Peau

Exfolier ou hydrater, comment traiter sa peau selon son cycle ?

Publié le 4 décembre 2018
Passionnée par la peau, guidée par des principes naturopathiques et diplômée de l'État de Californie, Emanuelle Haudegond est la fondatrice debeaute-pure.com, qui offre inspiration, conseils, recettes et soutien aux personnes souffrant de problèmes de peau.
Immédiatement avant et pendant les règles, notre peau est plus sensible.
Immédiatement avant et pendant les règles, notre peau est plus sensible.
© © rwstudios/Unsplash

Tous les mois, la même rengaine : la peau se fane en phase prémenstruelle, le teint ternit et des boutons disgracieux peuvent apparaître. Et si, au lieu de subir notre cycle, nous adaptions notre soin visage à ses différentes phases ?

Cet article a été publié dans le magazine FemininBio #19 octobre-novembre 2018
>> Pour acheter le magazine en PDF, c'est ici

 

 

 

 

C'est l'essence même de la féminité : une variation perpétuelle, une danse délicate et sophistiquée entre l'œstrogène, la progestérone et la testostérone, sous l'influence de notre cerveau et de nos ovaires.

Notre niveau d'énergie, notre appétit, notre état d'esprit, nos émotions, notre libido, notre sommeil et...notre peau sont influencés. En connaissant les différentes phases de notre cycle et les hormones impliquées, nous pouvons mieux prendre soin de notre peau.

Premier jour du cycle

Le premier jour du cycle est marqué par le début des règles, tout simplement. La fécondation n'a pas eu lieu. L'utérus s'était densifié pour faire le nid. Désormais il faut désintégrer cette paroi et l'évacuer. Pour ce faire, l'utérus fabrique des acides gras qui vont l'aider : les prostaglandines.

Soin cocoon pour ma peau hypersensible

Sous l'influence des prostaglandines, nous résistons moins bien à la douleur. Nous ressentons chaque stimulus plus fortement. C'est pourquoi, immédiatement avant et pendant les règles, notre peau est plus sensible.

Par ailleurs, les niveaux d'hormones sexuelles sont très bas. Et parce que les œstrogènes sont moins présents, la circulation sanguine est ralentie. La peau est terne, moins bien irriguée et généralement déshydratée.

C'est le moment de prendre grand soin de soi !

Il faut "cocooner" sa peau avec des soins et des intentions très douces. On oublie tout geste traumatisant et on en profite pour se faire du bien. On se consacre du temps, on planifie un masque purifiant (au moins pendant les règles) ou encore on décongestionne sa peau avec un rouleau de jade.

Je fonce sur les ingrédients détox

Tournez-vous vers les masques à base de miel ou d'argile (argile rose, rhassoul, etc.). Certaines huiles essentielles (rose, santal, géranium) peuvent être sélectionnées en fonction de la peau de chacune. L'extrait de zinziber, une plante du Sri Lanka, est traditionnellement utilisé pour aider la peau à se dépolluer. Il ne faut pas oublier que les menstruations sont traditionnellement considérées comme une détoxification.

Deuxième phase, la fin des règles

Quelques jours après les menstruations, la FSH (hormone folliculo-stimulante) stimule nos ovaires pour qu'elles sécrètent de plus en plus d'œstrogène. Progressivement, pendant cette phase, notre niveau d'œstrogène remonte.

Soin nourrissant pour ma peau épanouie

Sous l'influence de l'augmentation du taux d'œstrogène, qui favorise la dilatation des capillaires (petits vaisseaux sanguins), la peau est progressivement mieux irriguée, la circulation favorisée. Elle est donc plus rayonnante et réceptive aux soins.

C'est le moment des sérums nutritifs et exfoliants doux

En effet, la peau est réceptive. Avec un sérum naturel à base d'huiles végétales bio de grande qualité, on va s'attaquer à son souci de base (pigmentation, boutons, signes de l'âge, etc.). On pense aussi aux huiles végétales pures, comme celles d'églantine, de noisette ou d'argousier.

Certaines huiles essentielles (tea tree, immortelle, néroli, par exemple) peuvent être sélectionnées, en fonction des besoins de la peau de chacune.

Il est important d'exfolier la peau, c'est-à-dire d'enlever régulièrement les cellules mortes. Nous approchons progressivement de l'ovulation ; cette période est "dangereuse" pour l'acné. Une peau bien exfoliée peut prévenir bien des ennuis,
en gardant l'entrée des pores propre.

Je gomme, tu gommes

Pour les peaux sensibles choisir des exfoliants doux et non abrasifs, comme ceux à base d'enzymes.

Pour les peaux plus résistantes ou grasses, on peut penser à exfolier la peau avec de l'argile rhassoul.

Pour les peaux matures, pensez à la poudre de noix d'argan. C'est à la fois un exfoliant et un soin antiâge.

J'ovule : libido au top !

Sous l’influence des hormones FSH et LH (hormone lutéinisante), l’ovocyte est libéré par l’ovaire : c’est l’ovulation. Le taux d’œstrogène est particulièrement élevé, pour assurer un endomètre bien confortable en cas d’implantation d’un futur embryon.

Par ailleurs, la testostérone augmente également durant cette phase, car cette hormone accroît la libido chez la femme et augmente donc les chances d’un rapport sexuel fécondant.
L'ovulation est une période brève : un jour seulement.

Soin exfoliant pour ma peau à risque

Notre taux de testostérone a augmenté ; cela nous prédispose à un risque de boutons à cette période.
Si vous êtes sujette aux boutons pendant la période de l'ovulation, pensez à bien exfolier au moins une semaine avant.

Tranquille en phase lutéale

Une fois l’ovulation passée, le follicule devient une glande, le corps jaune. Le corps jaune produit de la progestérone, qui va stabiliser l’endomètre. Le taux de progestérone, hormone calmante et apaisante, augmente.

Nouveau soin exfoliant pour préparer ma peau

La peau est généralement calme pendant cette période, stabilisée. Cependant, on approche progressivement de la période prémenstruelle, qui comporte des risques d'acné.
De nouveau, il faut veiller à exfolier la peau à l'approche de cette période.

Mon cycle s'achève

Vers la fin du cycle, si la fécondation n’a pas eu lieu, le corps jaune est absorbé par l’organisme, stoppant la production de progestérone. Cet arrêt, combiné au déclin de l’œstrogène, va déclencher à nouveau les règles.
Juste avant les menstruations, le taux de testostérone va remonter, dans un dernier espoir que votre libido augmente encore et que vous soyez disposée à avoir des relations sexuelles.

Soin d'attaque pour ma peau plus grasse

La production de sébum augmente sous l’action du pic de testostérone, rendant nos pores plus larges et la peau plus grasse. L’acné est beaucoup plus probable durant cette période.

Les plus prudentes ont commencé à exfolier leur peau quelques jours avant la phase prémenstruelle. Elles ont ainsi évité l'acné.

Pour les autres, il est possible d'utiliser du crajiru. Cette plante amazonienne est appréciée pour sa capacité à assécher les boutons.
 

Retrouvez Emanuelle Haudegond sur son site qui offre inspiration, conseils et produits naturels aux personnes souffrant de problèmes de peau.

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier ou pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque près de chez vous !

 

 

 

 

Articles du thème Bien-être au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte