Alimentation

L'auto-hypnose pour vaincre son addiction au sucre

Publié le 26 août 2020
L'hypnose permet de se mettre en trans, une phase naturelle dans laquelle on est complètement pris par l'imaginaire et notre cerveau pense que c'est réel"
L'hypnose permet de se mettre en trans, une phase naturelle dans laquelle on est complètement pris par l'imaginaire et notre cerveau pense que c'est réel"
© Nick Demou / pexels

Qu’il provienne d’un fruit ou d’un gâteau, le sucre active les zones de plaisir et de récompense du cerveau. Diminuer sa dose quotidienne de sucre permet de réduire le risque de diabète, de retrouver de l’énergie et d’embellir sa peau. Mais il est parfois difficile de se défaire de cette addiction. Denys Coester, spécialiste de l'hypnose médical, nous explique comment cette médecine douce peut nous aider à s'en débarrasser.

L'hypnothérapie (hypnose médicale) aide à retrouver un état complet de bien-être physique, mental et social. Si l'hypnothérapie est aujourd'hui de plus en plus utilisée dans l'accompagnement des malades, elle s'inscrit également dans une démarche globale, holistique. De plus, l'utilisation de l'hypnose en médecine renoue avec le principe d'unicité de l'être humain. Explications de Denys Coester.

FemininBio : Pourquoi parle-t-on « d’addiction » au sucre ?

Denys Coester : Des études ont montré que le sucre était plus addictif que la cocaïne. On parle d'abord d'addiction mentale. Dans de nombreuses publicités, par exemple pour des bonbons, des gâteaux, du chocolat et des pâtes à tartiner, le sucre y est décrit comme "le plus petit des grands plaisirs". On assiste à un matraquage. Les enfants étaient habitués quand ils avaient une bonne note à avoir un bonbon. Ensuite, on parle d'une addiction physique. Le sucre va activer le circuit de la dopamine dans notre cerveau. Le "circuit de la récompense" est habituellement stimulé par les drogues. 

Existe-t-il des « bons » sucres ou sont-ils tous mauvais et à bannir de notre alimentation ?

Pour savoir si un aliment contient du "bon sucre", il faut se référer à son index glycémique. Cet indice correspond à la charge d'insuline nécessaire pour métaboliser le sucre dans notre sang. L'insuline est une hormone essentielle. Quand on en manque, elle peut entraîner du diabète de type 1. À l'inverse quand elle est produite en excès, l'insuline peut entraîner du diabète de type 2 et des cancers. Son taux peut varier aussi selon la cuisson. Par exemple des pâtes trop cuite vont avoir un indice glycémique plus élevé que des pâtes al dente. En général, la nourriture industrielle a un indice glycémique extrêmement élevé car elle est riche en sucre.

>> A lire sur FemininBio Auto-hypnose : les bienfaits corps esprit avec Kevin Finel

Qu’est-ce que l’hypnose et en quoi peut-elle aider à réduire sa prise de sucre ?

L'hypnose est une technique mentale de plus en plus utilisée pour accompagner des patients qui souffrent mentalement. L'hypnose a aussi un rôle dans les addictions et peut aider les personnes dépendant au tabac, comme au sucre, à se sevrer.

Existe-t-il des risques pour notre santé lorsqu’on pratique l’hypnose sans être expert ?

Il n'y a pas de risque à pratiquer l'hypnose. C'est une technique qui permet de se mettre en trans, une phase naturelle dans laquelle on est complètement pris par l'imaginaire et notre cerveau pense que c'est réel. L'hypnose utilise cet état de trans pour pouvoir créer un changement. Un comportement, c'est une autoroute au niveau du cerveau où des neurones sont reliés. Par exemple, le message "je stress" va être rattaché à des neurones qui vont l'associer à un autre message : "je vais manger des gâteaux". C'est ici que l'hypnose entre en jeu et permet de créer un autre schéma mental, un chemin différent qui va éviter cette autoroute. Les seules contre-indications à l'utilisation de l'hypnose ce sont chez les personnes souffrant de schizophrénie car elles n'ont pas de barrière entre le réel et l'imaginaire.

>> A lire sur FemininBio Se libérer des addictions par l'auto-hypnose

Quels exercices d’auto-hypnose conseillez-vous pour arrêter de consommer du sucre ?

L'exercice le plus simple c'est de s'imaginer dans un lieu dans lequel on est bien et d'y mettre un maximum d'éléments visuels, sensitifs et auditifs. On va se voir non plus en tant qu'acteur mais en tant que spectateur et associer à ce lieu, un changement de comportement. Cela permettra de prendre du recul sur cette situation où par le passé on aurait été stressé et on se serait jeté sur un paquet de gâteaux. Dans cet endroit, on observe son comportement à distance, sur un écran de cinéma par exemple.

Notre expert 

Anesthésiste-réanimateur, Denys Coester a commencé à s’intéresser à l’hypnose en anesthésie au début de son internat en 1998. Il a retrouvé son intérêt pour l’hypnose à la fin de son clinicat en 2005, à travers une formation en hypnose médicale et d’autres formations en hypnose classique ou ericksonienne, puis dans des techniques complémentaires qu'il associe à l’hypnose. Denys Coester est auteur de l'ouvrage Zéro sucre grâce à l'auto-hypnose ! qui va paraître le 26 août 2020 aux Editions Larousse.

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier / pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Maigrir naturellement
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte