Médecine douce

Homéopathie, aromathérapie, oligothérapie... 5 méthodes alternatives pour se débarrasser de son acné naturellement

Publié le 11 août 2020
1/5
© Bru-no / Pixabay

1 L'homéopathie

L’homéopathie peut vous aider à faire disparaître vos boutons et vos points noirs. Il existe des remèdes de base, qui s’adressent à tous les profils, et des remèdes destinés à des cas plus particuliers. Il est conseillé de consulter, l’acné ayant différentes causes, fluctuations hormonales, stress, climat humide…

- Sulfur iodatum 5 CH : l’acné se situe sur le front et le dos. 2 granules 3 fois par jour.

- Kalium bromatum 5 CH : l’acné est rebelle, il est infecté et laisse des cicatrices. 2 granules 3 fois par jour.

- Selenium 5 CH : la peau est grasse et la personne se sent fatiguée : 2 granules 3 fois par jour.

- Natrum muriaticum 5 CH : lorsque l’acné se situe autour des lèvres, sur une peau sèche. 2 granules 3 fois par jour.

© kerdkanno / pixabay

2 L’aromathérapie

Les huiles essentielles, antiseptiques, donnent de bons résultats sur l’acné. A utiliser également, les eaux florales.

- Huile essentielle d'arbre à thé : anti-infectieux majeur

- Huile essentielle de lavande aspic : bactéricide

- Huile essentielle de lavande vraie : contre les dermatoses infectieuses

- Huile essentielle de patchouli : réparatrice

- Huile essentielle de millepertuis : cicatrisante

Mettre 1 à 2 gouttes sur les boutons d’acné.

Pour les utiliser en cynergie :

- Huile essentielle de  citron + huile essentielle de romarin : en fumigation. 3 gouttes de chaque huile essentielle. La première est astringente, l’autre antibactérienne, dans de l’eau bouillante. Recouvrir la tête d’une serviette et rester 5 à 10 minutes au contact de la vapeur.

- Huile essentielle de  Melaleuca alternifolia + L'huile essentielle de romarin : en masque. Dans 2 cuillerées à soupe de miel et 1 cuillère à soupe de fromage blanc, verser 5 gouttes d’HE d’arbre à thé et 2 gouttes d’HE de romarin (antiseptique puissant). Mélanger et étaler sur la peau. Laisser 20 minutes. Rincer.

© niekverlaan / pixabay

3 L’oligothérapie

L'oligothérapie vise avant tout à rééquilibrer un organisme dans sa totalité et à améliorer son fonctionnement général dans sa globalité, selon le type de chaque malade.

- Manganèse-Cuivre et soufre : en cas d’acné légère. 1 dose par jour de chaque.

- Cuivre-Or-Argent Oligosol : en cas d’acné sévère. 1 dose par jour ou, selon les cas, tous les 3 jours avec 1 ampoule perlinguale de Zinc Oligosol® les autres jours.

Ajouter Zinc-Cuivre Oligosol® à Cuivre-Or-Argent, en cas de syndrome prémenstruel.

© dungthuyvunguyen / pixabay

4 La phytothérapie

Les plantes ont une réponse à presque tous les maux, dont l’acné.

- Bardane, Arctium lappa : anti-infectieux, elle guérit un grand nombre de lésions cutanées. En suspension intégrale (SIPF) de plante fraîche : ½ cuillerée à café dans un verre d’eau matin et soir, pendant 2 mois. En teinture mère (TM), 50 gouttes le matin.

- Pensée sauvage : elle favorise l’élimination des toxines et est particulièrement indiquée dans les cas de dermatoses telles que l’acné. En teinture mère, 30 gouttes dans un verre d’eau 2 fois par jour, pendant 3 mois.

- Calendula : puissant antiseptique, détoxiquant et cicatrisant. En teinture mère, quelques gouttes sur une compresse. A appliquer 2 fois par jour.

- Ortie : extrêmement riche en sels minéraux et en vitamines A et C, elle est particulièrement efficace  pour traiter certaines dermatoses dont l’acné. En infusion : 1 cuillerée à café par tasse. A boire 3 fois par jour, en cure de 20 jours. En gélules : 2 le matin et 2 le soir, pendant 1 à 2 mois.

- Sureau et eucalyptus : la première est anti-inflammatoire, la seconde, fleur d’eucalyptus, est antiseptique. En fumigation : faire une infusion avec 2 parts de sureau, pour 1 part d’eucalyptus dans de l’eau portée à ébullition. Se couvrir la tête d’une serviette, se pencher au-dessus de l’infusion environ 10 minutes.

© Anelka / pixabay

5 L’alimentation

L’alimentation peut influer très négativement sur la peau.

Eviter : la charcuterie, le fromage, les plats en sauce, le chocolat, les boissons à base de cola, les noix de toutes sortes, les noisettes, les amandes, les cacahuètes qui peuvent aggraver l’acné chez certaines personnes.

Consommez régulièrement des aliments riches en bêta-carotène : brocoli, épinard, carotte, abricot sec, patate douce. En zinc : fruits de mer, champignons, graines de tournesol, riz entier. Et en acides gras polyinsaturés : huiles d’olive et de colza.

Avant d’avoir recours à des traitements chimiques, de nombreuses médecines douces ont largement démontré leur efficacité pour soigner l'acné. Moins abrasives et plus respectueuses, ces méthodes permettent un traitement interne comme externe pour vos petits comme gros boutons.

1. L'homéopathie

L’homéopathie peut vous aider à faire disparaître vos boutons et vos points noirs. Il existe des remèdes de base, qui s’adressent à tous les profils, et des remèdes destinés à des cas plus particuliers. Il est conseillé de consulter, l’acné ayant différentes causes, fluctuations hormonales, stress, climat humide…

- Sulfur iodatum 5 CH : l’acné se situe sur le front et le dos. 2 granules 3 fois par jour.

- Kalium bromatum 5 CH : l’acné est rebelle, il est infecté et laisse des cicatrices. 2 granules 3 fois par jour.

- Selenium 5 CH : la peau est grasse et la personne se sent fatiguée : 2 granules 3 fois par jour.

- Natrum muriaticum 5 CH : lorsque l’acné se situe autour des lèvres, sur une peau sèche. 2 granules 3 fois par jour.

2. L’aromathérapie

Les huiles essentielles, antiseptiques, donnent de bons résultats sur l’acné. A utiliser également, les eaux florales.

- Huile essentielle d'arbre à thé : anti-infectieux majeur

- Huile essentielle de lavande aspic : bactéricide

- Huile essentielle de lavande vraie : contre les dermatoses infectieuses

- Huile essentielle de patchouli : réparatrice

- Huile essentielle de millepertuis : cicatrisante

Mettre 1 à 2 gouttes sur les boutons d’acné.

Pour les utiliser en cynergie :

- Huile essentielle de  citron + huile essentielle de romarin : en fumigation. 3 gouttes de chaque huile essentielle. La première est astringente, l’autre antibactérienne, dans de l’eau bouillante. Recouvrir la tête d’une serviette et rester 5 à 10 minutes au contact de la vapeur.

- Huile essentielle de  Melaleuca alternifolia + L'huile essentielle de romarin : en masque. Dans 2 cuillerées à soupe de miel et 1 cuillère à soupe de fromage blanc, verser 5 gouttes d’HE d’arbre à thé et 2 gouttes d’HE de romarin (antiseptique puissant). Mélanger et étaler sur la peau. Laisser 20 minutes. Rincer.

3. L’oligothérapie

L'oligothérapie vise avant tout à rééquilibrer un organisme dans sa totalité et à améliorer son fonctionnement général dans sa globalité, selon le type de chaque malade.

- Manganèse-Cuivre et soufre : en cas d’acné légère. 1 dose par jour de chaque.

- Cuivre-Or-Argent Oligosol : en cas d’acné sévère. 1 dose par jour ou, selon les cas, tous les 3 jours avec 1 ampoule perlinguale de Zinc Oligosol® les autres jours.

- Ajouter Zinc-Cuivre Oligosol® à Cuivre-Or-Argent, en cas de syndrome prémenstruel.

4. La phytothérapie

Les plantes ont une réponse à presque tous les maux, dont l’acné.

- Bardane, Arctium lappa : anti-infectieux, elle guérit un grand nombre de lésions cutanées. En suspension intégrale (SIPF) de plante fraîche : ½ cuillerée à café dans un verre d’eau matin et soir, pendant 2 mois. En teinture mère (TM), 50 gouttes le matin.

- Pensée sauvage : elle favorise l’élimination des toxines et est particulièrement indiquée dans les cas de dermatoses telles que l’acné. En teinture mère, 30 gouttes dans un verre d’eau 2 fois par jour, pendant 3 mois.

- Calendula : puissant antiseptique, détoxiquant et cicatrisant. En teinture mère, quelques gouttes sur une compresse. A appliquer 2 fois par jour.

- Ortie : extrêmement riche en sels minéraux et en vitamines A et C, elle est particulièrement efficace  pour traiter certaines dermatoses dont l’acné. En infusion : 1 cuillerée à café par tasse. A boire 3 fois par jour, en cure de 20 jours. En gélules : 2 le matin et 2 le soir, pendant 1 à 2 mois.

- Sureau et eucalyptus : la première est anti-inflammatoire, la seconde, fleur d’eucalyptus, est antiseptique. En fumigation : faire une infusion avec 2 parts de sureau, pour 1 part d’eucalyptus dans de l’eau portée à ébullition. Se couvrir la tête d’une serviette, se pencher au-dessus de l’infusion environ 10 minutes.

5. L’alimentation

L’alimentation peut influer très négativement sur la peau.

Eviter : la charcuterie, le fromage, les plats en sauce, le chocolat, les boissons à base de cola, les noix de toutes sortes, les noisettes, les amandes, les cacahuètes qui peuvent aggraver l’acné chez certaines personnes.

Consommez régulièrement des aliments riches en bêta-carotène : brocoli, épinard, carotte, abricot sec, patate douce. En zinc : fruits de mer, champignons, graines de tournesol, riz entier. Et en acides gras polyinsaturés : huiles d’olive et de colza.

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du dossier Acné : s'en débarrasser naturellement
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte