Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Eau

Boire une eau “vivante“ et “lumineuse” est fondamental pour être en bonne santé

"L’eau est naturellement vivante, naturellement structurée. On observe ces différents états en fonction de la qualité de l’énergie et de la structure qu’elle génère." (Cristal d'eau d'Ôvie)

Laurent Costa
Créer sa vie Créer sa vie

Antoine de Saint-Exupéry avait raison, « l’eau, c’est la vie », aussi est-il vital de boire une eau de qualité. Nous savons étonnamment peu de choses sur ces molécules qui nous composent en grande majorité, pensant que la qualifier de “potable” suffit à la rendre bonne. Grâce aux travaux de recherches d’éminents scientifiques, vous allez découvrir ce qu’est une eau “vivante”.


Partenaire

Magazine #34 FemininBio
(©DR)

Cet article a été publié dans le magazine #34 mai-juin 2021

>> Pour retrouver la liste des points de vente c'est ici

Ce n’est plus un secret, votre corps est fait d’eau. Elle est présente, en volume, à 90-95% pour l’embryon, à 70% environ chez l’adulte et jusqu’à 55% à l’aube de notre dernier souffle. Tout au long de notre vie, notre corps perd de l’eau, ainsi qu’en témoigne l’évolution de notre peau et son vieillissement. En revanche, le nombre de molécules d’eau présentes dans notre corps est stable : entre 96 et 99% de molécules d’eau.1

L’importance de la structure de l’eau

Pour le Dr Mu Shik Jhon2, « toute l'eau n'est pas créée de manière égale et c'est la structure de l'eau dans notre corps qui détermine la santé ou la maladie ». En effet, la qualité structurelle de l’eau, que l’on peut qualifier de « morte » ou de « vivante », est fondamentale pour votre santé.

L’eau est naturellement vivante, naturellement structurée. On observe ces différents états en fonction de la qualité de l’énergie et de la structure qu’elle génère. La nature le fait toute seule, elle nous offre une eau vivante quand elle descend de nos cascades, quand elle coule de nos sources, quand elle ruisselle dans nos cours d’eau.

Deux critères nous permettent de distinguer une eau morte d’une eau vivante : la structure physique de ses molécules et la « lumière » qu’elle émet.

L’eau vivante

Une eau vivante ou structurée est une eau qui voit six molécules d’eau former une structure hexagonale. Masaru Emoto et Laurent Costa nous ont permis de l’observer à travers leurs photos. « L’eau qui a la structure de l’hexagone a la plus grande capacité énergétique... Elle a une plus grande capacité de travail, d’expulsion des déchets, d’absorption des changements de température et de protection contre différentes influences énergétiques ! ».3
De son côté, le Dr Mu Shik Jhon a découvert que l’apport d'eau hexagonale dans notre corps peut améliorer la vitalité, retarder le vieillissement et prévenir une dégradation de la santé. Le processus de vieillissement est également lié à la perte, par le corps, de l'eau hexagonale de ses cellules.
Le Dr Mu Shik Jhon a prouvé scientifiquement que la structure hexagonale de l'eau est préférée par tous les organismes. Elle joue un rôle dans le bon fonctionnement de l'ADN, des réactions enzymatiques et de nombreuses fonctions métaboliques. Cette eau vivante, en plus d’être structurée, émet de la lumière au format hexagonal sous la forme de biophotons.

>> A lire aussi : Quelle eau boire pour une bonne santé ?

Biophotons, lumière de Vie

Les biophotons ont été « découverts » par
le Pr Fritz Albert Popp dans les années 1970, car il a mis en évidence que le « vivant » émet spontanément des photons, soit de la lumière.

On les mesure à la surface de notre peau4. Chez un nouveau-né, on en compte 200/cm2/s, et aux alentours de 80 à
100/cm2/s chez une personne âgée. Ces photons ont la capacité de transporter de l’information nécessaire à l’organisation des cellules des organismes vivants.

Par la suite les travaux de F. A. Popp ont été approfondis par un curieux hasard. Lors de l’analyse de l’eau produite par l’Hexahedron999 de Mme et M. Excelex, le somatoscope5 a révélé trois types de biophotons.
À chacun d’entre eux est associée une information qu’il véhicule :
- dégénéro-actif (un rond avec un trou) : apporte l’information de se décomposer, de se recycler. Cela fait partie du vivant ;
- généro-actif (format hexagonal simple) : apporte l’information de l’élément qui l’émet (ADN, cellules, etc.) et de la vie ;
- régénéro-actif (format hexagonal complexe) : apporte l’information de développer la vie, comme dans les graines germées, par exemple.

L’eau sans Vie

L’eau morte est dépourvue de structure hexagonale. Elle n’a pas de structure représentative. Elle émet des biophotons dégénéro-actifs, qui portent l’information de recycler, de drainer la vie. Sans cette catégorie de biophotons nous n’aurions pas de compost, par exemple !

Mère Nature, comme aimait à l’appeler Masaru Emoto, étant de plus en plus polluée (pesticides, engrais, fongicides, etc.), cela dénature la qualité de notre eau et agit sur la santé du vivant (plantes, animaux, êtres humains, etc.).

L’eau traitée après (station d’épuration) et avant son utilisation (station de pompage), perd sa qualité hexagonale d’eau vivante en raison des polluants physiques comme ondulatoires (Wi-Fi, micro-ondes) et de sa circulation artificielle (réseaux de distribution). Certains appareils de purification de l’eau (distillateurs, osmoseurs, par exemple) produisent également une eau morte.

Pour Victor Schauberger6 l’eau doit circuler suivant un mouvement hélicoïdal comme elle le fait dans la nature. Faites l’expérience en vous promenant au bord des cascades, des océans, et ressentez l’énergie que dégage l’eau vivante !

Pour le Dr Mu Shik Jhon « l’eau qui entoure une protéine normale prend la structure de l’hexagone. Au contraire l’eau qui entoure une protéine anormale (causant le cancer) présente une augmentation des structures du pentagone, ainsi qu’une diminution significative des structures de l’hexagone. »

Votre alimentation comme l’eau présente ces caractéristiques, de « morte » ou « vivante » dont on peut mesurer la qualité à l’aide des biophotons !

Apportez de l’énergie à votre corps…

« Nous ne vivons pas de la nourriture mais de l’énergie qui s’y trouve », Dr Carey Reams.

L’eau de vos robinets émet des biophotons dégénéro-actifs, comme celles des bouteilles et de bon nombre de systèmes de filtration (osmose inverse, carafe, adoucisseur, etc.) que les personnes sensibles aux polluants dans l’eau installent chez elles.

Nous avons choisi de développer cette méthode qui nous semble la plus aboutie aujourd’hui afin que l’eau de votre robinet (cuisine, boisson) émette des biophotons régénéro-actifs issus de sa structure hexagonale, et qu’elle soit « vivante ». Elle a, pour cela, besoin de suivre les trois étapes suivantes indissociables :

  • purifiée en hyperfiltrant au 10 000e de microns 98% des polluants ;
  • reminéralisée avec du lithotamne notamment ;
  • vitalisée via l’Hexahedron999 (double vortex et passage sur un cristal de roche) comme la nature le fait avec les cascades, les rivières, les torrents, qui effacent la mémoire des polluants.

Prenez soin de l'eau que vous buvez, elle prendra soin de vous !

Nos experts :

(©DR)

Damien est conseiller en santé naturelle expert en qualité de l’eau. Quitterie est fille de chercheur d’eau et créatrice de robes de mariée.

Plus d'informations sur le site Ôvie.fr

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire