Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Prix d'Or de La Miss Bio 2020

Angèle Ferreux-Maeght "Je souhaite à chacun d'oser faire ce qu'il aime"

Angèle Ferreux-Maeght Miss Bio
"On ne peut se préoccuper de sa santé seule, sans penser à toute la chaîne, et à la planète."
La Miss Bio 2020
La Miss Bio
La Miss Bio
le 16 avril 2020
Véritable référence en tant que traiteur éthique, Angèle Ferreux-Maeght représente la catégorie "alimentation saine" au sein du Prix d'Or de La Miss Bio 2020. FemininBio et SO'BiO étic® ont choisi cette femme au parcours unique pour ses valeurs identiques à celles de notre concours engagé. Angèle représente l'association Terre et Humanisme, voici son portrait. Votes ouverts du 4 au 31 mai.

Partenaire

Mélangez le talent de cuisinière au savoir de naturopathe, ajoutez à cela une dose de fraîcheur et de bonne humeur, et vous optenez... Angèle Ferreux-Maeght ! Fondatrice du restaurant parisien La Guinguette d'Angèle et du brunch A l'Alcazar, la jeune femme s'impose et en impose dans le milieu gastronomique éthique, et de la healthy food. Elle nous fait l'honneur de représenter cette catégorie au sein du concours du Prix d'Or de La Miss Bio 2020, où elle défend l'association Terre et Humanisme, qui s'engage à former les paysans et les particuliers à l'agroécologie en France, en Méditerrannée et en Afrique de l'ouest.

FemininBio : Si vous deviez vous présenter en quelques mots, que diriez-vous ?

Angèle Ferreux-Maeght : Je suis cuisinière et naturopathe, j'ai donc mêlé mes deux passions, pour faire mon métier de rêve... J'ai (bientôt) deux restaurants (de cuisine saine et sans gluten), un service de traiteur, et j'écris des livres de cuisine pour que le plus grand nombre puisse profiter de mes conseils pour cette cuisine qui peut être très simple !
Le menu change tous les jours, et nous veillons à ce qu'il y est toujours une option vegan. Il est primordial pour moi que toute la chaine soit éthique, de la graine au service, en passant par l'agriculteur, le réseau de distribution, les conditions de travail des petites fées qui travaillent avec moi (oui, nous ne sommes que des filles à part notre super livreur Michel !).

Je me lève ravie d'aller travailler, car je n'ai jamais l'impression que c'est une contrainte. Je souhaite à chacun d'oser faire ce qu'il aime.

Comment vivez-vous la situation actuelle ?

Extrêmement bien personnellement, car j'ai l'immense chance d'avoir pu me réfugier en Haute-Savoie en pleine nature. Pour les enfant, ça n'a pas de prix...
Si je suis consciente de ma grande chance, je pense souvent aux familles confinées dans de petits appartement sans aucun accès a la nature, aux femmes et enfants maltraités, prisonniers de leurs boureaux (cause qui me touche particulièrement, depuis le décès de ma tante, Marie Trintignant). Des initiatives que je salue ont d'ailleurs été mises en place (le point noir sur la main, les numeros 3919 et 119..)

De nouvelles associations comme G besoin 2 foisonnent d'ailleurs pour aider le plus grand nombre, (autant les personnes âgées isolées, que les familles de sans papiers qui n'osent plus sortir le bout de leur nez, le personnel soignant et leurs familles etc.. ). A distance, et à mon échelle, j'essaie d'aider.

Je trouve l'élan de solidarité qui née très beau, chacun fait comme il peut, un coup de vélo pour les livraisons, prêter son labo de cuisine, l'aide à la gestion par mail, un gâteau à donner à l'association Vos Gateaux (les particuliers peuvent donner leurs gâteaux fait maison !). C'est émouvant de voir cette mobilisation générale et cette bienveillance, en temps normal, parfois tres discrète en ville.

Comment comptez-vous retirer du positif de cette période de confinement ?

Je n'aurai jamais pu organiser un si long moment juste avec ma famille, mon amoureux et nos enfants, cette famille encore toute neuve... Quel cadeau ! Se recentrer sur nous, mieux nous connaitre encore (bien que je sois avec le père de mes enfants depuis nos 13 ans.. et bien figurez vous qu'il reste encore des trucs à découvrir dis donc !). Prendre le temps, vivre au rythme du soleil, casser les schémas de répétition, écouter l'autre, offrir sa pleine présence aux enfants qui n'ont besoin de rien de plus... Cet isolement n'aurait malheureusement jamais existé de cette facon si il n'avait pas été "forcé".

J'ai aussi commencé la méditation, depuis le temps que j'en rêvais (avec mon amie Lilly Barbery-Coulon, et un programme gratuit de 21 jours avec Deepack chopra que je vous invite à decouvrir). Pour ma famille, pour moi, il y aura c'est certain, un avant et un après. J'espère aussi qu'à l'échelle globale une prise de conscience aura lieu.
Les gens voyaient la peste comme la colère des dieux, ils se sont ensuite recentrés sur l'église, j'espère que l'on pourra voir le Covid-19 comme la colère de la planète.

Avec SO'BiO étic®, nous vous avons sélectionnée pour votre engagement dans l'alimentation saine, bio et locale. Qu’est-ce qui vous guide ?

Tout simplement la passion, et le bon sens ! J'ai commencé par des études en naturopathie, être en bonne santé inclut bien évidemment de manger sainement, mais on ne peut se préoccuper de sa santé seule, sans penser à toute la chaîne, et à la planète. Alors c'est tout naturel de se pencher vers ce type d'alimentation.

Pourquoi avoir choisi l’association Terre et Humanisme ?

Terre et Humanisme a été créée par le philosophe et paysan Pierre Rabhi a tellement de sens, particulièrement en ce moment. Le but est de former les paysans et les particuliers à l'agroécologie, de faciliter et d'aider la transition écologique, de leur donner les moyens de produire sans détruire et d’être plus autonomes.
Cette association aide aussi des personnes en grande précarité à retrouver un sens à leur vie à travers le jardinage. Ils accompagnent également des paysans en Afrique et autour de la Méditerranée à cultiver, nourrir leurs familles, leurs villages.

J'aime que cette association soit basée sur l'entraide, le partage de connaissance et l'éthique.

  • Votre principal trait de caractère : joyeuse je crois
  • Ce que vous appréciez le plus chez vos amis : l'humour et la bienveillance
  • Votre occupation préférée : faire germer, planter et manger mes légumes (apres bien sur câliner mes enfants et cuisiner, mais ça c'est évident !)
  • Votre rêve de bonheur : je suis en train de le vivre, je crois que je ne peux pas rêver mieux. Le bonheur n'est il pas d'ailleurs de se contenter de ce qu'on a déjà ?
  • Le don de la nature que vous voudriez avoir : voler ! J'ai toujours rêvé de survoler les villes, les mers, les campages, les montagnes, les rivières, les forêts, les îles...
  • État d'esprit actuel : optimiste !
  • Votre esprit pour ce monde : Bienveillance , interconnexion
  • Votre mantra : "On s'en fout !" ma grand-mère et "When ego is low, you go hight" Michelle Obama

>> Pour suivre l'actualité d'Angèle, rendez-vous sur son site La Guinguette d'Angèlesur son compte Instagram et Facebook.

Abonnez-vous à FemininBio en version papier / pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire