Anti-âge

L'énergie vitale, la clé pour ne plus avoir peur de vieillir

Publié le 30 août 2019
Communicatrice et formatrice hors-pair, Lise Bourbeau est auteur de 24 best-sellers qui ont déjà aidé des milliers de personnes à améliorer leur qualité de vie en devenant conscientes de ce qui se passe à l'intérieur d'elles-mêmes, grâce à sa philosophie de vie simple, accessible et applicable dans le quotidien de chacun.
N'ayez plus peur de vieillir
N'ayez plus peur de vieillir
© Thomas Hefeneth/Unsplash.com

Bien vieillir est un sujet qui commence en général à nous préoccuper à partir de la quarantaine. En plus d'une bonne hygiène de vie, cultiver notre énergie vitale est l'une des clés pour se sentir bien dans notre être et rester jeune plus longtemps.

De nos jours, avec les nombreuses personnes du troisième âge qui appartiennent aux baby-boomers le sujet du vieillissement est très populaire. Par contre, il semble que de plus en plus de personnes s’inquiètent aussitôt qu’elles atteignent la cinquantaine. Les femmes parlent beaucoup de leur corps qu’elles aiment de moins en moins et les hommes de leurs capacités physiques qui s’amoindrissent.

J’ai décidé d’écrire un livre sur ce sujet qui revient très souvent durant les conférences et les ateliers que je donne. J’ai été motivée par le fait que de plus en plus souvent, autant dans ma vie personnelle que professionnelle, on me demande quels sont mes secrets. Les gens me disent que non seulement je ne vieillis pas, mais que je rajeunis, et ce, surtout depuis que j’ai atteint l’âge de 70 ans (il y a 8 ans). Certaines personnes me demandent même si j’ai fait faire de la chirurgie esthétique. Durant plusieurs années, ma première réaction était de penser : ils exagèrent ! Je vois bien dans le miroir que mon corps et mon visage ne sont plus aussi jeunes. Je me demande ce qu’ils voient pour dire une telle chose.

Votre énergie parle pour vous

Un jour j’ai eu ma réponse. J’ai compris que toutes ces personnes percevaient mon énergie qui est toujours aussi présente si non plus. J’ai donc choisi aujourd’hui de parler d’énergie et de l’importance d’écouter ses propres besoins et de s’aimer.

Personne n’a plus d’énergie qu’une autre. Imaginez que vous êtes sur une plage avec des centaines de personnes et vous baignez dans l’énergie du  soleil. Croyez-vous que les autres personnes reçoivent plus d’énergie que vous ? C’est la même chose en chacun de nous. L’énergie circule en nous sans arrêt 24 heures sur 24. Nous la captons par les pieds d’où entre l’énergie tellurique et par la tête d’où entre l’énergie cosmique. Chacun de nous est responsable du degré d’énergie qui l’habite. 

En physique, on dit que l’énergie ne peut être créée ou détruite ; elle ne peut qu’être transformée d’une forme en une autre. Cette affirmation veut dire que votre énergie vitale est toujours présente, mais qu’elle peut être mal ou bien utilisée selon votre façon de vivre.

La place de l'égo 

Lorsque nous sommes centrés, l’énergie circule librement alors que décentrés, l’énergie est bloquée. Il se peut que notre corps physique soit fatigué après une forte activité physique, mais cela ne veut pas dire que l’énergie ne circule plus. C’est seulement une indication que nous avons puisé dans nos réserves. Lorsque notre énergie circule bien, une heure de repos est suffisante pour que notre corps retrouve son énergie habituelle.

Que veut dire être centrée ou décentrée ? La réponse est toute simple, mais pas nécessairement facile à appliquer. Tant que vous êtes dans l’amour véritable, c’est-à-dire que vous acceptez ce que vous aimez et n’aimez pas chez vous et les autres, vous êtes centrée et votre énergie circule sans arrêt.

Aussitôt que votre ego entre en jeu et que vous le laissez prendre votre vie en mains, vous êtes décentrée. C’est seulement en prenant le temps de sentir ce qui se passe en vous que vous pouvez savoir que l’ego a pris le dessus. Vous sentirez un malaise qui vient du fait que vous n’écoutez pas les besoins de votre être, votre âme. Vous écoutez toutes les croyances de votre ego, des croyances basées sur le bien et le mal. Vous vivez donc de la peur et/ou de la culpabilité.

Il est important de vous rappeler que votre manque d’énergie est toujours causé par votre attitude. Par exemple, la personne qui mange trop ou qui mange des aliments dont son corps n’a pas besoin va se sentir lasse, vide d’énergie dans les heures qui suivent. La nourriture a pour but d’alimenter notre énergie et non de l’abaisser. Toutes les émotions et les peurs que vous vivez vous font perdre de l’énergie, car vous écoutez votre ego plutôt que votre cœur.

En cas de baisse d'énergie 

Une autre chose importante à vous rappeler, c’est qu’aussitôt que vous n’écoutez pas les besoins d’un de vos corps, les deux autres sont aussi affectés et bloqués. Je vous suggère donc à la fin d’une journée où vous sentez une baisse d’énergie de vous poser des questions. Par exemple :

Dans quelle situation et avec quelle personne ai-je vécu des émotions aujourd’hui ? Qui ai-je critiqué aujourd’hui ? Avec qui ai-je vécu de la colère aujourd’hui parce que mes attentes n’ont pas été comblées ? À quel moment ou de qui me suis-je plainte ? Quel aspect de moi n’ai-je pas accepté aujourd’hui ?

Vous direz qu’il est normal et humain de vivre de nombreuses contrariétés et petites émotions durant une journée. Celles-ci pourraient être comparées à diverses petites dépenses de tous les jours. À la fin du mois, ces petites dépenses ont affecté votre budget et vous vous demandez pourquoi votre compte est à découvert. La raison est le manque de conscience. Tout comme on peut manquer de conscience dans notre façon de vivre.

Voilà mon plus grand secret de jeunesse : ne jamais arrêter de m’observer, me donner le droit d’être ce que je ne veux pas être au lieu de me critiquer, et ensuite passer à l’action en trouvant de nouvelles façons de vivre.

Depuis que je sais qu’il n’est pas intelligent de continuer à penser et à agir de la même façon quand un domaine de ma vie n’est pas selon mes désirs, j’ai pris la décision de passer à l’action. Cela a été un grand tournant dans ma vie et aujourd’hui, je récolte des bienfaits extraordinaires.

Faire les bons choix de vie 

Je suis particulièrement attentive aux décisions que je prends pour ma vie personnelle et professionnelle. Avant de dire oui à quoi que ce soit, je vérifie si cela m’enthousiasme. Si oui, je vais dans cette direction. Sinon, j’ose refuser même si cela ne fait pas toujours l’affaire des autres. Je sais qu’il n’y a que moi qui ai le pouvoir de savoir ce dont j’ai besoin.

J’ai aussi compris que plus j’ai d’amour pour moi, plus je m’accepte telle que je suis et moins j’ai besoin que les autres me manifestent leur amour. La recherche de quoi que ce soit à l’extérieur de nous est signe d’un grand vide en soi. CE VIDE EST LE MANQUE D’AMOUR DE SOI.

En conclusion, si vous avez peur de vieillir, acceptez le fait que même si votre corps physique montre des signes d’usure, ce qui est tout à fait naturel, en ayant toujours de l’énergie, vous pourrez quand même avoir une belle vie productive, intéressante et pleine de joie.

Lise Bourbeau est fondatrice de l’école Écoute Ton Corps et auteure de 25 livres dont son tout nouveau "Écoute Ton Corps-version homme". Découvrez son site Web à lisebourbeau.com et consultez le site ecoutetoncorps.com pour plus d’information sur les ateliers de l’école qu’elle a fondée.

Cet article est un publi-rédactionnel

 

Articles du thème Développement personnel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par Mark Lubbock le 31 août 2019 à 02h01
Comment j'ai retrouvé mon ex avec l'aide du Dr.Kumola

Je suis si heureuse de partager ce merveilleux témoignage. Merci Dr. Ogbe pour l'aide que vous m'avez rachetée. Je serai toujours reconnaissante maintenant que ma femme est de retour et que tout va bien si vous voulez que votre relation soit dans un meilleur état, besoin de votre ex retour ou tout type de problème à tout e-mail, Dr. Ogbe de l'aide, contactez directement à mon email (theangelsofsolution@outlook.com) merci.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !