.
Loin d’être une qualité, cette fierté-là est la manifestation évidente d’un ego qui cherche à se faire valoir, au détriment de la vérité parfois… Je ne pense pas être de ces gens-là et j’essaie de m’en préserver.

Aujourd’hui, je suis fière d’être la personne que je suis, fière de ce roman destiné à toucher le cœur de mes lecteurs et fière d’être alignée sur ma raison d’être sur cette Terre, même si j’ai encore des choses à apprendre pour grandir à l’école de la vie…

Je conclurai en proclamant : "Soyez fières de vous ! Suivez cet élan du cœur, celui qui vous procure joie et sérénité loin, très loin du sentiment de supériorité d’un ego mal placé !"

Stéphanie Zeitoun est l'auteure, entre autres, de "Le Bruissement de l'aile du papillon", paru aux éditions Alphée, et de "Le jour où j'ai appris à danser sous la pluie", paru chez Le Courrier du Livre.
Son site : madamebienetre.com

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier ou pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque près de chez vous !

Articles du thème Développement personnel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte