Partenaire
Inspirer, Faire du bien

TV

Lobbies agroalimentaires: quand Cash Investigation épingle un sénateur

Lors d'une interview accordée à Cash Investigation, Michel Raison, sénateur de Haute-Saône (Les Républicains), oublie d'éteindre son micro: un éclairage intéressant sur les rapports des élus avec les lobbies agroalimentaires, qui a suscité les réactions critiques des internautes.

Partenaire

Mardi 13 septembre, sur France 2, Cash Investigation était consacré à l'industrie agroalimentaire. Les douteuses coulisses en sont révélées et une question surgit : pourquoi les étiquettes nutritionnelles ne sont pas encore appliquées en France ? Une pression lobbyiste pèserait-elle sur les élus ?

[video:https://youtu.be/9HEeyEQyEbY?t=27s width:430 height:242 align:center]

Le sénateur de la région Bourgogne-Franche-Comté, Michel Raison, s'exprime à ce sujet (voir vidéo à la 27e seconde) en rappelant que le lobbying n'est autre que de la communication laissée à la bonne opinion de chacun. Problème: après cette déclaration, Michel Raison s'éclipse et oublie d'éteindre son micro.

Les téléspectateurs et les journalistes entendent ainsi le conciliabule entre Michel Raison et sa collaboratrice. Cette dernière incite le sénateur à ne pas s'exprimer sur le sujet des étiquettes nutritionnelles. Une proposition rapidement acceptée par l'élu républicain, qui, bon élève, est également prêt à se référer aux communiqués de l'Ania (Association Nationale des Industries Alimentaires) pour répondre au sujet. Un passage qui a suscité des commentaires acerbes chez les internautes, notamment sur Twitter.  

Après diffusion de l'émission, le sénateur a de son côté dénoncé « une émission scandaleuse, qui a utilisé des omissions et des mensonges ». 

« Je n’ai pas rappelé (l'Ania, pendant l'interview) » assure-t-il sur Public Sénat dans l’émission Sénat 360. Il admet bien avoir « appelé (NDLR: après l'émission) la directrice de l’Ania. Elle est également furieuse. »

Et l'élu d'expliquer : « Je suis spécialiste de l’agriculture et de l’agroalimentaire. C’est l’un de nos fleurons nationaux, au même titre que l’aéronautique. (…) Lorsque je travaille sur l’agroalimentaire, je vais voir la fédération qui représente l’industrie agroalimentaire, l’Ania. Mais où est le pêché ? » 

 

Pour revoir en replay l'émission de Cash Investigation, rendez-vous sur le site : francetvinfo.com.

 

 

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire