Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Automne

Rituel, yoga et mudra pour célébrer l'équinoxe d'automne 2022

L'automne est la saison où tout est au ralenti, où la nostalgie prend le pas sur la festivité de l'été.

mauro savoca/Pexels
Marion Sebih
Par Marion Sebih
Publié le 22 septembre 2022

Cette année, l'équinoxe d'automne arrive le 23 septembre 2022. L'occasion de ralentir, de se couvrir un peu plus chaque jour et d'accueillir une saison où le temps est au renouveau. Respirez, et découvrez le rituel de Marion Sebih, professeure de yoga Kundalini.


Partenaire

L'équinoxe d'automne s'ouvre cette année le vendredi 23 septembre à 3h03. L’hémisphère nord ouvre une porte vers des températures plus fraîches et une lumière décroissante. Après l’été, nous redécouvrons une alchimie toute particulière qui nous invite à laisser tomber nos feuilles mortes. Quelle est la spécificité de cette saison teintée de nostalgie ?

L'automne : le temps de l’expire, du lâcher-prise, de la maturité

Souffle associé : l’expire

Émotion associée : la nostalgie/la tristesse

Intention associée : se dépouiller de l'inutile - mûrir

Vibration terrestre associée : l’air qui balaie le superflu, le retour à l’essentiel

L’organe associé : les poumons, organes maîtres de nos tristesses et notre flexibilité intime au Monde.

Spécificité de l’automne

L’automne est l’occasion de ralentir doucement. Elle est une invitation à un dépouillement et à une intériorisation progressive avant le retrait de l’hiver. Les arbres perdent leurs feuilles, véritables capteurs de la lumière, pour rentrer dans une activité vitale de plus en plus intérieure. Le vent de l’automne nettoie, il balaie l’inutile. L’automne est une invitation à se relier au secret de vos poumons et à rentrer en complicité avec vos alvéoles intérieures. Connectés à l’élément de l’air, les poumons sont les organes de votre flexibilité intime au monde. Les poumons se gonflent et se dégonflent au rythme de l’inspire et de l’expire, ils vous permettent une agilité vitale presque invisible. Sans cette flexibilité organique et aérienne aucune motricité n’est possible. Grâce aux poumons, vous vous reliez à votre environnement, vous vous laissez inspirer par ce qui vous entoure et vous partagez votre souffle vital au monde.

La nature est magnifique à l’automne. Les feuilles s’habillent en rouge, orangé, doré, pour se rendre à la Terre. Si vous pouvez ressentir de la tristesse avec les jours qui raccourcissent, la nature, elle, célèbre et fête ce temps d’abandon. Célébrez avec elle. Libérez vos poumons ! " (Extrait du livre Le Kundalini des Saisons, Yoga du Vivant, Marion Sebih, @ Flammarion 2021)

La magie de l'équinoxe d’automne tient au parfait équilibre entre le jour et la nuit (comme pour l'équinoxe du printemps).L'occasion de ressentir intimement la nécessaire réconciliation entre notre lune et notre soleil intérieurs, entre notre masculin et notre féminin sacrés. C’est l’équilibre des polarités du monde et l’équilibre de nos énergies complémentaires intimes qui permettent un dépouillement sans peur, c'est-à-dire authentique.

YOGA : routine Kundalini d’automne, yoga pour des poumons joyeux

Posture 1 : l’arbre dansant

Debout, écartez les jambes de la largeur du bassin. Laissez les bras se balancer de gauche à droite dans un mouvement de torsion des hanches. Balancez les bras de gauche à droite comme pour détacher les bras de votre tronc. Laissez les bras danser. Laissez les mains tapoter et masser le corps. Votre souffle se régule avec le mouvement. Les yeux sont fermés pointés vers votre troisième œil. Continuez pendant 3-5 minutes.

À chaque fois que les bras frappent le corps, sentez que vos feuilles mortes tombent à Terre naturellement, sans aucunes résistances. Vos jambes sont renforcées et votre poitrine est allégée.

Posture 2 : Moulin avant

Toujours debout, inspirez et expirez dans votre verticalité. Vos jambes restent écartées de la largeur du bassin. Faites tourner, rapidement, vos bras vers l’avant. Vos bras restent tendus et tournent au plus proche de la tête pour bien ouvrir les poumons. Vos yeux sont fermés tournés vers votre troisième œil.

Mudra : Buddhi mudra pour un mental calme et vivre sans attente

Pouces et annulaires se touchent pendant que vos bras tournent énergétiquement. Cette géométrie des doigts dynamise vos poumons et renforce votre système nerveux.

Tournez pendant 3 minutes.

Pour finir, secouez fort les mains comme pour alléger votre poitrine, comme pour faire tomber toutes vos rigidités et vos tristesses.

Posture 3 : Debout, inspirez et expirez dans votre verticalité. Vos jambes sont écartées largeur du bassin. Faites tourner vos bras vers l’avant. Vos bras sont tendus et tournent au plus proche de la tête pour bien ouvrir l’espace entre vos omoplates. Vos mains sont grandes ouvertes, plates comme des feuilles.

Fermez vos yeux et concentrez-vous sur votre troisième œil, Ajna, louchez de l’intérieur vers ce point invisible, situé entre vos sourcils.

Tournez le plus vite possible pendant 1-2 minutes.

Pour finir, secouez fort les mains. Continuez à secouer vos mains et déplacez vos mains vibrantes autour de votre corps comme pour balayer les poussières de votre aura. Ce nettoyage subtil des corps invisibles à l’œil nu – corps émotionnels, corps énergétiques …- vous libère du superflu, des attentes qui alourdissent la rentrée.

Guidance

Sentez que vous devenez ce moulin à vent et que vous ouvrez l’espace entre vos omoplates. Vous ouvrez l’espace d’où pourraient naître les ailes de vos poumons, et sentez-les se déployer jusqu’au bout des doigts. Tout est possible quand l’inutile d’envole ! Abandonnez tout ce qui vous empêche de voler de vos propres ailes.

Conseil personnel de l’auteure : jouez et créez

Jouez, marchez, respirez avec les feuilles mortes colorées. Ramassez-les et créez vos rituels. L’automne est la saison parfaite pour réveiller la magicienne en vous, c’est la saison de la reconnexion à nos ancêtres, notamment avec l’énergie magique de la Toussaint.

Rituel d’automne :

Matériel :

  • Bougie/encens
  • Allumettes/briquet
  • Feuilles mortes ramassées dans la nature
  • Une boîte

Protocole

Ramassez dans la nature des feuilles tombées, colorées. Chaque feuille ramassée représente une de vos feuilles mortes : une vielle croyance limitante (je ne suis pas assez doué, pas assez beau/belle, pas assez compétent…), une tristesse, une vielle habitude (alimentaire, cigarette…), une situation obsolète (insatisfaction professionnelle, insatisfaction amoureuse…). Respirez en conscience dans chaque feuille et dans ce qu’elle représente pour vous. Au calme, asseyez-vous et rassemblez les feuilles devant vous. Allumez bougie et encens pour ouvrir l’espace de communication avec vos feuilles mortes. Écoutez ce qui est prêt à être rendu au mouvement du vivant, accueillez ce qui est déjà mort au fond vous, ce qui vous alourdit inutilement au quotidien, ce que vous ne voulez pas abandonner malgré l’évidence… Touchez les feuilles comme pour caresser des parties de vous-mêmes. Regardez leur beauté et les nervures du vivant imprimées en elles. Vous êtes ces nervures de la Vie. Méditez avec vos feuilles mortes, chaque respiration est un au revoir conscient. Après votre méditation, déposez les feuilles dans une boîte à rituel (boîte à chaussures décorée par vos soins par exemple…). Sentez-vous libre de méditer avec vos feuilles dès que vous sentez l’appel de vos feuilles mortes. Quand vous vous sentez mûr, prêt, rendez-les feuilles à la nature pour abandonner symboliquement ce qui ne vous appartient plus. Marcher simplement, en avançant, laissez tomber les feuilles sans vous retourner. Laissez faire Mère Nature, elle sait tout transformer.

Quand pratiquer ce rituel ?

Au moment de l’équinoxe d’Automne entre les 21 et 25 septembre.

Dès que vous ressentez vos poumons trop lourds de nostalgie ou de tristesse

Idéalement, rendez les feuilles à la nature, au mois de décembre au plus tard.

L'auteure

(©Editions Flammarion)

Marion Sebih est formée en philosophie, en danse, en musique et en Yoga. Entrepreneuse associative depuis 15 ans, elle est co-fondatrice du centre de Yoga et chamanisme JAYA à Paris. Elle enseigne depuis 12 ans un Kundalini des saisons, véritable hymne au vivant pour le bonheur des grands et des petits. Elle hérite dès sa naissance d’une connexion particulière à la Nature et c’est au cœur de l’Amazonie péruvienne que la vie l’initie à la magie des rituels yogiques.

Elle propose une pratique profondément humaine du Kundalini Yoga et des rituels faciles à intégrer au quotidien. Pour Marion, Yoga et Magie sont les complices de votre vitalité et de votre santé. 

Elle est l’auteure de deux livres de références, le Kundalini des saisons, Yoga du Vivant, Flammarion 2021 et le Yoga de la Femme joyeuse, Voyage vers un féminin apaisé, Flammarion 2022.

Retrouvez sa magie sur son site : shakti-yoga-sonotherapie.fr ou sur son compte Instagram : @marion_shakti

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire