Inspiration bien-être

Clé esprit : exprimer ma sensibilité pour trouver mon équilibre

Publié le 10 août 2018 - Mis à jour le 30 août 2018
Docteure en philosophie et coach de vie spécialisée en arts martiaux et méditation, Thi Bich Doan anime des formations sur la perception et la conscience corporelle. Son site internet: www.coachingcoeur.com
Je relâche mes émotions pour me libérer !
Je relâche mes émotions pour me libérer !
© Myriams-fotos

Pour chasser toutes les émotions négatives, il est important d'oser se libérer émotionnellement. Thi Bich Doan nous donne une clé "Esprit" inspirée de son livre "Cohérence Cœur, Corps, Esprit" pour vivre plus sereinement, parution le 4 septembre 2018.

Thi Bich Doan, a construit son livre autour des 3 pôles "cœur, "corps" et "esprit"  qui nous permettent d'être complet .  Pour chacun d'eux, elle nous livre 11 clés, soit 33 au total , et nous invite à expérimenter par nous-même pour mieux se connaître, car "pour notre bien être il est primordial d'accorder ces trois part de nous-même et de trouver une cohérence profonde."

> Ces conseils sont tirés du livre "La cohérence Coeur, Corps, Esprit" (18€). éditions  Leduc.s, parution le 4 septembre 2018

 

 

Comme vous peut-être, lorsque je suis en avion, je n'aime pas passer par des zones de turbulences. Je me crispe involontairement sur mon siège, je ne bouge plus, comme si cela pouvait miraculeusement atténuer les mouvements désordonnés de l'avion.

Aujourd'hui, j'ai beaucoup moins d'appréhension, et quand cela arrive j'arrive à me relaxer, méditer ou penser à autre chose. Il est vrai que j'ai eu aussi moins d'occasions de subir des perturbations en vol.

A lire aussi sur FemininBio : Clé corps: comment se transformer par la méditation

Plus souvent dans ma vie, il y a les turbulences qui apparaissent à l'intérieur de ma tête. Des pensées et des émotions s'agitent dans tous les sens et bousculent ma raison, mettant mes idées sens dessus dessous. C'est un phénomène de déstabilisation intérieure qui engendre de la peur, un sentiment de vulnérabilité et d'insécurité.

Comme en avion, je gère assez bien les petites turbulences, mais c'est moins évident lorsque l'agitation est forte. Il existe un seuil de tolérance au-delà duquel mon esprit s'emballe et a du mal à contrôler ses réactions et ses interprétations.

A lire aussi sur FemininBio: Qu'est-ce que la cohérence coeur corps esprit

Exprimer sa sensibilité

Un jour, l'intensité des réactions émotionnelles a été telle que j'ai laissé aller mes pleurs sans retenue, comme si c'était la fin du monde. Au bout d'un moment, les pleurs se sont taris et je me suis sentie incroyablement soulagée.

J'ai ainsi appris à progressivement laisser ma sensibilité s'exprimer sans avoir peur des débordements, car si je reste juste à observer et à bouger mon corps comme je l'ai appris en méditation dynamique, aucun débordement n'est à craindre.

A lire aussi sur FemininBio: Clé coeur: comment vivre en harmonie avec autrui

Il faut juste pouvoir oser ou s'isoler pour laisser la colère et les pleurs couler. Regarder la scène tragique comme au théâtre, puis à la fin, applaudir le jeu d'acteur sincère et profond. Savoir traverser les hauts et bas des émotions, c'est un art.

Dissiper les blessures anciennes

J'ai remarqué qu'au fur et à mesure que je vivais ces phases de libération émotionnelle, les souvenirs ou les blessures d'enfance qui semblaient y être liées (et qui devaient certainement faire office d'amplificateurs) s'estompaient peu à peu.

Ainsi, revivre sans les fuir ou revisiter émotionnellement et en conscience des événements du passé me permettaient de dissoudre les histoires associées.

C'est comme si je prenais une grande douche intérieure et que les négativités et les souvenirs étaient nettoyés quand je savonnais suffisamment, c'est-à-dire quand je m'observais de suffisamment près pour repérer tous les recoins cachés.

Les turbulences étaient donc amplifiées par d'anciens souvenirs non digérés. La mémoire est constituée de cinq systèmes activant dans le cerveau des réseaux neuronaux distincts. Les scientifiques considèrent que c'est l'activité régulière et répétée de ces différents réseaux qui renforce ou réduit les souvenirs.

D'autres travaux moins connus parlent de la mémoire cellulaire et de la mémoire de l'eau. Pouvons-nous imaginer que certains éléments de notre mémoire seraient aussi inscrits dans les 60% d'eau dont notre corps est constitué ?

« Sois de l'eau, mon ami » est un enseignement de Bruce Lee, célèbre combattant d'arts martiaux, pour faire le vide dans son esprit en s'inspirant de la nature de l'eau. L'eau est sans forme, mais épouse la forme de tous les contenants.

C'est ce que je fais avec les turbulences intérieures et extérieures. Non seulement je deviens de l'eau pour m'adapter sans résister aux remous et moins me fatiguer, mais je considère les turbulences comme de l'eau qui tourbillonne et finit pas se calmer au contact de ma nature souple et fluide.

Thi Bich Doan.

 

> Tous les autres conseils de Thi Bich Doan sur son site Coaching Coeur . Elle est l'auteure du livre "Un an entre les mains de l'univers"  (16€) paru aux éditions Flammarion.

 

Articles du thème Stress et relaxation
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte