Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Vision

"Demain, deux chemins" Christophe Mexis, énergéticien, dévoile deux scénarios futurs possibles

lunettes et nature
"Loin de cette vision futuriste hypertechnologique, qui semble déjà apparaître à notre porte, une deuxième voie s’amorce et se distingue, mue par une préservation du vivant et unretour aux sources. "
© Bud Helisson/Unsplash
Christophe Mexis
Par Christophe Mexis
le 06 janvier 2021

Notre société change et deux mondes semblent se séparer et se renforcer. On constate que la volonté de récupérer un pouvoir de décision, d’autonomie et de liberté est de plus en plus forte. Ces deux voies d’évolution se dessinent déjà, d’où la nécessité de se questionner et de trouver en nous, dans notre humanité et notre humilité, la force de choisir le progrès utile et le moins «déshumanisé» possible pour les prochaines générations.


Partenaire

FemininBio Magazine #31 - Novembre / Décembre 2020

Cet article a été publié dans le magazine #31 novembre-décembre 2020


>> Pour retrouver la liste des points de vente, c'est ici

Vers un futur transhumaniste

La première direction se construit dans la prédominance technologique, poussée par l’expérience Covid dans laquelle la sécurité sanitaire, les solutions barrières et la distanciation créent les nouveaux outils pour demain.

D’abord adoptée sous un angle sécuritaire et de progrès, la technologie s’impose au quotidien comme le tissu universel qui structure tous les échanges : IA (intelligence artificielle), IoT (objets connectés) et 5G modifient rapidement la trame socio-économique. Les infrastructures mondiales qui disposent déjà de services évolués recherchent toujours plus d’interconnections entre objets physiques et virtuels. Le secteur privé prend le relais sur le public, dépassé par l’enjeu et la puissance des multinationales.

Ces nouveaux outils remplaceront les décisions humaines car eux seuls peuvent résoudre les problèmes à venir, de manière pragmatique, efficace et rapide. Petit à petit la société se recompose autour des valeurs d’une technologie froide, mentale, sans âme. Transports et livraisons robotisés, drones, argent virtuel, monde du travail totalement transformé et flexibilité extrême, uberisation massive rendue légale pour absorber le chômage exponentiel. L’économie numérique florissante propose un nouvel ascenseur social, offrant des opportunités uniques aux nouvelles générations qui évoluent sur l’hypervolatilité des modes de vie. Le divertissement (pour absorber l’anxiété) est devenu fortement virtuel, avec l’arrivée des casques et combinaisons à capteurs permettant de se retrouver dans des mondes parallèles pour vivre et ressentir physiquement des aventures partagées entre amis depuis son fauteuil.

Dans cette société, la conquête de l’espace et la fusion homme-machine accèdent au statut de centres d’intérêt mondiaux. La médecine se développe grâce à la technologie, les diagnostics et les interventions se font à distance grâce à des robots pilotés par des programmes. L’Homme est "amélioré" et ouvre la voie du transhumanisme qui devient une réalité. Chaque humain sera « cartographié » et identifié en fonction d’un « crédit social », comme en Chine, laissant sur le côté tous ceux qui n’entreront pas dans la norme.

Tout sera harmonisé par souci de simplicité. Un ordre social nouveau émergera avec autorité en échange de la protection de « l’État providence» via des services publics renouvelés. L’écologie, l’agriculture et les animaux seront soumis à une gestion optimisée pour que les espaces, les rendements, soient productifs. On privilégie les productions hors sol alimentées par des solutions chimiques, les steaks d’insectes remplacent la viande. Les animaux sauvages n’existent plus que dans des zoos où sont réalisés des programmes de clonage.

Vers un futur Vivant

Loin de cette vision futuriste hypertechnologique, qui semble déjà apparaître à notre porte, une deuxième voie s’amorce et se distingue, mue par une préservation du vivant et un retour aux sources.

Dans cette évolution alternative, c’est l’Humain et le vivant qui sont mis au cœur du développement. Les populations qui ont refusé la première voie se sont installées dans des zones « neutres », des pays devenus des territoires isolés dans un système autosuffisant, limités dans leurs productions et leurs échanges avec le reste du monde, mais avec le sentiment d’avoir conservé une certaine forme de liberté et d’indépendance.

La technologie est un outil au service de l'humain, et non l'inverse. L'argent redevient physique (monnaie locale) et on vit en "communautés" affinitaires. L’urbanisation est associée à la nature et la nourriture est biologique.

Ces populations ont fait le choix de reprendre la main sur la gouvernance politique, économique, technologique et sociale de leur territoire. Les décisions sont faites avec le peuple et par le peuple. Il s’agit de démocraties participatives. Chacun dans sa différence et sa spécificité contribue à l’ensemble et est valorisé. Les parcours atypiques, artistiques, les métiers manuels sont encouragés. On investit dans la Terre,l’éducation des enfants et les programmes de préservation des écosystèmes. Le monde du travail est basé sur le partage de compétences, l’artisanat, les circuits courts.

De nouvelles lois de priorités nationale et sociale sont adoptées, qui encadrent la vie de tout un chacun. Face à une situation sociale hors contrôle et désastreuse de la première voie, ces individus se regrouperont pour dessiner des micro-mondes horizontaux et résilients à l’échelle de la ville, du village ou du territoire local. Dans cette société où les spiritualités se sont développées en de nouvelles voies de conscience, l’autonomie est le maître-mot. C’est une vie centrée sur l’échange, la fraternité, les interactions à taille humaine et des valeurs éthiques.

Notre expert

Thérapeute et énergéticien, Christophe Mexis a exploré pendant près de vingt ans le bien-être et la thérapie. Aujourd’hui il utilise le ressenti et différentes techniques pour localiser et lever les blocages du système énergétique.

Retrouvez-le sur son blog Les portes de Shambhalla.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire