Relations

Se comprendre pour mieux vivre en couple

Publié le 17 avril 2018 - Mis à jour le 7 mai 2018
Sophrologue, réflexologue et coach professionnel, j’accompagne particuliers et professionnels à mieux vivre avec eux-mêmes et les autres, dans leur corps et leurs actions, leurs émotions et leurs pensées, par la santé et l’aide à la relation.
© Freepik

Comment peut on éviter l’essoufflement du couple ? Comment accompagner l’autre dans ses changements et ses questions personnelles…au milieu de nos propres changements ?

Quasiment un couple sur 2 ne survit pas à l’épreuve du temps dans les grandes villes françaises. Ceci arrive généralement aux alentours de 15 ans de vie commune, quand les conjoints approchent la quarantaine.

Le couple et moi

Le sujet est évidemment tentaculaire et je ne traiterais ici que l’un des aspects de communication et de satisfaction d’une partie de nos besoins.

Nous ne cessons de grandir, d’apprendre, de changer. Rencontres, évolutions professionnelles, obstacles de vie, manière différente d’envisager l’éducation des enfants, difficultés du quotidien, routine qui s’installe, accumulation de tensions, l’histoire du couple, incompréhension, lassitude, séduction qui n’est plus au rendez-vous, sexualité qui s’essouffle en victime collatérale parfois de toutes les autres difficultés…

La passion des débuts s’est étiolée et ce processus est normal. La passion est souvent le reflet de ce que nous percevons de nous à travers la relation, particulièrement lorsque nous jouons à celui que nous ne sommes pas vraiment, en séduction. Puis avec le temps la relation se consolide et nous aimons l’autre pour ce qu’il est véritablement. Sa personnalité se dévoile, le mystère s’évapore et le couple entre alors dans une relation qu’il convient d’entretenir en permanence. Accepter que désormais 3 entités existent :nous, l’autre, le couple.

Au-delà de l’amour et des sentiments encore présents, des habitudes et de l’histoire vécue, les clés sont évidemment la communication et l’envie. L’envie de rester ensemble, l’envie de construire ensemble. La communication vient alors. Communiquer sur ses envies et ses besoins, communiquer de manière positive, de façon directe et respectueuse, communiquer pour construire et non pour reprocher.

Construire une relation de qualité

Une relation de qualité se fait en quatre étapes : comprendre ses propres besoins, apprendre à les gérer, comprendre les besoins de l’autre pour enfin apprendre à bâtir cette relation. Ce cycle se renouvelle régulièrement, s’affine, s’ajuste.

Naturellement, nous irons partager avec l’autre ce dont nous avons nous même besoin ou envie. Puis, avec le temps, nous aurons tendance à dispenser aussi ce que nous pensons que l’autre attend, ce que nous avons eu l’habitude de partager. C’est négliger que nos besoins ne sont pas identiques et peuvent évoluer. C’est donner trop d’importance à l’interprétation, la notre et celle de l’autre. Ce sont souvent les plus grosses incompréhensions de couples et des frustrations sévères pour chacun.

Alors qu’on attend au début de la relation amoureuse que l’autre sache ce qui nous fait plaisir sans avoir à le demander, la clé est pourtant de parler de ses besoins et d’écouter ceux de son conjoint.

Quelques exemples issus de ma pratique : 

Très affectueux, Guillaume va donner encore plus d’affection s’il sent sa partenaire en questionnement ou doute amoureux, en détresse ou en stress, s’il la sent s’éloigner. Il a la conviction que le rapprochement doit se faire de cette manière et tout rejet par Estelle, sa femme, insatisfaite, sera une nouvelle frustration ou blessure. Parce qu’ Estelle a besoin d’une atmosphère ludique et joyeuse pour se sentir aimée. Elle attend de Guillaume, justement, qu’il créé cette bulle de décompression au quotidien, cette intimité qui les rapproche et justifie le plaisir d’être à deux, qui valide leur amour.

D’autres vont espérer que le conjoint réponde à l’envie de structure, de cadre, d’organisation du temps et des tâches…
Une autre va espérer rejoindre son partenaire sur toutes ses valeurs et ses opinions, politiques, éducatifs, écologiques ou religieux…
Un autre va avoir besoin de se sentir vivant en accumulant les expériences et les sources d’excitation, activités et découvertes, soif de nouveau et de plus…
Et pour un autre, merci de respecter son besoin de s’isoler parfois, lire au calme, prendre un temps pour soi en silence…

La clé, c'est d'identifier nos besoins 

Nos besoins psychologiques sont différents et évoluent parfois dans le temps. Ces besoins ne sont ni négociables ni classables, ils sont propres à notre personnalité et l’énergie doit être focalisée sur la manière de les satisfaire positivement et non de les changer ou les ignorer, chez soi comme chez le partenaire. Charge à nous de comprendre et d’accepter notre propre mode de fonctionnement, d’apprendre à le gérer et le satisfaire. Charge à chacun dans le couple d’intégrer que la satisfaction de ces besoins ne se fait pas exclusivement au sein du couple, avec le partenaire, et qu’il est totalement acceptable que le travail ou les amis soient partie intégrante de cet équilibre.

Conserver l’harmonie dans le couple passe par le partage de nos besoins psychologiques. Non satisfaits positivement ils risquent d’être exprimés de manière négative et évidemment la meilleure cible pour les exprimer est le cercle familial.

Rose est frustrée. Chaque samedi, à 8h, elle est prête à croquer la vie à pleine dents, aller faire une expo, un footing, visiter un quartier qu’elle ne connaît pas… Sébastien n’est pas au rendez-vous. Alors après de nombreux échanges qui montent en colère, Rose reproche à Sébastien d’être un poids dans sa vie, de l’empêcher de faire ce qu’elle voudrait, de la freiner, elle se lasse. Lui a besoin d’un moment calme dans son week-end pour retrouver son énergie, un moment seul même. La sollicitation permanente de Rose le stresse, et les disputes qui s’en suivent lui donnent encore plus envie de s’isoler, de s’enfermer.

J’invite chaque conjoint à construire son écologie personnelle, seul ou accompagné par un professionnel qui après avoir dressé un inventaire de personnalité vous orientera sur l’identification de vos besoins et la manière de les satisfaire. Une fois ce tableau finalisé, le partage avec le partenaire est une étape indispensable.

Mieux se connaître… pour soi et pour l’autre

Vous réaliserez alors que vos besoins ne sont pas les mêmes et que ce n’est pas auprès du conjoint que vous irez trouver la satisfaction de certains. Vous apprendrez aussi à communiquer sur ce que vous souhaitez et comprendrez ce que l’autre attend de vous parfois. A parler de vous et de vos ressentis, vos émotions, à vous livrer.

Camille, la femme d’Alexandre ne cesse de le harceler pour qu’il fasse la comptabilité de son activité. Lui aime le faire quand il se sent suffisamment bien pour s’y mettre, après avoir passé une matinée au golf avec ses amis par exemple. Après identification des personnalités de chacun, nous avons conclu que le simple fait de positionner clairement les 2 heures de comptabilité dans son planning après une partie de golf prévue et d’en informer à l’avance son épouse suffisait à réduire les tensions quotidiennes que ce sujet apportait.

Faire appel à un professionnel de l’accompagnement permet de décrypter son propre fonctionnement et les besoins de l’autre, ses mécanismes de défense ou de réaction en cas de stress. Cela permet de les partager avec son conjoint, en terrain neutre. Ceci permet de définir l’écologie personnelle propre à chacun et comment le partenaire peut s’y inscrire.

Prenez soin de vous et de votre couple !

Julien est sophrologue, réflexologue et coach certifié. Il accompagne entreprises et particuliers dans l’amélioration de leur quotidien : gestion du stress, difficultés, de sommeil, santé au quotidien… sous forme de conférences, d’ateliers et de suivis individuels.
Manager de grandes équipes opérationnelles pendant presque 20 ans et plusieurs fois champion de France en combat martial, il partage aujourd’hui ses compétences et son expérience en s’appuyant sur les ressources de chacun et les aide à devenir le meilleur d’eux-mêmes.
Ses différentes pratiques lui permettent d’adapter son approche Tête-Coeur-Corps aux besoins de ses clients et à leur sensibilité.
Il intervient en cabinet et en entreprise sur Paris et ses environs.

Le site de Julien Bodin

Articles du thème Vie de couple
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !
A lire aussi