Astrologie

Comment tirer profit de la saison du Cancer ?

Publié le 8 juillet 2020 - Mis à jour le 10 juillet 2020
Maheva est enseignante, astrologue par passion et créatrice du compte instagram et du blog astrotruc. Elle est l'auteur de Mes petites routines - Astrologie pour révéler son potentiel aux Editions Marabout.
"Le Cancer a élu domicile en Maison IV, celle de la Famille et de l'intimité : votre foyer se trouve là où vous vous sentez chez vous"
"Le Cancer a élu domicile en Maison IV, celle de la Famille et de l'intimité : votre foyer se trouve là où vous vous sentez chez vous"
© Miriam Espacio / pexels

Préparez-vous à vivre un mois rempli d'émotions interminables et de nostalgie émouvante. Le 20 juin marquait le début de la saison du Cancer et cette année, l'énergie sera trois fois plus prononcée que d'habitude. Voici comment essayer d’utiliser sa tête plus que son cœur en se focalisant sur des solutions et des actions concrètes pour éviter d'être épuisé émotionnellement pendant la période estivale. Introspection et émotion rythmeront l'été des Cancer

Chaque mois, le soleil entre dans un nouveau signe : c'est l'occasion d'apprendre à le connaître et de savourer son énergie particulière. Peu importe votre signe solaire ou votre carte astrale : cette dynamique peut éveiller des choses en vous et activer certaines zones de votre propre thème !

Un signe qui s'est faufilé hors du bestiaire de l’inconscient

Dans l'imaginaire collectif, le Cancer est indissociable de son symbole : le crabe. C'est une animalité préhistorique qui est en jeu ici, après la symbolique abstraite des Gémeaux : on revient à quelque chose de plus sauvage. Créature agile et défensive, il se protège, à la fois dans le sable, mais aussi à l’intérieur de sa propre carapace. C'est que le cœur de son être est tendre : avec l'aide de ses pinces, il garde jalousement son indépendance. Tout ce qui a été acquis dans le signe précédent, les Gémeaux (curiosité, volonté d'exploration, exercice de l'intelligence) est ramassé au creux de leur petit fort intérieur, pour mieux être digéré et sublimé.

Un moment d'introspection

C'est travail laborieux : le temps du Cancer est celui de la maturation. Premier signe de l'été, il arrive avec un solstice, alors que le jour décroît : cette diminution ne sera visible qu'en automne, mais elle symbolise bien l'incartade de l'intime dans l'éclatement solaire de la saison qui commence. Malgré l'ultra-luminosité, le crabe se retire dans l'ombre, pour mieux comptabiliser ses forces et ses faiblesses, et prendre le temps de s'envisager tel qu'il est, avec lucidité.

>> A lire sur FemininBio Astrologie été 2020 : retrouvez la passion de vivre qui vous fait vibrer

Une solide émotivité

Car c'est la Lune qui règne sur le Cancer : elle sera chassée par le soleil du Lion, mais prend ses quartiers symboliques durant toute la saison. Grande maîtresse du flux et reflux des émotions, elle préside à la sensibilité, et non à la sensiblerie. Cette distinction subtile est caractéristique : accueillir ses émotions, dans une société qui pousse à courir après un bonheur préfabriqué, sous forme d'injonction, est salutaire. Accepter d'être triste ou en colère, et laisser ces réactions être ce qu'elles sont, ni plus, ni moins, vous pousse à un jeu d'équilibriste pas si facile. La force de la période est de vous donner le courage d’affirmer vos ressentis et de ne pas vous en excuser.

Une détermination créative

Signe cardinal, le Cancer démarre une nouvelle saison et entame un nouveau cycle : c'est une dynamique forte et volontaire. Associé à l'Eau, élément de l’imaginaire et de l’inspiration, cela crée une formidable résistance à la conformité :  il n'y a aucune envie d'être approuvé chez lui. C'est cette indifférence à la norme qui peut vous inspirer : tout ce qui vous passe par la tête d'habitude, sans que vous osiez l'exprimer, peut-être réalisé, il suffit juste de vous y mettre sans avoir peur du regard des autres.

>> A lire sur FemininBio Astrologie : la chance et les dix jours qui suivent la Nouvelle Lune

Une nostalgie cathartique

Le glyphe du signe, deux vagues qui tourbillonnent et s'engendrent l'une l'autre, active un imaginaire lié à l'eau et aux remous des vagues : ce va-et-vient est celui de la mémoire, une mémoire du corps et des sensations, qui se déploie au creux de la saison. Ces réminiscences sont importantes et interprétables. Elles permettent de revenir sur vos blessures, vos non-dits ou tout simplement de profiter de souvenirs doux-amers. C'est une occasion formidable de vous réjouir de ce que vous avez aimé et de faire face à ce qui vous a fait du mal.

Un ancrage fondamental

Le Cancer a élu domicile en Maison IV, celle de la Famille et de l'intimité : votre foyer se trouve là où vous vous sentez chez vous. C'est le cœur de cette saison : le mot famille recouvre ce qui vous y mettez, non ce qu'imposent les lois tacites de la société ! L'importance de la consolidation des liens, de la pérennité des relations sous-tend toute la période : retrouver de la validité et de la véracité dans vos rapports avec les autres, laisser de côté le superflu, le toxique. Vous pouvez apprendre du grand sens de la préservation du signe, et vous débarrasser de ce qui vous pèse pour aller vers ce qui compte.

Notre experte

Maheva est enseignante, astrologue par passion et créatrice du compte instagram et du blog astrotruc. Elle est l'auteur de Mes petites routines - Astrologie pour révéler son potentiel aux Editions Marabout.

 

 

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier / pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Développement personnel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte