Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Peau

Prendre soin de sa peau après 50 ans

Conseils pour bien entretenir sa peau après 50 ans
Fotolia
Nathalie Chenlong
Nathalie Chenlong
le 01 juin 2013
Autour de 50 ans, la peau des femmes subit des pressions hormonales importantes. Une période où il est primordial d'adopter les bons gestes pour entretenir sa beauté naturelle.

Partenaire

Au cours de notre existence, nous traversons de nombreux changements. Dans notre vie de femme, il est deux étapes marquantes : la puberté et la ménopause. Les années de procréation se situent entre ces deux étapes.

Qu’est ce que la ménopause ?
Le terme ménopause signifie qu’une femme n’a pas eu de menstruation pendant un an. La période qui suit cet arrêt s’appelle la postménopause, et la période transitoire la périménopause. Au cours de la période périménopausique, la plupart des femmes commencent à remarquer que leur corps subit des changements.
Lorsqu’une femme atteint la mi-trentaine, ses ovaires commencent à produire moins d’œstrogène et de progestérone (hormones sexuelles). Au début de la cinquantaine, les ovaires ne produisent souvent plus suffisamment d’œstrogène pour déclencher des menstruations mensuelles. Celles-ci deviennent alors irrégulières et finissent par disparaître. Les hormones sexuelles agissent à différents niveaux du corps, y compris le vagin, les os, les vaisseaux sanguins, les seins, la peau, les voies urinaires et le tube digestif. C est pourquoi la femme subit tant de changements au cours de la périménopause.
Comment réagit la peau pendant et après la ménopause ?
La peau ménopausée devient plus fine et plus rêche avec une impression de sécheresse. Cette sensation de peau qui tire, qui tiraille est due à l’altération de la couche cornée. Cependant, elle n’a rien à voir avec des modifications éventuelles de la teneur en eau dans l’épiderme ou le derme.
La peau ménopausée subit également une augmentation de l’extensibilité cutanée et une diminution de l’élasticité qui sont le reflet des altérations du derme. Le visage perd de son ovale, les traits s’affaissent, la peau n’a plus de tonicité. Les fines ridules de surface sur le visage ainsi que les troubles pigmentaires sont des stigmates d’ héliodermie (*), la peau non photo exposée ayant elle tendance à devenir uniformément de moins en moins pigmentée.
Peut-on éviter le vieillissement cutané ?
Malheureusement non, mais on peut le retarder. Pour cela il faut remonter plusieurs années en arrière. Si vous avez commencé à prendre soin de votre peau contre le vieillissement dès 30 ans avec des cosmétiques de bonne qualité et bien adaptés, c’est après la ménopause que votre peau vous dira merci.
Si vous avez commencé à prendre soin de votre peau trop tard, il vous faudra frapper fort contre le vieillissement. "Frapper fort " signifie opter régulièrement pour des sérums, plus puissants que les crèmes, réaliser des masques anti-âge deux fois par semaine et apprendre à réaliser des massages liftant lors de l’application de vos crèmes anti-âge. Et encore une fois, fuyez les crèmes antirides bas de gamme qui n’auront pas d’effet sur votre peau ménopausée car contenant peu d’actifs nourrissants et restructurants.
Conclusion
Une femme peut rester séduisante après 50 ans. Certes, vous ne ressemblerez jamais à votre fille, vous n’aurez jamais cette peau de pêche, lisse et tendue, mais vous pouvez avoir du charme et rester féminine. Votre but n’est pas de plaire à un homme mais de plaire à vous-même et si, lorsque vous vous observez dans le miroir, vous vous dites " je suis jolie " alors vous aurez gagné votre combat contre le temps.
 (*) – L 'héliodermie correspond à un vieillissement cutané, souvent prématuré, généré par les expositions solaires chroniques et/ou prolongées. Les lésions sont directement dépendantes de la dose reçue.
 
Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire