Dans mon assiette

Connaissez-vous la graine de chia?

Publié le 21 juillet 2017 - Mis à jour le 24 juillet 2017
© Pixabay

La graine de chia fait fureur sur Instagram. Photogénique, elle a aussi plein de qualités. Mais... comment prononce-t-on son nom ?

Aujourd’hui je ne viens pas vous parler de ses mérites nutritifs ou culinaires, mais je vous propose de résoudre une énigme de phonologie qui vous tient en haleine depuis fort longtemps j’en suis sûre !

Mais comment prononce-t-on donc« graines de chia » ?
[Kia] répondent beaucoup : parce que quand même, c’est nettement plus chic! Et que, ce n’est déjà pas toujours facile de manger des graines de nos jours sans subir les plaisanteries de ses comparses, collègues et soi-disant amis, qu’il ne faudrait pas leur tendre le bâton trop facilement !
Ahhhh que cette épineuse question m’a donnée des frissons au cours de conférences… Imaginez cette seconde de mon énoncé où mon esprit se dédouble : une part concentrée sur ce que je suis en train de dire (histoire de garder un minimum de cohérence au propos) et une part sachant qu’il va falloir se lancer, prononcer le nom imprononçable de la graine au risque de perdre 10 points de crédibilité…
Alors, n’en pouvant plus de cette incertitude, je choisis de mener l’enquête…
J’ai eu de la chance, j’ai trouvé un mexicain sur ma route (un merci et clin d’œil à ma cousine) !

Car le saviez-vous ?
Avant de faire la une de nos magazines bien-être et de se prévaloir d’une possible place de choix dans nos placards, cette graine, issue de la même famille que la sauge, était cultivée en Amérique du Sud et plus spécifiquement au Mexique ! Elle figurait parmi les plantes principales de l’alimentation aztèque. Elle aurait aussi été cultivée et utilisée par les Mayas.
Mais alors, comment on prononce « chia » au Mexique ?
Renseignement pris à la source donc, je risque d’en décevoir certains mais c’est bien [chia] comme ça s’écrit, n’en déplaise à notre vocabulaire et à notre oreille qui l’associe à un verbe difficile à placer dans la dernière conversation hype ou à l’after-work de la semaine !
Mais amusons-nous ! Parce que s’il y a bien une chose aussi importante que de mettre de bons aliments dans nos assiettes et nos verres, c’est de les saupoudrer de joie ! Alors, j’assume et proclame haut et fort mon attachement à ces petites graines si impolies et je souris des sourires gênés de ma prononciation, une façon comme une autre de revendiquer un certain « non politiquement correct ». (Comme quoi, l’alimentation peut faire certainement beaucoup pour l’évolution de notre société)

En exclu pour femininbio : le chia virginmojito
-    1 litre d’eau (de source)
-    Le jus d’un citron jaune
-    Le jus d’un citron vert
-    1 petit bout de racine de gingembre
-    Feuilles de menthe
-    1 à 4 cuillère à soupe de sirop d’agave (facultatif)
-    2 cuillères à soupe de graines de chia

Mélangez l’ensemble des ingrédients à l’exception du sirop d’agave et de la menthe dans une bouteille en verre en prenant soin de secouer régulièrement les 5 premières minutes pour éviter que les graines de chia ne se collent les unes aux autres !
Je vous conseille de découper le gingembre en deux ou trois morceaux que vous laissez infuser dans le mélange. (1h avant dégustation).
Réservez au frais, servez très frais avec des glaçons ou de la glace pilée avec du sirop d’agave selon votre goût et des feuilles de menthe !

Pour aller plus loin : Ma BiHo box, www.mabihobox.com

Articles du thème Cuisine végétarienne
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par Laleeloo le 24 juillet 2017 à 15h39
Recette

Et donc dans la recette on met quelle quantité de graines de chia ?? Il semblerait que l'ingrédient phare de l'article ait été oublié....:)

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte