Charbon actif

Purifier son eau avec le takesumi, le charbon de bambou dépolluant

Publié le 10 août 2019
Alexandra Polya a plus de 25 ans d’expérience dans l’univers de la beauté au Japon et en France. Un retour à des pratiques plus saines et respectueuses l’ont menée à créer Bijin, Takesumi et Cosmedible en 2018.
Riche en minéraux, le charbon de bambou attire naturellement les particules toxiques à lui.
Riche en minéraux, le charbon de bambou attire naturellement les particules toxiques à lui.
© DR

L'association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest a relevé en juillet 2019 la présence de tritium, une substance radioactive, dans l'eau d'Ile de France. Alors que nous tentons de limiter notre consommation de bouteille plastique, comment s'assurer de boire de la bonne eau tout en respectant les valeurs du "No waste" ? Le Takesumi pourrait être la solution.

Retrouvez cet article dans le magazine FemininBio #23 juin-juillet 2019

>> Pour retrouver la liste des points de vente, c'est ici

 

 

 

Le takesumi, ou charbon de bambou (“take” 竹 "bambou" et “sumi” 炭 "charbon"), appelé également “diamant noir”, est une matière rare en provenance du Japon dont le spectre d’utilisations est très large. Encore méconnu en France, il fait l’objet de nombreuses études sur ses vertus extra-adsorbantes et comme solution écologique et économique pour le traitement de l’eau.

Le takesumi pourrait être une alternative naturelle aux  25 millions de bouteilles en plastique jetées chaque jour en France.

Ses qualités

Tel un aimant, le takesumi absorbe et retient 3 fois plus de polluants de l’air et de l’eau qu’un charbon actif classique. Le secret de son efficacité réside dans la structure poreuse du bambou et dans sa combustion lente. Encore produit selon le savoir-faire ancestral par des générations de maîtres brûleurs, il est brûlé durant 3 jours entre 800 °C et 1 000 °C, ce qui permet de développer les millions de pores qui vont agir comme adsorbeurs.

>> A lire sur FemininBio L'eau : la comprendre pour mieux la préserver

Il est riche en minéraux (potassium, calcium, acide silicique, etc.) et sa charge négative attire naturellement les particules toxiques à lui. Il aurait également le pouvoir de réduire les ondes électromagnétiques (des études sur cette propriété sont en cours et disponibles). Consommer du bambou aide à préserver nos forêts. Le rendement d’une bambouseraie est 25 fois supérieur à celui d’une forêt de même superficie.

1001 utilisations

Le takesumi a plus d’un tour dans son sac !

- Filtre et minéralise l'eau : placer 3 blocs ou 1 bâton dans 0,5 à 1 litre d’eau courante.
- Absorbe odeurs et humidité : placer plusieurs blocs dans les chaussures, tiroirs, placards, litière du chat, etc.
- Soulage les problèmes de digestion et les flatulences : prendre 1 cuillerée à café de poudre.
- Détoxifie l'organisme et la peau : 1 cuillerée à café de poudre le matin à jeun (espacer de 3 heures toute prise médicamenteuse).
- Prolonge la conservation des fruits et légumes : placer quelques blocs dans les bacs du réfrigérateur.
- Engrais pour plantes et fleurs : disperser 100 g/m2 afin d’optimiser la croissance des végétaux.

Faire bouillir les blocs et les bâtonnets pendant 5 à 10 minutes avant leur première utilisation. Renouveler l’opération au bout de 3 mois. Recycler comme engrais après 6 mois d’utilisation.

Notre experte

Alexandra Polya a plus de 25 ans d’expérience dans l’univers de la beauté au Japon et en France. Un retour à des pratiques plus saines et respectueuses l’ont menée à créer Bijin, Takesumi et Cosmedible en 2018.
Son site : takesumi.fr

Abonnez-vous à FemininBio en version papier / pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Bien-être au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte