Partenaire
Inspirer, Faire du bien

La médecine alternative & bébé


le 11 juin 2007
Bébé arrive ! Souvent, les premiers jours sont très intenses pour la maman qui s’inquiète particulièrement de sa santé. Que penser des médecines dites «alternatives» pour soigner bébé.  Petits conseils…

Partenaire

Les médecines alternatives & bébé

Les mamans qui se soignent par les médecines alternatives utilisent tout naturellement ces méthodes pour leur bébé. Je préfère le terme « médecines alternatives » à « médecines douces » car il ne faut pas croire que ces pratiques soient tout à fait innocentes. Qu’il s’agisse d’homéopathie, d’acupuncture, d’ostéopathie, de phytothérapie (médecine par les plantes), d’aromathérapie (médecine par les huiles essentielles)… il vaut mieux laisser le soin de la prescription à un praticien qualifié.


 
L’automédication n’est jamais anodine, et il faut oublier ces idées fausses qui clament que les pratiques ci-dessus sont de la poudre de perlimpinpin. Toutes ces médecines ont prouvé leurs effets, leurs bienfaits, leurs possibilités, mais aussi leurs limites – et ces limites sont également valables pour la médecine allopathique. Puisque la santé de nos enfants ne s’apprend pas dans les manuels et ne s’improvise pas, tentez de trouver un praticien pour chacune des méthodes avec lesquelles vous vous sentez des affinités.


 
L’avantage par rapport à l’allopathie, c’est que bien utilisées, les médecines alternatives ne présentent pas ou peu d’effets secondaires. Et c’est un argument de poids pour nos tout-petits !

Retrouvez plus de conseils dans le livre Jeune maman, la nature est votre alliée : guide pratique des premières années (Editions Le Souffle d’Or).

Jackie Péric-Mercier
Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire