Soin cosmétique

Comment choisir un anti-âge bio efficace ?

Publié le 26 janvier 2018
Anne-Marie Gabelica est ingénieure agronome diplômée en biochimie avec 6 ans d’expérience dans le secteur cosmétique. Elle a créé oOlution : la 1ère gamme de soins visage sur-mesure (à base de plus de 65 actifs 100 % bio), certifiée vegan, sans huile de palme et éco-conçue.
© Freepik

L’anti-âge est le principal domaine de recherche d’une industrie cosmétique qui nous promet la jeunesse éternelle à base de crèmes pétrochimiques… Trop beau pour être vrai ? Oui ! Aucune crème ne vous fera rajeunir. Mais redonner confort et éclat à votre peau mature, retarder les signes visibles du vieillissement, c’est possible ! Grâce aux actifs naturels…

Pourquoi un soin anti-âge ?
Génétique, environnement, mode de vie : nos épidermes ne vieillissent pas au même rythme.  Mais tôt ou tard, nous rejoignons tous le club des peaux matures. Les coupables ? Le ralentissement du renouvellement cellulaire, la chute du taux d’acide hyaluronique et de la production de collagène et d’élastine. Autrement dit de tout ce qui assure tonicité, élasticité et hydratation... Ajoutez des variations hormonales qui plombent la production de sébum, et vous voilà avec une peau plus fragile et irritable, dénutrie et desséchée. Les rides s’installent plus profondément et en nombre, la mélanine devient capricieuse et des taches apparaissent sur les zones exposées au soleil... Vous l’avez compris : une peau mature a des besoins intenses et nombreux.

La nature : la meilleure source de jouvence pour votre peau
Bonne nouvelle : la nature a réponse à tout ! Une peau mature doit avant tout être nourrie : une mission pour les huiles végétales. En étroite affinité avec la structure de l’épiderme, leurs lipides apportent en profondeur acides gras essentiels et céramides. Le top pour renforcer le ciment cellulaire, les fibres de soutien cutané et reconstituer ses défenses.

Sans égal pour ralentir le processus de vieillissement, les antioxydants naturels : vitamines E et C, caroténoïdes et vitamine A, flavonoïdes régulent les radicaux libres et régénèrent les cellules. La vitamine C atténue les taches et stimule le collagène. La meilleure source pour ces nutriments essentiels au métabolisme de votre peau ? Les extraits de plantes : les huiles végétales, les puissantes huiles essentielles ou les hydrolats, idéaux pour tonifier tout en douceur.

Quels actifs rechercher ?
Parmi les stars de l’anti-âge : l’huile d’Argan, riche en acides gras et en vitamine E, prévient le vieillissement cutané et l’huile de Grenade, antioxydante et régénérante, redonne de l’éclat. Un cocktail idéal pour retrouver élasticité et souplesse.

Egalement sur le podium, l’extrait de Criste Marine stimule la synthèse des fibres de soutien cutané et lutte contre les problèmes pigmentaires.  Enfin, l’hydrolat de Centella Asiatica, puissant anti-rides, favorise la synthèse du collagène.

La liste est encore longue : huile essentielle de Carotte anti-tache, d’Hélichryse ou Mélisse pour un effet lifting, de Rose apaisante…  Car on attend beaucoup d’un soin anti-âge naturel : une peau plus ferme et tonique, apaisée et nourrie en profondeur, des rides et taches atténuées pour un teint homogénéisé... Ainsi, la clé pour trouver une bonne crème anti-rides bio est aussi de miser sur soin contenant une grande variété d’actifs anti-âge différents pour une action à la fois globale : rides, taches et fermeté, et aussi plus adaptée aux besoins spécifiques de chaque peau.

Du bio sinon rien !
Car si vous ne vous êtes pas encore mis au bio, il est temps ! Préserver votre organisme des pesticides et fertilisants chimiques est essentiel : leurs métaux lourds sont sources de radicaux libres et donc d’oxydation des cellules. Autrement dit de vieillissement. Oups !

Attention, ne vous fiez pas aveuglément aux labels : même labellisé, un soin peut contenir des actifs non bio et même synthétiques ! Parfums, conservateurs et ingrédients de remplissage pétrochimiques, polluants, inutiles voire nocifs… Etudiez étiquettes et chartes pour vous assurer que votre soin anti-âge bio répond comme  Age Out aux critères suivants : 100% d’actifs naturels bio, aucune huile estérifiée ni hydrogénée.

Enfin, n’oubliez pas que la beauté-santé de la peau ne passe pas que par les cosmétiques : adoptez une alimentation bio riche en antioxydants, évitez tabac et alcool, limitez les expositions au soleil, buvez beaucoup d’eau... et abordez sereinement le temps qui passe !

L'experte : Anne-Marie Gabelica  est ingénieure agronome diplômée en biochimie. Elle a créé oOlution, la 1ère de gamme de soins visage sur-mesure, à base de plus de 65 actifs 100 % bio, sans huile de palme et éco-conçue.

Articles du thème Soin du visage
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par PLATEFORME SPECIALISEE le 16 février 2018 à 11h50
PLATEFORME SPECIALISEE DE LUTTE CONTRE LA CYBERCRIMINALITE

Il est probable que certaines personnes soient confrontées à des situations très délicates et ne savent à quel sein se vouer car celles-ci perdent de l’argent ou parfois toutes leurs fortunes juste parce qu’elles ont faits confiance à des gens qui sont supposés leur rendre service via internet. Cette forme de délinquance orchestrée souvent par des réseaux bien organisés et qui opèrent depuis l’Afrique avec la complicité parfois de certaines personnes en Europe, devient de plus en plus fréquente et les victimes n’ont souvent pas gain de cause malgré les nombreuses plaintes déposées dans les brigades proches de leur localité de résidence. Cette situation a fait l’objet de la quatrième réunion du groupe de travail d'Interpol pour les chefs des unités de cyber crime en Afrique et ceux de l’Europe ; qui s’est tenue du 11 au 13 octobre 2017 au Receptorium de l'aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam à Plaine Magnien. Une soixantaine de chefs de service de lutte contre la cybercriminalité étaient présents. Lors de la réunion, l'accent a été mis sur le renforcement des capacités et une coopération accrue dans les enquêtes de cybercriminalité à travers le monde afin que les réseaux des cybers criminels soient dénichés pour que les victimes qui ont porté plainte avec des preuves soient remboursées. A cet effet, une plateforme a été créée pour l’échange d’informations et pour l’amélioration des stratégies d’intervention. Les Officiers de Police Judiciaire et les Enquêteurs Spécialisés ont été formés spécialement au niveau de chaque unité pour recevoir les plaintes et les traiter au cas par cas selon chaque victime. Plus de souci à vous faire, être victime n’est pas une fatalité, sortez de votre mutisme et soyez rassurés, tous ceux qui ont perdus de l’argent sur internet et qui détiennent encore des preuves pouvant permettre aux ES et aux O P J de faire l’enquête et de mettre la main sur ces délinquants pour que vous soyez remboursés peuvent déposer leur plainte à nos différentes adresses.

Mails : contact_pslcc@europamel.net / contact_pslcc@africamel.net

Contacts : +336 668 516 791

NB : Les Enquêteurs Spécialisés en cybercriminalité et les Officiers Judicaires de Police recevront vos différentes plaintes et vous aideront pour que vous soyez remboursés.
Toutes plaintes qui ne seraient pas accompagnées des preuves qu’auraient demandées les ES et les OPJ ne seront pas traitées

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte