Travail

Posture, déco, plantes : 11 astuces pratiques pour se sentir mieux dans son environnement de travail

Publié le 30 mai 2018
Dorothée Blancheton est journaliste en free-lance. Elle réalise notamment des piges dans la presse écrite ou le web sur les thèmes suivants : santé, psycho, éducation, société, vie pratique, bien-être, décoration, loisirs créatifs, tourisme, cuisine.
© Kate Mangostar/Freepik

On passe en moyenne sept heures par jour au travail, alors mieux vaut s’y sentir bien. Aménagement de l’espace, gestion du stress, efficacité, relations avec ses collègues… Voici de bons ingrédients pour faire le ménage de printemps au bureau.

Cet article a été publié dans le magazine Fémininbio #15 Février-Mars 2018

La bonne posture
Vous passez la plupart de vos journées assise à votre bureau ? Selon les recommandations de l’INRS (Institut national de recherche et de sécurité), "la hauteur idéale de l’assise est déterminée en posant les pieds à plat sur le sol avec les cuisses horizontales". Sur ordinateur, vos yeux doivent être au niveau du haut du moniteur, "les mains dans le prolongement des avant-bras, l’angle bras/avant-bras compris entre 90 et 35°, les pieds reposent de préférence à plat au sol mais un repose-pied est parfois indispensable, notamment pour les opérateurs de petite taille".

Ajustez votre siège et votre table de bureau. Laissez un espace devant le clavier pour y poser vos mains et soulager vos épaules. Enfin, privilégiez un clavier séparé de l’écran afin de régler la distance de lecture en fonction du confort visuel et de l’usage optimal du plan de travail.

Bien aménager son bureau
Dans la mesure du possible, Carole Imbert, spécialiste en feng shui et auteure de Premiers pas vers le feng shui : le bien-être par l’habitat, recommande d’éviter de tourner le dos à la porte. Vous serez moins stressée à l’idée de ne pas voir qui entre dans la pièce. Il est donc préférable de placer votre siège dos au mur, la fenêtre et la porte de chaque côté de vous. En face, le mur doit être assez éloigné. Vous pouvez y accrocher un tableau qui vous inspire et vous pousse à atteindre vos objectifs.

Le cadre de travail doit être le plus naturel possible; préférez donc un bureau en bois aux formes arrondies. Votre table est en verre ? Selon les principes énoncés par le feng shui, ce matériau est fatigant ; recouvrez-le donc d’un sous-main en cuir.

Un environnement épuré
La journée commence et votre bureau est encombré et en désordre. Motivant ? Non, on est d’accord.

Astuce : évitez d’avoir 50 objets avec la même utilité ; cela crée une saturation visuelle et renvoie l’idée que l’on est débordée. Rangez donc régulièrement votre bureau et lavez votre tasse à thé/café en fin de journée. Même chose pour l’ordinateur : triez vos mails et vos dossiers. Vous créerez ainsi un équilibre intérieur.

Enfin, mieux vaut des espaces vides et sobres que saturés de couleurs ; vous pouvez disposer quelques objets rouges sur votre bureau pour vous donner de l’énergie, par petites touches.

Les bonnes plantes
"Les plantes ont un chi, une énergie vitale. Elles apportent de l'oxygène, nous donnent envie de respirer. Cela nous ramène à l'équilibre, au bien-être", indique Carole Imbert. Optimisez ces vertus en optant pour des plantes dépolluantes.

L’experte en feng shui plébiscite le spathiphyllum pour sa facilité d’entretien. Même chose pour la crassula, une plante grasse efficace contre les ondes électromagnétiques. En revanche, elle déconseille les cactus, coupants et tranchants.

A lire aussi : Retrouver l'envie d'aller au travail avec les fleurs de Bach

L'éclairage
Dans l’idéal, mieux vaut travailler près d’une fenêtre, à la lumière naturelle, pour ménager vos yeux. Multipliez les sources lumineuses pour éviter un trop grand contraste entre un bureau bien éclairé et une pièce obscure.

Placez une lampe de bureau avec un bras articulé et une tête orientable à côté de votre ordinateur, à gauche pour les droitiers et à droite pour les gauchers, pour éviter les ombres portées. Privilégiez un éclairage chaud, pas trop blanc, pour se rapprocher de la lumière naturelle.
Carole Imbert préconise l’ajout d'une lampe de luminothérapie et d’en profiter en séances de 20 minutes par jour. Vous gagnerez ainsi en vitalité et éviterez la dépression saisonnière.

Les huiles essentielles
Dans un environnement stressant, "diffusez par moments de l’huile essentielle (HE) de lavande fine ou de petit-grain bigarade. Elles sont apaisantes, décontractantes, douces et assez bien tolérées", suggère Julie Cappo, aromatologue. Assurez-vous au préalable que cela convient à vos collègues. Pour rappel, les huiles essentielles sont déconseillées pour les femmes enceintes, les personnes sensibles et les enfants de moins de 7 ans.

Pour un usage personnel, après avoir fait un test de tolérance dans le pli du coude, appliquez 1 goutte de chacune de ces huiles sur vos poignets et respirez. Il est possible de sentir un flacon d’huiles essentielles de laurier noble pour combattre le trac, idéal pour se booster avant une réunion ou un entretien important ! En cas de surmenage intellectuel, faites de même avec l’huile essentielle de romarin à cinéole une ou deux fois par jour. Enfin, il existe des diffuseurs USB, à brancher sur votre ordinateur, pour une diffusion limitée à votre poste de travail.

Gérer les priorités
Pour travailler plus efficacement et être moins surmenée, gérez vos priorités. Diane Ballonad Rolland, coach en gestion du temps et du stress, et auteure de Magical Timing au travail (éd. Rustica), recommande de noter 3 à 5 tâches à effectuer dans la journée. Vous aurez ainsi un fil rouge réaliste et vous vous disperserez moins. Consultez vos mails puis éteignez votre messagerie. De la même manière, transférez votre ligne et fermez la porte de votre bureau sur un temps précis pour gagner en attention. En open space, utilisez des indices visuels pour montrer que vous êtes indisponible momentanément. Portez un casque audio, par exemple, il limitera en même temps le bruit avoisinant.

A lire aussi : Lutter contre le stress au travail

Une pause s’impose
Toutes les 90 minutes au moins, faites une pause pour oxygéner votre cerveau et renouveler votre attention. Cela évite l’épuisement professionnel. Discutez avec vos collègues, buvez un verre d’eau, sortez de votre bureau, aérez-vous. Pendant ce temps, votre cerveau travaille autrement, cela lui demande moins d’effort et il retrouve de l’énergie.

Dans votre agenda, réhabilitez des plages de temps dédiées à la réflexion. "Ne restez pas à 100 % dans l’opérationnel. Prenez 1 à 2 heures chaque semaine pour penser vos missions et prendre de la distance ; c’est ce qui pêche quand on est débordée", ajoute la coach.

Le télétravail
Certaines entreprises acceptent le télétravail. Une bonne idée pour gagner du temps sur le transport et être moins fatiguée. Le faire un ou deux jours par semaine permet de rester connectée à la vie de l’entreprise, à votre service et à vos collègues. Attention cependant, cela convient mieux à certaines personnes qu’à d’autres.

En freelance
Vous travaillez à votre compte et avez du mal à poser des limites entre votre vie de famille et votre activité professionnelle ? Là aussi, évitez les distractions et définissez des horaires de travail. "Après avoir conduit mes enfants à l’école, je vais au café pour permettre un sas de transition. J’y note mes objectifs de la journée. Quand je rentre chez moi, je reviens au bureau dans un autre état d’esprit", précise Diane Ballonad Rolland.

Si vous avez du mal à considérer votre logement comme votre bureau, tentez le coworking ! Vous pouvez y louer un bureau sur le long terme ou ponctuellement. La coach explique que cela permet de sortir de chez soi, de développer son réseau, de se renouveler et d’éviter, à terme, le risque d’isolement social. Vous retrouverez ainsi un cadre professionnel et stimulant.

Créer de bonnes relations
Si vous avez un poste à responsabilité, vous pouvez d’autant plus influer sur l’ambiance au travail. "Les équipes aiment avoir de l’autonomie pour mener à bien un projet. L’idéal est d’être un leader au service des employés. En évitant les problèmes hiérarchiques classiques, on améliore déjà le climat de travail", explique Jean Cottraux, psychiatre et auteur de Psychologie positive et bien-être au travail (éd. Elsevier Masson).

La relation avec votre supérieur est tendue ? Inutile d’attendre un burn-out pour prendre les devants. Parlez-en à un tiers, un DRH ou le médecin du travail, afin qu’il vous aide en toute discrétion. L’expert recommande de consulter un psychothérapeute spécialisé en thérapie comportementale et cognitive (www.aftcc.org). Grâce à des jeux de rôle d’affirmation de soi, vous apprendrez à résister aux pressions et gagnerez en confiance. Enfin, la méditation et la relaxation peuvent aider à créer un espace de réflexion qui réduit la pression pendant un moment.

De quoi attendre  les vacances plus sereinement !

Pour aller plus loin :
harmonizen.fr
juliecappo-aromatologue.com
dianeballonadrolland.com

Articles du thème En pleine forme
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par alioubaba le 11 juin 2018 à 19h13
Bon marabout voyant, testé approuvé

Résultat en 3 jours garantis sans fin. Spécialiste du retour rapide de
l'être aimé.
Alioubaba marabout voyant Fils d'un Roi, Guérisseur traditionnel. Si
vous , voulez vous faire aimer ou si votre ami vous a quitté je peux le ou
la faire revenir dans 3 jours .

Il , elle va courir derrière vous comme un chien derrière son maître .
amour durable. chance au jeux, désenvoûtement , fidélité, impuissance
sexuelle, maladie inconnue, même cas désespérés. Pas de fausses promesses ,
travail efficace et rapide.

100% de réussite garanti. Ne restez pas dans l'angoisse, pas de
problème sans solution. Est réputé pour trouver une solution à tous vos
problème qui vous empêchent de dormir, même les cas désespérés.

N'hésitez pas à me contacter par mail: moussa.alioubaba@gmail.com
par téléphone: 002 29 62 54 36 36 , réussi là ou les autres ont échouer.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte