Sexe

Adolescents et relations intimes : comment les conseiller ?

Publié le 1 octobre 2018
Samuel Comblez est un psychologue de l’enfance et de l’adolescence et directeur des opérations de l’Association e-Enfance à Paris. Durant 12 ans, il a exercé au sein de Fil Santé Jeunes avec des adolescents via un dispositif internet et téléphone. Il a également été psychothérapeute pour le service pédo-psychiatrie à l’hôpital de Meaux (77).
Etablir une relation de confiance avec son adolescent pour le rassurer
Etablir une relation de confiance avec son adolescent pour le rassurer
© Cristina pop/unsplash

Apprendre la sexualité à son enfant est impossible, le mettre sur la piste qui lui permette de trouver par lui-même les réponses à ses questions est incontournable. Voici en 10 points quelques jalons pour vous y aider.

Depuis que votre enfant est petit, vous lui apprenez à marcher, lire, écrire, compter, bien se comporter. Vous lui permettez d’évoluer dans un cadre rassurant qui lui permet de comprendre quel sera le monde adulte dans lequel il prendra sa place quand il sera grand. Lors de son éducation, il est un sujet complexe qui se passe d’apprentissage tant il est intime alors qu’il a sa place dans les apprentissages d’un enfant : celui de la sexualité.

A lire sur FemininBio: Les ados vont (en fait) plutôt bien

1. Quand faut-il commencer à aborder le sujet ?

Les parents repoussent souvent le sujet à plus tard et se disent que l’enfant n’est pas encore prêt, qu’il doit encore murir avant d’en entendre parler. A force d’attendre, les parents se rendent parfois compte qu’il est trop tard et que l’adolescent a déjà fait ses propres expériences ou qu’il est allé chercher l’information par lui-même. La sexualité peut être abordée très tôt, et bien avant que l’enfant soit devenu adolescent.

Parler de respect de soi, d’écoute de l’autre, d’égalité homme/femme, de protection peut se faire dès le plus jeune âge et pose les bases d’une sexualité épanouie sans pour autant rentrer dans les détails.

2. Pourquoi ai-je tant de difficultés à en parler ?

Parce que ce sujet est intime et que les parents ont peur souvent de parler de leur propre sexualité ce qui n’est évidemment pas possible. Rassurez-vous, aucun adolescent ne souhaite entendre ses parents parler de leur propre sexualité et inversement ils ne cherchent pas non plus à évoquer leur intimité. Parfois les parents ont eu des difficultés à vivre eux-mêmes la découverte de leur sexualité et ils se sentent bloqué d’en parler. Parler de sexualité est nécessaire pour que l’adolescent l’aborde sereinement mais cela ne veut pas dire que seuls les parents doivent remplir cette mission. Des relais sont possibles.

>> A lire sur FemininBio: Puberté et adolescence : les règles

3. Vers qui orienter mon adolescent si je ne me sens pas capable de parler de sexualité ?

L’important est que l’adolescent entende un discours responsable qui lui permette d’aborder la sexualité sans risque. Un autre membre de la famille (Oncle, grande sœur…), l’infirmière scolaire, le médecin généraliste, le centre de planification ou Fil Santé Jeunes peuvent être des relais sérieux. Fil Santé Jeunes est un numéro vert, gratuit et anonyme accessible de 09h00 à 23h00 tous les jours de l’année par le 0800 235 236 et par www.filsantejeunes.com. Des psychologues et des médecins généralistes se relaient pour répondre à toutes les questions que les adolescents se posent concernant la sexualité.

4. Si je ne parle pas de sexualité à mon adolescent, que va-t-il se passer ?

L’adolescent va aller cherche l’information lui-même car il est très probable qu’il en entende parler autour de lui que sa curiosité soit aiguisée. Le risque est qu’il se tourne vers des sources d’informations peu fiables telles que les camarades de classe ou internet au travers notamment de la pornographie. L’adolescent se met alors en danger en considérant que ce qu’il voit ou entend est la sexualité qui l’attend.

5. Et s’il regarde des films porno ?

Ce ne sera pas la fin du monde. Il faudra juste lui apprendre que la pornographie est un spectacle qui doit être regardé comme tel. Ce n’est pas un guide mode d’emploi de la sexualité des adultes mais bien mais bien un support que les adultes utilisent pour provoquer une excitation. Il est toujours bon de rappeler que ces images sont interdites quand on est mineur mais qu’on a ensuite toute la vie pour les regarder quand on est un adulte. Il y a un temps pour tout et un mineur n’est pas apte à regarder des images pornographiques. Elles sont parfois violentes et inadaptées à un jeune public, il faut donc savoir attendre pour être prêts à les regarder.

6. Qui doit parler ? Papa ou maman ?

Peu importe, l’important est de se sentir à l’aise.

7. Et si je ne sais pas répondre aux questions ?

Et bien vous lui direz, vous prendrez le temps de réfléchir et reviendrez plus tard vers votre adolescent qui sera certainement très contents de savoir que vous avez pris le temps de la réflexion. Et si sa question n’appelle pas de réponse car elle est trop intime ou compliquée, alors dites-lui avec simplicité et aidez-le à trouver par lui-même ses réponses. Parler ne veut pas tout dire, vous avez le droit de ne pas savoir et également de laisser planer des zones d’ombre pour que l’adolescent se laisse aussi aller à son imaginaire.

8. Par quoi commencer ?

Avant de savoir quoi dire, cherchez déjà à écouter ce que l’adolescent a à vous dire. Cela vous permettra d’évaluer son niveau de connaissance et d’adapter votre discours à ce qu’il sait déjà. Pour entamer la discussion, vous pouvez lui proposer quelques lectures adaptées à son âge comme le guide du Zizi sexuel, la bande dessinée dans laquelle personnage Titeuf vit sa découverte de la sexualité.

Et ensuite ?

Utilisez des mots simples, permettez à votre adolescent de comprendre que sexualité rime avant tout avec respect, protection, écoute et que la performance physique n’est pas le cœur du sujet. Deux sujets seront incontournables : la prévention des risques de transmission des IST et des risques de grossesse. Sans passer par une leçon de biologie, vous pouvez simplement parler de protection, de préservatif, de contraception de manière précise et technique sans pour autant parler dans le détail de sexualité.

9. Mais que veulent-ils savoir vraiment sur la sexualité ?

Les adolescents n’attendent pas des réponses techniques. Ils ont juste besoin d’être rassurés sur leur capacité à donner et éprouver du plaisir. Pendant ou après une puberté qui a bousculé leurs repères physiques et qui peut-être les laisse inquiets de ce qu’ils sont devenus, les adolescents ont besoin d’entendre leurs parents leurs dire que leur corps sera capable le moment venu et qu’ils ont encore du temps pour apprendre à le connaître et le maitriser.

La masturbation est un des moyens que l’adolescent peut utiliser pour apprendre à gérer son excitation. Ne paniquez pas, s’il s’adonne à cette pratique sexuelle, il est peu probable qu’il vous en parle mais il est certain qu’il sera rassuré de vous entendre lui dire que, quel que soit le chemin qu’il prendra, il sera en mesure de vivre ce moment marquant de la vie.

10. Serais-je capable de lui en parler ?

Oui car vous souhaitez en tant que parent protéger votre enfant et personne mieux que vous ne le connaît aussi bien pour lui apporter le savoir nécessaire. Et souvenez-vous d’une chose : si vous n’en parlez pas, l’adolescent ne vous attendra pas et il ira sûrement chercher l’information par lui-même mais il aura certainement accès à des réponses bien éloignées des valeurs et des savoirs que sous auriez vous-même transmis si vous aviez osé en parler…

Samuel Comblez a accompagné beaucoup de jeunes patients et leurs parents pour les soutenir et les conseiller dans le cadre de leur fonction éducative. Il fait partie de la Commission de classification des films du CNC dépendant du Ministère de la Culture en qualité de commissaire expert. 

Il est l'auteur du livre La sexualité de vos ados, en parler, ce n’est pas si compliqué ?  paru en septembre 2018 aux Editions Solar.

 

Je m'abonne au bimestriel FemininBio magazine en version papier, ou en version pdf à partir de 15€ par an 

Articles du thème Mon ado et moi
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte