Relaxation

Pratiquer la méditation en bord de mer pour encore plus de bienfaits

Publié le 5 juin 2019
Le Dr Deborah Cracknell est chercheuse, membre honoraire de la faculté de médecine de l’université Exeter (sud-ouest de l’Angleterre). Ses travaux portent principalement sur l’influence de la biodiversité marine sur notre santé et notre bien-être.
La méditation procure d’extraordinaires bienfaits psychologiques, dont la réduction du stress et de l’anxiété, l’augmentation de la créativité et du bonheur.
La méditation procure d’extraordinaires bienfaits psychologiques, dont la réduction du stress et de l’anxiété, l’augmentation de la créativité et du bonheur.
© joshua yu / unsplash

Se détendre, prendre du recul... Être en vacances, c'est savoir prendre du temps pour soi dans nos vies agitées. La méditation peut vous aider à faire le point sur vous-même, et le bruit des vagues faciliter la concentration. Voici deux exercices qui vous aideront à lâcher prise.

La méditation permet à votre esprit un moment de répit par rapport à la suranalyse et à la rumination, ce qui est probablement l’un de ses plus grands bienfaits. Pour vous comme pour bien des gens, méditer régulièrement ne paraît pas très attrayant, car vous n’avez pas le temps de le faire, et ce n’est pas toujours facile de s’y mettre.

Pourtant, quand vous méditez, votre corps subit des changements physiologiques qui provoquent une diminution de la tension artérielle, un renforcement du système immunitaire, une réduction des douleurs dues à la tension, une augmentation du niveau d’énergie ainsi qu’un accroissement de la production de sérotonine (l’hormone du bonheur).

>> A lire sur FemininBio Rupture amoureuse : l'hypnose méditative pour la surmonter

Si les raisons physiologiques ne suffisent pas à vous convaincre, la méditation procure également d’extraordinaires bienfaits psychologiques, dont la réduction du stress et de l’anxiété, l’augmentation de la créativité et du bonheur, ainsi qu’un affûtage de l’esprit et de sa capacité à se concentrer. Voici deux exercices de méditation que vous pouvez facilement essayer.

Méditation au bruit des vagues

Dans le cadre de cet exercice de pleine conscience, l’attention est centrée sur le bruit des vagues sur la plage.

1. Asseyez-vous confortablement près de l’eau en gardant le dos droit. Fermez les yeux et détendez les muscles de votre corps, y compris ceux de votre visage et de vos épaules.

2. Une fois bien installé, concentrez-vous sur votre respiration. Inspirez et expirez profondément pendant une ou deux minutes en prêtant attention au bruit et à la fréquence de votre respiration, mais sans essayer de la modifier.

3. Reportez doucement votre attention sur le bruit des vagues. Concentrez-vous sur chaque vague qui déferle sur la rive puis se retire ; flux, reflux, flux, reflux.

4. Lorsque vous vous rendez compte que votre esprit commence à s’égarer, comme il le fera très certainement, reportez doucement votre attention sur le bruit des vagues et continuez l’exercice pendant 10 minutes.

>> A lire sur FemininBio Méditation pour débutants : 5 conseils pour être bien ancré

Méditation par visualisation de l’eau

Cet exercice de méditation a recours à la visualisation pour garder l’esprit concentré. Servez-vous du bruit des vagues pour vous aider à conjurer l’image de l’eau dans votre esprit.

1. Asseyez-vous confortablement près de l’eau en gardant le dos droit. Fermez les yeux et détendez tous les muscles de votre corps, y compris ceux de votre visage et de vos épaules.

2. Une fois bien installé, concentrez-vous sur votre respiration. Imaginez que votre respiration est de l’eau ; elle peut circuler librement et remplir toutes les cavités dans lesquelles elle s’engouffre. Inspirez doucement en imaginant que l’air qui pénètre dans votre corps est une vague qui déferle sur la rive. La vague,

votre respiration, continue de monter aussi longtemps qu’elle peut rester régulière.

3. Lorsque vos poumons sont bien pleins, marquez une courte pause, tout comme la vague le fait avant que l’eau commence à pénétrer dans le sable.

4. Lorsque vous commencez à expirer, relâchez doucement votre souffle à l’image de l’eau de l’océan qui pénètre dans le sable. L’eau disparaît lentement et de façon uniforme. Laissez votre expiration se propager dans votre corps de la même manière. Votre corps se détendra comme le sable sec de la rive devient mouillé.

5. À la fin de votre expiration, marquez une courte pause avant le début de la prochaine vague ou inspiration. Continuez l’exercice pendant 10 minutes en reportant doucement votre attention sur votre visualisation si votre esprit s’égare.

Cet article est un extrait du livre "La mer, une thérapie naturelle pour notre santé", de Déborah Cracknell paru aux éditions Guy Trédaniel.

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier / pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Pleine conscience
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte