Interview

Anne Ghesquière dévoile son projet Métamorphose

Publié le 18 octobre 2014 - Mis à jour le 13 novembre 2014
Curieuse de tout, piquée d'écriture. Ex-responsable édito de FemininBio, blogueuse empathique aimant raconter la vie des autres @parisbylight.
Anne Ghesquière, fondatrice de FemininBio.com et créatrice du coffret Métamorphose
Anne Ghesquière, fondatrice de FemininBio.com et créatrice du coffret Métamorphose

Lorsque la fondatrice de FemininBio, Anne Ghesquière, s'allie à son amie Marie Ollier, illustratrice inspirée, naît un merveilleux coffret, Métamorphose, pour nous accompagner au fil des saisons. Découvrez la genèse de ce projet, et déployez votre plein potentiel grâce à ce nouveau rituel qui accompagnera votre changement intérieur.

FemininBio : Comment est né ton projet Métamorphose ? 

Anne Ghesquière : Il est né lorsque je suis née, puisque je n'ai cessé de me métamorphoser depuis ce jour. Ce projet est un partage de ce que j'ai expérimenté et appris, à la moitié de ma vie. Il s'est incarné dans le train, un jour où j'allais interviewer le célèbre guérisseur Jean-Luc Bartoli à St Brieuc. Les phrases se sont révélées à moi. Elles m'ont été offertes, transmises, confiées. C'était de l'écriture automatique, ou presque ! Quand le projet a été bien avancé je l'ai envoyé à Christophe André et à Laurent Gounelle pour avoir leurs avis, c'était important pour moi d'être confirmée. Les retours de leur préface ont été une joie profonde pour moi. 

D’où viennent les phrases inspirantes inscrites sur chacune des cartes ?

A. G. : C'est une co-création entre la vie et moi ! C'est-à-dire ce que j'ai appris et expérimenté jusqu'à ce jour. Je ne suis qu'une messagère. Ces phrases ne m'appartiennent pas, elles sont le fruit du souffle de lumière qui me traverse. Comme une offrande au vivant !

Quelle est la symbolique des dessins de ton amie Marie Ollier qui illustre les cartes ?

A. G. : Marie est une artiste qui fait des œuvres qui résonnent profondément en moi. J'ai toujours eu envie de travailler avec elle, de la faire travailler. Nous avons une alchimie d'âme. Une sororité. Chaque carte est conçue comme un tableau unique, une œuvre à part entière. Marie s'est inspirée de l'art de l'Orient (où elle a vécu) et de l'Occident mais aussi de nombreuses époques. C'est un patrimoine artistique sans frontières. Chaque dessin parle au coeur, dans un mouvement de vie.

Chacun, chacune, peut-il partir à la rencontre de son être grâce à ce coffret Métamorphose ? 

A. G. : Oui. Pour certains la résonance de la conscience est immédiate. Pour d'autres, les cartes sont l'ouverture d'une première petite porte de l'âme. Car chacun est libre d'accepter de cheminer ou non. Nous ne sommes pas absent de notre processus d'évolution, de guérison. C'est ce OUI à la vie qui nous guérit, nous éveille, nous transcende. Il est toujours à renouveler. Je propose Métamorphose comme une cure de détox du corps et du mental ;-)

Qu’est ce que le mot métamorphose éveille chez toi ?

A. G. : La métamorphose est l'éveil de la conscience, l'envol du papillon. C'est sortir de nos conditionnements, de nos peurs, de nos croyances limitantes pour nous élever vers la lumière, l'amour. Vers notre potentiel, nos talents. J'aime à citer Marianne Williamson : « Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toutes limites.  C'est notre propre lumière et non notre obscurité qui nous effraie le plus ». Le mot métamorphose éveille chez moi ce processus unique d'éveil conscient de l'être. 

Quelle part de spiritualité compose ta vie ?

A. G. : La spiritualité EST ma vie. Elle n'en est pas une part. Je suis comme l'arbre : les racines reliées à la terre (mon corps) et les branches reliées au ciel (l'âme) ! Je n'ai pas souvenir de ne pas avoir cru en Dieu. Ca a toujours été là, dans mon coeur. Ma foi est une évidence. Je crois que l'être humain est avant tout spirituel et que l'âme (ou l'essence de l'être) est éternelle, infinie. Voilà ce qui compose ma vie. J'ai même réfléchi à 28 ans à me consacrer à Dieu. J'avais besoin de me poser cette question. 

Tu proposes un tirage de carte à chaque saison. La répétition est-elle importante pour se transformer ?

A. G. : Oui, comme je l'ai dit, nous ne pouvons pas être en dehors de notre processus d'éveil et attendre que ça nous tombe dessus. Nous sommes co-créateurs. Quand l'enfant apprend à parler, à marcher, il répète des dizaines, des centaines de fois. Le processus d'apprentissage d'éveil de soi vient aussi dans l'entraînement. En neurosciences les chercheurs ont observé qu'il faut 21 jours au cerveau pour ancrer une nouvelle habitude. C'est pour ça que je propose un rituel de 21 jours pour chaque saison ! C'est une cure de détox saisonnière. Je trouvais ça très ludique de faire une cure spirituelle car s'amuser et apprendre dans la joie est essentiel. Parfois je croise de grandes figures spirituelles qui sont trop sérieuses. Pour moi, Dieu a un coeur d'enfant : "il danse de joie", comme le dit si bien mon ami Nicolas Métro ! 

Es-tu une femme de rituels ? 

A. G. : Oui, par cycles. J'aime me caler sur la lune et les saisons. Je médite aussi tous les soirs, au lit, dans une posture qui est toujours la même. J'aime aussi le rituel de la messe, les rituels des sacrements, des repas familiaux, des câlins du soir avec mes filles, des 3 kifs par jours, de mes 3 courses à pied par semaine, des diners entre amies, des bijoux symboliques que je porte, des pierres sacrées dont je m'entoure, des odeurs, des lieux mystiques où je vais, de ma pratique douce de Wutao et tant d'autres encore !

Te rappelles-tu du moment où tu t’es consciemment sentie sur ton chemin de vie, à ta juste place ?

A. G. : Merci de me poser cette question, mais non je ne m'en souviens pas. Je n'ai jamais eu le sentiment de ne pas me sentir à ma place. Je ne me suis jamais sentie seule. Je parle sur un plan fondamental. 

Quelle est ton lien avec la nature ?

A. G. : J'ai été élevée dans la nature, au bord de la mer, sur une île. C'est un lien sacré, indélébile. Je suis un élément de la nature, nous ne sommes pas séparées. Quand je vis en ville, une main invisible me pose toujours près d'une forêt et d'un plan d'eau. J'aime le contact des arbres, ils sont ma respiration, je me sens en communion avec eux. Ce que j'aime par dessus tout est me baigner dans une rivière et sentir l'eau couler sur moi. C'est une expérience mystique ! Sinon je pars courir en pleine nature au moins trois fois par semaine, par tous les temps, no matter what ;-)

Comment te reconnectes-tu à toi quand tu te sens perdue, oppressée ? 

A. G. : Je me mets au silence, dans le désert de mon coeur. Je respire doucement, en conscience. Je pratique aussi le Wutao et une chevauchée "wutaoesque" m'aide à lâcher prise : tout mon être se réaligne, comme par magie !

Quel est le changement que tu voudrais pour toi ? Et pour le monde ? 

A. G. : J'essaye de ne pas vouloir et, comme me souffle le sage à travers cette phrase, "Lâche ta volonté propre et remets-toi à la douce et éternelle volonté de Dieu". Si je laisse mon mental, mon ego m'envahir de manière trop pressante, il veut des tas de choses mais je suis parfois bien trop consciente de ce que ces vouloirs signifient ! Ce qui ne veut pas dire que je suis inactive. Pour moi, l'action consciente met l'être en mouvement pour incarner son éveil. 

Et ... ce que je veux pour le monde ? Si je veux la paix dans le monde, je dois faire la paix dans mon coeur, si je veux l'amour entre les hommes, je dois m'aimer et aimer chaque être humain. Tout ce que je veux pour le monde est en moi. Je suis le reflet du monde et j'en porte ma part de responsabilité. Mon ombre est aussi l'ombre du monde. Je me souviens de Soeur Emmanuelle citant Taine : "Grattez le vernis de cet homme civilisé, vous y trouverez un gorille féroce et lubrique !" Cette phrase venant d'elle m'a fait beaucoup réfléchir. 

La métamorphose fait penser à la chenille qui devient papillon. Et toi, quel est ton animal totem, celui qui symbolise te métamorphose ? 

A. G. : Je crois savoir lequel mais je dois encore le confirmer, je suis actuellement dans ce processus... j'ai la chance de suivre en ce moment une formation passionnante sur les accords Toltèques avec Maud Séjournant. Stay tuned !

Anne Ghesquière est la fondatrice du magazine FemininBio.com. Elle est auteur d’ouvrages sur le bien-être au naturel et directrice de collection. Elle pratique le yoga, le Wutao et le running. Formée à différentes techniques de développement personnel, elle co-organise avec Christophe Chenebault les rencontres « Changer le monde » à Paris.

Métamorphose, par Anne Ghesquière, éditions Eyrolles. 15,90 €

« Poétique, inspirant et plein de sagesse, ce coffret est une belle invitation à la méditation et à la paix intérieure. » Laurent Gounelle.

« Méfiez-vous de ce qui est simple et plein de grâce : c'est souvent de là que viennent les bouleversements calmes qui nous transforment. Métamorphose nous invite à faire grandir notre être en touchant notre coeur. » Christophe André.

 

 

Articles du thème Développement personnel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte