Cycle menstruel

Synchroniser son cycle menstruel avec le cycle lunaire, avec la méthode lunaception

Publié le 13 octobre 2020
C'est dans les années 1970, après plusieurs expériences, que Louise Lacey découvre qu'il est possible de connecter les règles à la pleine lune.
C'est dans les années 1970, après plusieurs expériences, que Louise Lacey découvre qu'il est possible de connecter les règles à la pleine lune.
© Drew Tilk

Avec ses trois phases (folliculaire, ovulation et lutéale), le cycle menstruel est souvent comparé à celui de la lune. Mais avec nos rythmes occidentaux déconnectés de la nature, il est parfois difficile de ressentir cette connexion si particulière propre au féminin sacré. Connaissez-vous la lunaception ? Cette méthode conçue dans les années 1970 pourrait vous aider à vous synchroniser avec le cycle lunaire. Explications.

C'est au milieu des années 1970 que Louise Lacey, autrice et spécialiste de la question du cycle féminin, se porte cobaye de ses propres expérimentations et décide de jouer avec son horloge biologique. Elle décide, tout au long de son cycle, de dormir dans le noir total, sauf pendant trois jours, pendant lesquels elle s'installe près d'une lampe de 40 watt (reproduisant ainsi la lumière de la lune). Surprise ! C'est pendant ces trois jours que son corps va se mettre à ovuler.

Fascinant non ? En dormant près d'une lumière en un temps donné, cette femme est parvenue à maîtriser un moment clé de son cycle. Elle y fait donc un lien entre la glande pinéale et l'alternance jout/nuit. En effet, la glande pinéale serait programmée pour associer l'ovulation à la lumière, et donc la lune.

En 1975, elle publie alors son ouvrage Lunaception : A féminine odyssey into Fertility and contraception, expliquant cette méthode mise au point qu'elle baptise "Lunaception".

>> A lire sur FemininBio Lune et cycle menstruel : pourquoi sont-ils liés ?

Envie de tenter cette méthode naturelle ? Il suffit de dormir dans le noir complet durant tout votre cycle (on éteint le téléphone, le réveil et toute source de lumière qui pourrait perturber le processus), puis pendant trois jours, dormez près d'une lumière de 40 watt. Encore mieux : dormez les rideaux ouverts lors des trois jours de pleine lune. Vous reproduirez, ainsi, un rythme ancestral similaire à celui des femmes qui n'avaient que la lumière de la lune autrefois.

Et pour celles qui auraient déjà l'expérience d’observer leurs cycles et pour qui la symptothermie n'a pas de secret, vous pouvez essayer de repérer l'arrivée imminente de votre ovulation en observant votre glaire cervicale. Lorsqu'elle devient abondante et fluide deux jours de suite, entamez les trois jours de lumière, puis de nouveau l'obscurité jusqu'aux règles.

>> A lire sur FemininBio 3 rituels à pratiquer pour célébrer la lune

Les bienfaits de cette méthode

  • la régularisation de la durée des cycles trop courts ou trop longs
  • une stimulation de l'ovulation
  • une meilleure qualité du mucus cervical

Alors, envie de vous connecter à la lune dès cette nuit ? Exinction des feux !

Pour en savoir plus : Lunaception de Louise Lacey, Line Chamberland, Catherine Éveillard et Colette Vidal.

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du dossier Règles : chérir son cycle et sa puissance féminine
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte