Bretagne

10 initiatives citoyennes et humaines en Bretagne

Publié le 28 novembre 2018
Journaliste, prof de yoga pour enfants, heureuse néo-Auvergnate, folle de balades zen, de grandes tablées et de soirées entre filles.
La Bretagne se réinvente grâce aux belles initiatives de ses habitants
La Bretagne se réinvente grâce aux belles initiatives de ses habitants
© Emmanuel Berthier

Laboratoire d'idées innovantes, la Bretagne continue de faire émerger ses créations : les bretons fourmillent d’idées pour faire grandir leur territoire et l'humain… Zoom sur 10 initiatives écolo, humanistes et culturelles.

Cet article a été publié dans le magazine FemininBio #17 juin-juillet 2018
>> Pour acheter le magazine en PDF, c'est ici

 

 

 

Le lien social est au coeur de ces 10 projets 100% bretons qui réchauffent le coeur.

1. "Âmes de Bretagne", pour découvrir la richesse d’un territoire à part

Inspirés par des films tels que HUMAN et Demain, Kévin et Anne-Laure Hamon aspirent à "donner la parole à chacun" pour partager avec tous les connaissances fragmentées du territoire breton. Dans cette web-série en quatre épisodes, on découvre des témoignages drôles, émouvants et instructifs de Bretons de naissance ou d’adoption, citadins et ruraux de 3 à 84 ans.

Ils transmettent la mémoire d’hier, questionnent la réalité d’aujourd’hui, pour contribuer à transformer notre quotidien de demain. Une initiative citoyenne à impact positif qui comptera bientôtune deuxième saison.
À voir absolument sur la chaîne YouTube "Âmes de Bretagne".

2. Open Lande, fabrique à projets "évolutionnaires"

Open Lande est un projet à l’ambition simple : "Rassembler en un même lieu des talents très différents, pour les faire travailler au service d’un même projet : le monde de demain". À Vigneux-de-Bretagne, aux portes de Nantes, il y avait des prairies, des bois, des moutons de la lande bretonne... et maintenant la fibre optique.

Les fondateurs du projet ont ajouté des salles de conférence et de réunion, une centaine de postes de travail… Tout le nécessaire pour accueillir des femmes, des hommes et leurs projets : des entrepreneurs, designers, associations, développeurs, hackers, artistes, agriculteurs… Cette fabrique à projets œuvrant pour le bien commun est en phase expérimentale depuis ce printemps et pour un an.
 

3. Femmes de Bretagne, pour faire bouger les lignes

Ce réseau social innovant, lancé par Marie Eloy et basé sur la solidarité, l’échange et la générosité entre femmes, a pour vocation de "faire bouger les lignes et booster l’entrepreneuriat féminin dans la région."

Doté de partenaires locaux, le réseau permet de lever les freins à l’esprit d’entreprise. Et quand la sororité se met en place, les femmes et la région avancent.
 

4. Marie & Marie, une mode bienfaisante et inspirante

On ne peut qu’aimer Marie & Marie, une jeune marque de vêtements "confortables, éthiques et bienfaiteurs pour le corps". À l’origine, une femme d’Ille-et-Vilaine, Nathalie Lebas-Vautier, dont les adeptes de mode green et tendance connaissent forcément la première aventure entrepreneuriale, Ekyog. Les belles matières de la ligne de vêtements cosmétiques et de lingerie Marie & Marie renferment des microcapsules d’huiles végétales certifiées biologiques.

Militante pour une entreprise "mutante, bienveillante et innovante", Nathalie Lebas-Vautier est aussi soucieuse de valoriser l’entrepreneuriat féminin : elle a donc choisi de commercialiser ses créations sur son site internet mais aussi via les "Slasheuses", des vendeuses à domicile qui cumulent plusieurs métiers et sont "entrepreneuses de leur vie".

5. La Sonata Miho, pour faire de chaque enfant un acteur de la paix

"Une légende dit que si l’on plie 1 000 grues en origami, on peut faire un vœu…" La Sonata Miho, créée par la compagnie d’Iffendic (35) la Ronde Bleue, est un conte musical guidé par la Chaconne de Bach dans lequel une petite Japonaise victime de la bombe atomique sublime son destin.

Un projet multidimensionnel qui aspire à faire de chaque enfant un acteur de la paix et mêle musique, mots, danse et arts vivants. Une invitation à créer du lien et à plonger dans les trésors de notre malle intérieure. Le projet sera présenté fin 2018 en Bretagne et, on l’espère, dans toute la France l’an prochain.
 

6. Aezeo, l’autonomie énergétique à portée de tous

Utiliser l’autoconstruction comme accélérateur du développement des énergies durables, c’est le défi que s’est lancé Samuel Le Berre en 2010 en créant Aezeo. À Plœmeur, près de Lorient (56), son centre de formation unique en France initie chaque année une centaine de stagiaires qui souhaitent produire leur propre électricité, chauffage ou eau chaude.

Ouvertes aux novices comme aux professionnels, les sessions permettent à chaque participant de repartir avec un système entièrement démontable et remontable, améliorable et utilisable à vie. Prochain objectif : former des formateurs pour proposer des antennes de ce projet original dans toute la France.
 

7. Eskal sur l’île d’Eusa de Yann Tiersen

En passant sur l’île d’Ouessant, on entendra peut-être bientôt résonner les compositions de Yann Tiersen et d’une foule d’artistes du monde entier. Le compositeur de l’inoubliable bande originale d’Amélie Poulain, qui a posé ses valises et celles de sa famille sur "l’île du bout du monde", souhaite redonner vie à l’ancienne discothèque de l’île, l’Eskal.

Ce lieu atypique doit devenir un espace entièrement dédié à la musique et au spectacle : trois studios d’enregistrement et une salle de concert. Un véritable centre culturel entre la France et l’Amérique.

Pour suivre l’avancée du projet, rendez-vous sur leur page Facebook 

8. Multiplicaboost, un jeu de maths made in Perros-Guirec

À l’origine de ce jeu de société médaillé d’argent au concours Lépine, un couple de jeunes parents, Sabine et Thomas, désireux d’accompagner leur enfant dans l’apprentissage des maths.

Sept ans après le prototype jeté sur une feuille A3 et doté de pions en pâte à modeler, les inventeurs essaiment les salons et séduisent parents et professionnels de l’éducation avec Multiplicaboost.

Un parcours en fusée entre la Terre et une planète inconnue que l’on rejoint en appliquant tables d’addition et de multiplication de manière ludique, joyeuse et, au besoin, collaborative. On aime d’autant plus ce jeu que ses pions sont fabriqués en plastique biodégradable.

9. Langouët, le village de demain existe déjà

Ils font partie des pionniers de la transition écologique en France : vingt ans après le lancement de leur défi, les élus et les 600 habitants du village de Langouët, à une trentaine de kilomètres de Rennes, ont réussi leur pari et visent aujourd'hui l’autonomie alimentaire.

Désormais, chaque nouvelle maison sera une "BioclimHouse" (qui ne coûtera, au mètre carré, pas plus cher qu’un logement social) : construite avec des matériaux durables et autonome en énergie, elle abritera, sur son toit, une serre dédiée à la permaculture. Une sorte de maison-potager.

Objectif de l’édile et maître d’œuvre de cette commune inspirante : ne plus se contenter de préserver l’environnement, mais l’impacter positivement.

10. Découvrir le monde par le jeu près de Brocéliande

En pénétrant dans l’Auberge des "voyajoueurs" de Monteneuf (Morbihan), on est saisi par une envie de découvrir le monde… par le jeu. Dans cette ludothèque atypique, Anne-Sophie Hochet invite les visiteurs venus en voisin ou de très loin à laisser de côté leur quotidien pour se ressourcer.

Pour une heure ou pour une semaine, entre deux balades en forêt de Brocéliande, on s’évade et on s’enrichit par la découverte de quelque 800 jeux de société du monde entier. Un établissement écologique situé dans l’une des neuf réserves naturelles de Bretagne, les landes de Monteneuf.
 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier ou pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque près de chez vous !

 

 

Articles du thème Développement durable
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte