Développement personnel

L'importance de la loi de cause à effet

Publié le 16 janvier 2018 - Mis à jour le 17 janvier 2018
Communicatrice et formatrice hors-pair, Lise Bourbeau est auteur de 22 best-sellers qui ont déjà aidé des milliers de personnes à améliorer leur qualité de vie en devenant conscientes de ce qui se passe à l'intérieur d'elles-mêmes, grâce à sa philosophie de vie simple, accessible et applicable dans le quotidien de chacun.
© Fotolia

Vous avez certainement entendu parler de cette grande loi universelle. Mais y croyez-vous vraiment ? La mettez-vous en pratique ?

Cette fameuse loi de cause à effet, aussi appelée loi du retour, karma, effet boomerang, on récolte ce que l’on sème, etc., régit tout ce qui vit sur cette terre. Elle est omniprésente, car elle a de nombreuses raisons d’être dans notre vie :
• Elle nous aide à savoir ce que nous avons semé pour récolter ce qui nous arrive.
• Elle nous aide à devenir responsables.
• Elle nous incite à vivre avec plus d’intelligence.
• Elle nous aide à accepter que seule la justice divine existe sur terre.

Combien de fois ai-je entendu des phrases telles que les suivantes ?
• Qu’ai-je pu faire au Bon Dieu pour qu’il m’envoie autant d’épreuves ?
• Ce n’est pas juste ce qui arrive à mon enfant !
• On dit qu’on récolte ce qu’on sème, mais je n’ai JAMAIS agi ainsi avec les autres !

Pourquoi est-ce si difficile de se souvenir que nous récoltons toujours ce que nous avons semé ? C’est notre ego qui ne veut pas que nous voyions la réalité telle qu’elle est. Il n’aime pas cette loi, car il préfère croire que c’est la faute des autres si ça ne va pas comme nous le voulons dans la vie. L’ego n’est que de la mémoire de tout ce que nous avons appris de bien et de mal dans le passé (cette vie et les précédentes).

Quand il nous arrive quelque chose de bien, l’ego s’enorgueillit. Il croit que c’est grâce à lui et qu’il est supérieur aux autres. Quand il nous arrive des situations déplaisantes ou douloureuses, il trouve tout de suite un coupable (soi ou les autres), car il ne veut pas être pris en défaut.

Prenons l’analogie des semences. Si, par exemple, vous n’avez pas pris le temps de marquer ce que vous avez semé dans votre jardin au printemps, il est fort possible qu’un mois plus tard vous ne vous souveniez pas de l'emplacement exact des carottes. Ce n’est que lorsque vous récolterez à l’été que vous saurez exactement ce que vous avez semé et où vous l’avez semé.

Il en est ainsi également dans notre vie. Hélas, nous sommes très peu conscients de ce que nous semons au plan psychologique. Voilà donc la raison pour laquelle nous devons attendre de récolter afin de le savoir.

Prenons l’exemple de madame qui est toujours attentive aux besoins de son mari et de son fils. Elle ne comprend pas pourquoi ils pensent à eux en premier et ne se soucient pas beaucoup de ses besoins à elle. Les deux sont sportifs et souvent absents de la maison. Quand ils reviennent, ils sont fatigués et s’affalent devant la télévision pour regarder une émission sportive. Ils ont même le culot de changer la chaîne qu'elle regardait. C’est alors qu’elle se met en colère et les accuse d’être égoïstes et insensibles. Ou bien elle se lève en étant en colère et va bouder dans une autre pièce en espérant qu’ils s’occuperont d’elle.

C'est une personne comme elle qui dira On dit qu’on récolte ce qu’on sème, mais je n’ai JAMAIS agi ainsi avec eux. Je ne mérite pas ça après tout ce que j'ai fait pour eux. Cette dame n’applique pas du tout la loi de cause à effet (la responsabilité) qui dit que tout ce que nous attirons à nous vient de l’intérieur de nous. Nous créons sans cesse notre vie, à partir de ce que nous sommes. Si nous voulons changer la récolte, nous devons changer notre attitude intérieure.

Pour arriver à bien gérer cette loi, nous devons nous souvenir que toutes les lois spirituelles ne concernent que l’ÊTRE, ce que nous sommes. Voilà où l’ego nous joue des tours, car malheureusement celui-ci n’est pas conscient du monde spirituel. Il ne connaît que le monde physique, émotionnel et mental. L’ego se fie seulement aux actions, aux comportements. Voilà pourquoi madame se compare à son fils et à son mari seulement au niveau des comportements.

Pour savoir ce qu’elle a semé, cette personne doit se demander de quoi elle juge ces deux hommes dans leur façon d’ÊTRE. Supposons qu'elle les accuse d’être égoïstes, insensibles, irrespectueux et ingrats. Tant qu’elle ne voudra pas admettre qu’elle puisse aussi avoir des comportements pour lesquels son mari et son fils pourraient la juger de la même manière, rien ne changera dans sa vie, car elle laisse son ego la diriger. Lorsqu’elle osera admettre pouvoir être jugée tout comme elle juge, elle sera alors dirigée par son cœur et non son ego. Il ne lui restera qu’à vérifier auprès d'eux dans quelles circonstances ils la jugent de la même chose qu’elle les juge.

Le fait d’écouter son cœur est le seul moyen pour qu'une situation s'améliore. Il n’est jamais facile de faire face à ce genre de réalité, mais c’est indispensable d’avoir le courage de le faire, sinon, cette dame sera de plus en plus malheureuse et son mariage peut finir par se dissoudre. Tant qu’on écoute notre ego, on tourne en rond et rien ne change.

Prenez donc la résolution d’être plus alerte pour devenir conscient de toutes les fois où votre ego cherche à vous influencer – toutes les petites voix dérangeantes dans votre tête. Vous saurez ainsi ce que vous êtes en train de semer si vous ne changez pas votre discours intérieur et extérieur. Toutes les pensées de peur et de culpabilité viennent de l’ego. Si ce dernier vous dit que vous êtes coupable, vous allez trouver un moyen de vous punir, de vous faire souffrir pour expier votre faute.

Lorsque vous en devenez conscient, osez admettre que pour le moment votre ego cherche à vous contrôler, car il croit vous aider. Acceptez le fait qu’il ne peut pas connaître votre besoin du moment, car il n’est constitué que de mémoire du passé. Ne lui en voulez pas, mais osez écouter votre cœur et devenez responsable de votre vie.

Ce n’est qu'ainsi que vous pourrez semer et récolter davantage selon vos besoins et non selon vos peurs. Vous pourrez donc vivre d’une façon plus intelligente en étant conscient que chaque action – cause – produit un effet bénéfique ou non. Être intelligent implique de choisir ce qui est mieux pour soi, ce qui est plus bénéfique.

LISE BOURBEAU
Lise Bourbeau est fondatrice de l’école Écoute Ton Corps et auteure de 25 livres dont son tout nouveau "Écoute Ton Corps-version homme". Découvrez son site Web à www.lisebourbeau.com et consultez le site www.ecoutetoncorps.com pour plus d’information sur les ateliers de l’école qu’elle a fondée.

Articles du thème Développement personnel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte