Partenaire
Inspirer, Faire du bien

VG

Je suis végétarienne : témoignage d'Eugénie, maman de 4 enfants

eugenie temoignage vegetarien
Eugénie, maman de 4 enfants, est sur la voie du véganisme
eugénie
légumes fruits couleurs verger potager Végétarien, végétalien, vegan
Audrey Etner
Audrey Etner
le 05 mars 2013
Eugénie est maman de quatre enfants. Végétarienne depuis un an, elle devient peu à peu vegan, et tente de sensibiliser ses enfants et son entourage à la souffrance animale. Pas toujours facile !

Partenaire

Je suis végétarienne depuis un an et végétalienne sur la voie du veganisme depuis un peu plus de 6 mois. Je vis avec mon mari et mes 4 enfants qui sont omnivores et c'est vraiment difficile tous les jours.

Je continue à leur acheter de la viande (surtout pour mon mari) et j'essaie de sensibiliser mes enfants à réduire leur consommation de viande. Je leur explique les souffrances faites aux animaux pour obtenir ces produits sous vide.

J'ai fait ce choix car il m'était insupportable d'imaginer les souffrances animales lorsque je mangeais de la viande. Petit à petit mon corps et mon esprit se sont mis à rejeter tous les produits animaux.

Dans mes rapports avec les autres, je dois sans cesse me justifier : "Pourquoi tu ne manges pas de viande ?", "Les humains sont omnivores, tu es stupide de penser que tu changeras quelque chose en arrêtant de manger de la viande", "Oh les pauvres légumes qui souffrent lors de leur cueillette tu y as pensé ??", "Tu dois être très carencée, les légumes ça ne nourrit pas !!"

Et j'en passe et des meilleurs...

Je reste sur mes positions mais j'évite un maximum les conflits car les gens de mon entourage ne sont pas forcément très ouverts à ce genre de discours. Heureusement dans mon milieu professionnel cela se passe beaucoup mieux.  Je peux en parler ouvertement ils sont beaucoup plus sensibles à ce genre d'arguments.

Je n'essaie pas de convaincre le monde entier de devenir vegan mais seulement d'y penser, de voir les cruautés faites aux animaux comme aux hommes et d'essayer de changer ça car chacun à notre niveau, si nous réduisions déjà notre consommation de viande, cela ferait des millions d'animaux sauvés !

Eugénie, maman de 4 enfants

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire