Astrologie

Changement de l'humeur en fonction de la lune : croyance ou réalité ?

Publié le 6 mars 2020
Rédactrice chez FemininBio et étudiante en journalisme. D'une nature curieuse je suis passionnée par la presse et la radio, car l'actualité ne s'arrête jamais.
L'Homme possède une horloge interne « circalunaire » basée sur un cycle de 29 jours, comme celui des phases de la lune.
L'Homme possède une horloge interne « circalunaire » basée sur un cycle de 29 jours, comme celui des phases de la lune.
© tonydetroit

Sensibilité, stress, sommeil plus léger... La lune joue-t-elle un rôle sur notre mental ? Elle a motivé de nombreuses croyances populaires depuis des siècles malgré qu'aucune étude n'ait établi de relation précise. Découvrez l'influence de ce satellite naturel de la nuit sur notre humeur et notre corps.

La lune représente le principe féminin et passif, opposé et complémentaire du soleil. Les mythes et légendes à son sujet sont innombrables.

Il existerait bel et bien chez l’homme une horloge interne « circalunaire » c’est-à-dire basée sur un cycle de 29 jours, comme celui des phases de la lune. La gravité de la pleine lune aurait ainsi de réels effets sur notre corps, beaucoup de scientifiques cherchent encore des corrélations statistiques entre certains événements et les nuits où cet astre est le plus brillant. 

Les rayonnements de la lune auraient donc une influence sur l’humeur de chacun en raison de son action sur le système nerveux et sur les glandes régulatrices des hormones comme la thyroïde, l’hypophyse et les surrénales. On peut se sentir « électrique » les soirs où la lune est pleine.

Micro-marée interne

La lune a la plus grande influence sur les marées de la Terre. Sans elle, les marées hautes et basses diminueraient d'environ 75 %. Les chercheurs ont analysé l'effet gravitationnel de la lune qui agit sur les marées, mais l'effet sur l'organisme serait minime. Celui-ci est composé de 60 % à 80 % d'eau, et, de même que la Lune agit sur la mer, elle agirait sur notre sang. Ainsi, nos cellules connaîtraient un phénomène de « micro-marées intérieures ». 

>> A lire sur FemininBio Astrologie : comment utiliser le calendrier lunaire pour jardiner ?
 

La Lune aurait une influence sur notre circulation sanguine car l'orbite ralentit l'irrigation lorsqu'elle est en phase décroissante et la favorise en phase croissante. En période décroissante, le flux sanguin est donc moins important, voire insuffisant ; les muscles, les tendons et les articulations sont moins oxygénés et des douleurs articulaires peuvent s’installer. Pensez à vous soulager avec des petits massages. Les inflammations sont donc plus fréquentes lorsque la Lune est décroissante.

Côté santé : sommeil perturbé, troubles, nuits plus stressantes...

Les individus étant nombreux à déclarer qu'ils ont plus de mal à dormir à cette période, les scientifiques ont souhaité analyser cette relation. Une étude a démontré que les nuits de pleine lune étaient associées à un sommeil moins profond et réparateur avec une réduction de la phase de sommeil profond (la plus importante) de l'ordre de 30%.

Il faudrait 5 minutes de plus en moyenne pour s'endormir et le temps total de sommeil est diminué de 20 minutes. Les niveaux de l’hormone mélatonine, dite “hormone du sommeil”, sont beaucoup plus faibles et le pic de production, qui se situe normalement entre 21h et minuit est retardé de 50 minutes. Le pH de l’organisme diminue en période de nouvelle lune et augmente en période de pleine lune.

Selon des chercheurs il y aurait effectivement un lien avec la lune, mais plus particulièrement chez les femmes. Celles-ci seraient en effet plus nerveuses à l'approche de la pleine lune. L'explication reste obscure, même si les scientifiques évoquent également un lien avec les cycles menstruels. 

>> A lire sur FemininBio 3 rituels à pratiquer pour célébrer la lune
 

Au niveau des troubles mentaux, une étude américaine a trouvé des corrélations entre les phases lunaires et les épisodes maniaques/dépressifs chez certains patients atteints de  troubles bipolaires, mais également une détérioration de l'état des personnes schizophrènes. Pour certains ces troubles sont simplement liés à l’influence des champs électromagnétiques, qui on le sait chez certains animaux, comme le dauphin, jouent un grand rôle. Or plus la Lune est proche, plus ces champs sont intenses.

Astuces pour mieux dormir : Pratiquez du sport, ménagez-vous et organisez des moments de détente, relaxez-vous pendant les trois jours qui précèdent la nouvelle lune.

Accidents et sécurité 

La  sécurité routière serait affectée pendant la pleine lune : des chercheurs canadiens et américains ont observé une augmentation de 5% des accidents mortels chez les motards. En cause ? Peut-être une baisse de l'attention des conducteurs, distraits par la beauté de la lune. Et le taux d'homicides, de violence et de tentative de suicide a plutôt tendance à diminuer lors des jours de pleine lune

En définitive, si la pleine lune peut avoir des effets sur les animaux ou les plantes, ceux-ci sont assez minimes sur la nature humaine. Il s’agit d’un domaine controversé, plein d’incertitudes et où il reste encore beaucoup à prouver. 

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

 

Articles du dossier Lune : pouvoir céleste
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte