Programme TV

Semences standardisées et financiarisation du vivant au menu de Cash Investigation

Publié le 14 juin 2019
Rédactrice stagiaire chez FemininBio, social networks addict, végétarienne engagée, je m'intéresse à tout et à tout le monde.
"Au cours des 50 dernières années, les tomates que nous consommons ont perdu 50% de leur apport en vitamines"
"Au cours des 50 dernières années, les tomates que nous consommons ont perdu 50% de leur apport en vitamines"
© unsplash / nicotitto

Quand les multinationales ont la main mise sur le contenu de nos assiettes, les conséquences ne se font pas attendre, notamment sur la santé et sur les conditions humaines de production de ces fruits et légumes trafiqués que nous consommons en bio ou conventionnel. Linda Bendali a mené cette enquête de Cash Investigation. Documentaire à voir mardi 18 juin à 21h sur France 2

Maladie coeliaque et travail des enfants n'ont en apparence aucun rapport, et pourtant. Ils sont deux conséquences du Hold-up des géants comme Bayer ou Limagrain sur nos semences actuelles. Une nouvelle enquête pour les équipes d'Élise Lucet qui nous concerne tous.

Les multinationales ont mis au point des semences standardisées qui permettent de calibrer les fruits et légumes que nous consommons, et sont aujourd'hui devenus la norme, même en bio. Pour notre santé, ceux-ci perdent en qualité et en apport : par exemple, au cours des 50 dernières années, les tomates que nous consommons ont perdu 50% de leur apport en vitamines. Pour ceux qui les cultivent, c'est le piège de la dépendance aux agro-industriels qui se referme. 

Made in India 

Linda Bendali est partie en Inde, à la rencontre de ceux qui produisent ces semences pour les multinationales européennes. Elle a découvert que celles-ci embauchent des femmes et des enfants qui se tuent au travail pour un salaire de misère en comparaison au prix de vente de ces graines. Des semences se vendent plus cher que l'or

De plus, les semences modifiées ont un impact néfaste sur notre santé. Aux banc des accusés notamment, le blé utilisé pour le pain qui serait en partie responsable de l'augmentation de l'hypersensibilité au gluten dans la population générale.

Cash Investigation : Multinationales : hold-up sur nos fruits et légumes, une enquête sur les dessous de la production de semences agricoles. 

>> Diffusion le 18 juin à 21h sur France 2. 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier / pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

 

Articles du thème Agroécologie
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte