Sophrologie

Pratiquer la visualisation pour développer son pouvoir créatif, extrait de "La Source" de Tara Swart

Publié le 21 août 2019 - Mis à jour le 26 août 2019
Le Dr Tara Swart est une neuroscientifique connue à travers le monde entier. Auteure, elle coache des personnalités internationales, membres du top 500 des plus grandes fortunes du monde et entrepreneurs visionnaires. Elle les aide à booster leur capacité cérébrales pour dépasser leurs limites et à accéder à leur plein potentiel sans stress tout en régulant leurs émotions.
La visualisation peut réactiver des sentiments que vous éprouviez à une époque négative ou positive.
La visualisation peut réactiver des sentiments que vous éprouviez à une époque négative ou positive.
© Chrisitan Newman / Unsplash

La visualisation est une technique utilisée par de nombreux athlètes. De Mohamed Ali à Tiger Woods, tous parlent de la visualisation comme d’une part importante de la préparation mentale à une compétition. Cela fonctionne parce que le cerveau, étonnamment, fait peu de différence entre l’expérience vécue directement et la vision détaillée du même événement.

EXCLUSIVITE FEMININBIO : Cet extrait est tiré du chapitre 2 du livre La Sourceparu aux éditions Leduc.s, disponible en téléchargement intégral

Le simple fait d’imaginer un événement peut procurer des bienfaits autant physiques que mentaux : une chose peut sembler vraie, et même l’être, simplement par l’imagination. Des études montrent que des gens qui visualisent un de leurs muscles se contracter voient une amélioration de la force de ce muscle et  activent dans le  cortex des voies neuronales associées au mouvement. 

>> A lire sur FemininBio Méditer en vacances : 2 exercices à pratiquer à la plage

La visualisation est une excellente façon de désamorcer le cerveau logique et d’accéder à une pensée plus abstraite et plus flexible. Pour ce faire, il faut d’abord utiliser nos cinq sens au service de la visualisation afin d’exploiter la connexion entre le cerveau et le corps.

L'exercice de visualisation

Toute démarche de développement personnel sérieuse commence par une prise de conscience de soi. Je vous propose ci-dessous un exercice de visualisation simple, très efficace pour vous faire prendre conscience des états psychiques les plus positifs et les plus négatifs qui sont à l’œuvre en vous. Ce que j’appelle votre "vous positif" et votre "vous négatif".

Tracez le schéma ci-dessous sur deux pages de votre journal.

Le terme "physique" renvoie à vos sensations physiques ; "mental" concerne vos pensées ; "émotionnel" désigne vos sentiments et "spirituel" concerne vos convictions profondes quant au sens que vous donnez à la vie, à votre place dans le monde. Vous imaginerez toutes ces pensées et sentiments en faisant appel à des souvenirs d’une époque où vous voyiez les choses sous un angle très négatif, où vous étiez stressé ou malheureux dans le premier tableau ; puis vous comparerez cette situation à une autre où vous débordiez d’assurance que vous inscrirez dans le deuxième tableau, où vous vous sentiez heureux et comblé. Cette visualisation devrait réactiver les sentiments que vous éprouviez à l’époque.

1. Dans un premier temps, pensez à une période de votre vie où vous ressentiez un grand stress, alors que votre confiance en vous était au plus bas et que les choses n’allaient pas comme vous le souhaitiez. Quelques exemples : une époque où vous craigniez de perdre votre emploi, ou une rupture amoureuse, ou encore une réunion qui s’est mal terminée pour vous.

2. Fermez les yeux et plongez-vous dans ce souvenir pendant une minute (programmez l’alarme de votre téléphone pour ne pas dépasser le temps imparti). Revivez la scène et les paroles qui ont été prononcées. Rappelez-vous comment vous étiez vêtu et qui se trouvait en votre compagnie.

3. Une fois la minute écoulée, ouvrez les yeux et écrivez immédiatement dans chaque quadrant vos ressentis. Dans le quadrant "physique", vous noterez peut-être épuisé ou  tension musculaire. Dans le quadrant mental ; tristesse, en colère, humilié dans le quadrant émotionnel ; perdue ou déconnectée dans le quadrant spirituel.

4. Ensuite souvenez-vous d’une époque heureuse où vous étiez confiant et choyé par l’existence. Fermez les yeux et revivez ce souvenir pendant une minute. Vous vous rappellerez peut-être le jour de votre mariage ou un anniversaire important en compagnie de parents et d’amis quand tout vous souriait. Qu’est-ce que ce souvenir vous a fait ressentir sur les plans physique, mental, émotionnel et spirituel ?

5. Écrivez ensuite vos ressentis. Cette fois, prenez des notes dans chacun des quatre quadrants du deuxième tableau.

6. Comparez maintenant les notes des deux tableaux. Qu’est-ce qui vous surprend ou vous semble évident ? Quelles sont les ressemblances et les différences entre les deux tableaux ? Il n’y a pas de mauvaise réponse. Considérez les éléments qui vous paraissent pertinents et servez-vous, quand le besoin s’en fera sentir, de ces observations pour apprendre à passer de l’inertie à l’assurance au moyen d’une action ayant trait à l’un des quatre quadrants. Ce pourrait être une réaction particulière, ou le fait de vous rappeler à quel point vous maîtrisiez une situation, ou d’adopter le bon état d’esprit. Chaque fois que je fais cet exercice, le quadrant "physique" est celui qui présente les différences les plus importantes. Quand j’ai le moral à plat, j’évite les contacts visuels, j’ai une tendance à ne pas sourire et à me voûter.

Exclusivité pour FemininBio : téléchargez juste ici un extrait de l'ouvrage La Source du Dr Tara Swart !

 

Cet extrait est tiré du livre La Source, du Dr Tara Swart, à paraître aux éditions Leduc le 24 septembre 2019.

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Bien-être au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte