Voyage solidaire

U2Guide : la plateforme d'éco-tourisme à double impact positif

Publié le 25 juillet 2018 - Mis à jour le 3 août 2018
Fondé par Romain Vallon, Voyageons-Autrement est un portail d'information sur l'actualité du tourisme responsable, qui sensibilise les voyageurs et donne de la visibilité aux acteurs engagés.
50% des profits de U2Guide financent des ONG partenaires.
50% des profits de U2Guide financent des ONG partenaires.
© U2Guide

Créé par Eric Mangin et Paul Ziadé, U2Guide est une plateforme collaborative à la double vocation d’enrichir le séjour des voyageurs grâce à la réservation d’expériences locales d’une part, et, grâce à ses ventes et ses profits, de financer des ONG partenaires à destination. Rencontre avec Paul Ziadé, qui nous en dit plus sur ce modèle solidaire.

Voyageons-Autrement : Comment a commencé l’aventure U2GUIDE ?

Paul Ziadé : Mon associé et moi-même avons travaillé à l’étranger pendant plusieurs années dans le milieu associatif humanitaire. En réalisant le poids du secteur touristique dans l’économie mondiale et le développement croissant des services de transport et d’hébergement en ligne, on s’est dit qu’il manquait un volet essentiel pour réaliser son voyage sur-mesure : une plateforme proposant de réserver en ligne des activités originales et immersives aux quatre coins du monde. Nous avons souhaité démontrer qu’un autre modèle d’économie collaborative était possible, en lui ajoutant une dimension solidaire, jusque-là inexistante.

VA : Vous avez donc créé U2GUIDE.com ?

Paul Ziadé : Oui, en 2015, nous lançons notre projet touristique impliquant 3 acteurs clés : le voyageur, le guide insider des activités proposées, et l’ONG de confiance. Notre objectif est clair : sublimer l’expérience du voyage et avoir de l’impact à destination. Nous souhaitions avant tout être acteur d’un écosystème innovant qui réduit le fossé séparant le monde de l’entreprise de celui de la solidarité, nous avons donc créé un modèle touristique philanthropique. De l’enrichissement du voyage nait de la solidarité à travers des actions concrètes pour les populations locales. Au début de l’aventure, nous avons démarché de nombreux partenaires ONG. On a ensuite eu beaucoup d’inscription de la part d’ONG qui souhaitaient rejoindre le projet. C’est à ce moment-là qu’il a fallu faire un gros travail de sélection, de tri, pour ne garder que les structures correspondant à nos critères exigeants, en terme de qualité et pérennité d’action notamment. Aujourd’hui nous avons une trentaine d’ONG partenaires à travers le monde.

VA : Quels sont vos critères pour sélectionner les ONG ?

Paul Ziadé : Nous évaluons toutes les structures qui nous contactent et qui ont un projet sur les territoires où nous proposons des activités aux voyageurs. Notre équipe experte en matière de solidarité internationale a mis en place une grille de contrôle de qualité complète et rigoureuse. Idéalement, on essaie de se rencontrer pour bien comprendre l’impact de l’organisation, sa vision, son éthique. On cherche à connaitre leur engagement, leur transparence et la qualité de leurs projets. On a avant tout créé cette plateforme philanthropique pour aider les petites structures qui ne bénéficient pas forcément d’autres subventions que les dons. L’idée est vraiment qu’elles tirent profit de ce que l’on peut leur apporter pour se développer et concrétiser leurs actions.

VA : Quelles sont leurs avantages une fois qu’elles font partie de vos partenaires ?

Paul Ziadé : En rejoignant notre communauté, elles vont gagner en visibilité et en financement. Grace à notre réseau et à nos canaux de communication, nous allons faire parler d’elles et de leur projet. Nous allons relayer leurs évènements et leurs actions sur nos réseaux sociaux, sur notre blog ou à travers notre newsletter. Souvent les petites structures n’ont pas les outils marketing ou de communication pour diffuser leurs actions.

Le second objectif est bien sûr de leur offrir une nouvelle source de financement, indépendante et éthique. Pour chaque réservation effectuée sur U2GUIDE.com, le voyageur choisit une ONG de son choix pour reverser 1 % du montant de la transaction. Les guides peuvent aussi décider de partager un pourcentage de leur rémunération à une ONG. Environ 20 à 25 % d’entre eux le font ! Et enfin U2GUIDE distribue 50 % de ses profits réalisés aux ONG partenaires proportionnellement aux visiteurs par territoire.

VA : En quoi est-ce une source de financement innovante ?

Paul Ziadé : La plupart des voyageurs sont désormais sensibles à leur impact sur le territoire qu’ils visitent. Le voyageur peut choisir l’ONG qu’il souhaite soutenir grâce à sa réservation, et de notre côté, nous faisons un don à une ONG dans le pays visité. Nous recommandons également à nos ONG partenaires d’inviter leurs réseaux de donateurs à découvrir U2GUIDE, et à soutenir leurs actions d’une autre manière. Enfin, les ONG peuvent aussi se proposer comme « Guides Insiders », c’est-à-dire soumettre une activité touristique liée à leur territoire et leur problématique, et ainsi reverser directement leur rémunération dans leur structure.

VA : Au-delà du financement, comment soutenez-vous les ONG ?

Paul Ziadé : Nous les accompagnons grâce à notre expertise en matière de solidarité internationale et de projets humanitaires. On se penche sur leur vision et leur motivation, on se rend souvent compte qu’il leur manque le volet évaluation d’impact. On peut alors les aider à développer ou consolider cet aspect essentiel. A notre stade de développement, nous n’avons malheureusement pas encore d’enveloppes financières suffisantes pour permettre un soutien significatif. On a alors décidé d’ajouter un apport de compétence, comme nous avons fait avec l’ONG AMICA au Cambodge.

VA : Pouvez-vous en dire plus sur votre partenariat avec AMICA ?

Paul Ziadé : Pour incarner notre philosophie solidaire, nous avons alloué l’équivalent de 48 jours de travail sur deux ans. Nous avons contribué au projet H2Otus d’AMICA, dont l’objectif est de permettre un accès durable à l’eau potable à 3000 villageois cambodgiens. Ainsi depuis peu, l’eau coule dans les villages concernés, la maintenance des installations sur le long terme est assurée, et sa vente permet l’emploi de professeurs pour les enfants ainsi que l’accès à des micro-crédits aux entrepreneurs locaux. Le voyageur de son côté contribue directement au projet en partant au Cambodge et en réservant nos expériences immersives sur place.

VA : Quelle est votre actualité ?

Paul Ziadé : Nous nous concentrons actuellement sur la croissance de nos réservations. Pour cela, nous avons mis au point un programme d’affiliation qui permet à tous les sites web intéressés de promouvoir U2GUIDE en échange d’un partage de commission. Pour démontrer la viabilité de notre modèle, nous avons besoin de plus de voyageurs. Depuis quelques mois, nous avons réalisé une refonte complète de notre site internet. Cette nouvelle version a permis de renforcer la visibilité et l’accessibilité de nos partenaires ONG. Elle est plus intuitive et 100 % mobile. Nous avons également pris en compte les retours d’expérience de nos utilisateurs pour améliorer son contenu et ses fonctionnalités. 

Envie de vous lancer dans le voyage solidaire ? Découvrez la plateforme U2Guide !

Surveillez l'actualité du tourisme vert sur Voyageons-Autrement.

Articles du thème Culture green
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte