Centenaire

Le Costa Rica, le pays où il fait bon vivre 100 ans, un documentaire à voir sur France 5

Publié le 8 juillet 2019
Rédactrice stagiaire chez FemininBio, social networks addict, végétarienne engagée, je m'intéresse à tout et à tout le monde.
© unsplash / cristian_newman

Au Costa Rica, la péninsule de Nicoya est ce que l'on appelle une "zone bleue". Un endroit sur Terre où l'on vit centenaire et restons en bonne santé. Angèle Ferreux-Maeght est partie à la rencontre des costariciens, à voir mardi 9 juillet à 20h50 sur France 5 puis en replay.

Au Nord-Ouest du Costa Rica, dans la péninsule de Nicoya, 13% de la population ont plus de 90 ans et 5% plus de 100 ans. Des chiffres records qui ont fait de la péninsule une "zone bleue", autrement dit une zone où l'espérance de vie dépasse la moyenne mondiale. Il existe 5 zones bleues à l'heure actuelle, recensées en 2002 par la National Geographic : l'île d’Ikaria en Grèce, l'île d'Okinawa au Japon, Loma Linda en Californie, la Péninsule de Nicoya et quelques villages de Sardaigne. 

Mais comment une telle longévité, et surtout en bonne santé, est-elle possible, et pourquoi dans ces zones spécifiquement ? Il s'agirait du mode de vie sain des locaux. Une alimentation saine, une activité sportive régulière et des liens sociaux et familiaux très développés. 

L'alimentation méditerannéenne, clé de la longévité 

À en croire Dan Buettner dans son livre "La solution zone Bleue", les aliments de bases sur la péninsule sont les haricots, le riz, la tortilla et les oranges de production locale. Très peu de viande, peu d'alcool et de produits sucrés, beaucoup de fruits, pas de lait cru mais des yaourts au lait de brebis, des légumineuses et produits céréaliers complets... Aucun excès. Nos mères avaient donc raison : "De tout et en petites quantités". 

Une activité sportive régulière vecteur de lien social

Faire du sport, mais pas dans un but de mincir ou de renforcement musculaire. Simplement pour s'entretenir. C'est la pratique adoptée par les costariciens et, plus important encore, toute leur vie. En plus de bénéfices physiques procurés par cette pratique, le sport est aussi un vecteur social important. Ainsi, on se rencontre et on entretien ses amitiés en faisant du sport. 

Par ailleurs, dans les familles méditerannéennes, on prend soin de ses aînés. Il n'est pas rare de voir 3 générations cohabiter dans une maison. C'est ce que font aussi les habitants de la péninsule. Ainsi, l'isolement sociale des personnes âgées est moindre. 

>> Zones bleues, les secrets de la longévité, c'est mardi 9 juillet, à 20h50 sur France 5. 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier / pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

 

Articles du thème Bien-être au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte