Confiance

Développement personnel : comment se faire (enfin) confiance ?

Publié le 19 juillet 2019
Professionnelle de la relation d’aide, formatrice en coaching holistique et auteure. Son site nouvelleperspective.com
"Nous nous comparons, souvent, bien trop souvent, aux autres"
"Nous nous comparons, souvent, bien trop souvent, aux autres"
© Guilherme Stecanella/Unsplash

Est-il vraiment possible de s’accepter, de se faire confiance et de s’aimer sous toutes ses coutures ? En comprenant les ressorts de ce qu’on appelle communément “l’estime de soi”, il est possible de la renforcer, avec un peu d’entraînement. Suivez la guide !

Retrouvez cet article dans le magazine FemininBio #23 juin-juillet 2019
>> Pour retrouver la liste des points de vente, c'est ici

S’il est sûr qu’on ne naît pas avec un capital "estime de soi", celle-ci se construit, se renforce ou s’abîme au fil de nos expériences. Face aux aléas de la vie, on la conquiert lors de nos petites et grandes victoires, mais elle peut aussi se dérober au moment où nous en aurions le plus besoin.

Complexe, l’estime de soi peut être très solide dans certains domaines de notre vie comme elle peut nous faire défaut dans d’autres sphères. Comment la renforcer, l’ancrer dans toutes nos cellules pour aller la tête haute et le cœur léger à la conquête de notre existence ?

On pense à tort qu’une bonne estime de soi équivaut à se trouver parfaite à tous points de vue. La bonne nouvelle c’est que nous n’avons pas à être lisses de toute imperfection pour posséder une saine et solide estime de nous-mêmes, soit une auto-évaluation lucide et bienveillante.

"Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’Univers et les dieux", disait Socrate. L’estime de soi repose sur 3 piliers : la confiance, l’amour et l’image. Explorons-les ensemble pour changer le paradigme de notre propre vie.

À lire sur FemininBio : Fierté, confiance et estime de soi 

La confiance en soi

Elle concerne nos capacités à faire ou à être. On a conscience que l’on sait faire quelque chose (conduire, parler anglais, faire du vélo) ou être d’une certaine façon (empathique, à l’écoute, disciplinée, organisée). C’est une reconnaissance de ses savoir-faire et de ses savoir-être. C’est aussi la certitude de notre pouvoir à faire face aux évènements de la vie, à rebondir, à nous adapter, à faire des choix, à relever les défis que la vie propose.

Or, nous avons tendance à tout cacher dans le fameux "je n’ai pas confiance en moi" : nos capacités, nos sentiments d’être compétente comme nos sentiments d’inaptitude, nos réelles incapacités mais aussi tout le cortège des émotions et sentiments qui gravitent autour. Peur de ne pas y arriver, peur du jugement, sentiments de dévalorisation, de culpabilité, de honte, etc.

À lire sur FemininBio : Gérer un sentiment de culpabilité face à vous-même et aux autres

À vous de jouer : ouvrez un cahier et divisez-le en 3 parties. La première partie du cahier sera consacrée au chapitre "Confiance en soi". Prenez le temps de revisiter vos savoir-faire et vos savoir-être, vos capacités, vos compétences, vos qualités, et cela dans tous les domaines de votre vie. Vous allez vous apercevoir que la liste est longue.

Réexaminez votre passé : listez toutes vos petites et grandes victoires, les défis que vous avez relevés, les victoires sur vous, les nouveaux pas que vous avez osé faire, qui vous ont permis d’évoluer et dont vous avez oublié d’être fière. À chaque ligne, associez un sentiment, une émotion d’appréciation de vous-même.

Par exemple : "Mon dossier a été retenu parmi les 20 dossiers" ; sentiment/émotion = "Je suis particulièrement fière de moi, la qualité de mon travail a été reconnue, je me sens valorisée et récompensée à juste titre."

Cet exercice va littéralement ancrer votre confiance en vous. Relisez ceci à chaque fois que vous notez quelque chose de nouveau dans votre cahier. Vous verrez, c’est très puissant. Vous allez remettre de la lumière sur tous vos avoirs, vos crédits dont la somme représente le capital sur lequel vous pouvez compter. Et n'oubliez pas, l’action entraîne l’action et c’est excellent pour la confiance en soi !

L’amour de soi

On pourrait écrire un livre entier sur ce thème. Sans aucun doute, s’aimer passe par le respect de sa propre personne, et le "prendre soin de soi". 

Voici une question que vous pourriez vous poser lorsque votre discours intérieur négatif commence son œuvre d’autodévalorisation, lorsque vous posez ou ne posez pas une action, ou encore lorsque vous acceptez une attitude qui ne vous convient pas de la part d’une autre personne : "En pensant cela de moi, en faisant ou en acceptant cela, est-ce que je me respecte vraiment, est-ce que je prends soin de moi, est-ce que j'honore ma vie ?" Si votre réponse est non, choisissez l’amour. Choisissez-vous.

À lire sur FemininBio : Sexualité, 2 rituels pour être dans l'amour de soi

Vous êtes née libre. Vous êtes libre. Aucune loi ne vous impose d’accepter l’inacceptable, aucune règle ne vous enchaîne à ce que vous pensez être des devoirs. L’amour de soi se matérialise également en coupant l’herbe sous le pied de la procrastination. Parfois nous remettons à demain certaines actions qui nous seraient merveilleusement profitables. Se mettre en route malgré soi, simplement parce que c'est bon, c'est s'honorer.

Pour vous aider, vous pourriez prononcer à voix haute : "Par amour pour moi je choisis de faire..."

À vous de jouer : observez votre vie dans chacun de ses domaines : professionnel, personnel, social, financier, spirituel, loisirs, santé, environnement. Mettez de la conscience sur vos comportements qui vous rappellent que vous ne vous respectez pas ou que vous ne prenez pas soin de vous. Listez-les. Et puis choisissez-vous.

Si vous rencontrez des difficultés, je vous invite à demander de l’aide.

L’image de soi

Elle est la représentation physique, psychologique, sociale, financière, intellectuelle qui s’est formée au gré de notre vie à travers nos expériences et les conclusions que nous en avons tirées, ainsi qu’au travers du regard des autres. Beaucoup de personnes entretiennent une image tronquée d’elles-mêmes.

Des expériences douloureuses à traumatisantes naissent des croyances et des certitudes sur nous-mêmes. Et comme cela ne suffit pas, nous nous comparons, souvent, bien trop souvent, aux autres. De ces comparaisons naissent des complexes qui parfois nous obsèdent de façon maladive.

Il existe des thérapies efficaces pour gommer ces impacts émotionnels, ces fausses certitudes que nous entretenons sur nous-mêmes afin de nous aider à nous réconcilier avec notre image. Par exemple, l’EFT (Emotional Freedom Technique) est une technique psychocorporelle de libération émotionnelle. Elle est d’une grande efficacité dans le travail de guérison des blessures émotionnelles et des empreintes qu’elles ont laissées en nous.

Cette méthode a le grand mérite de pouvoir aussi s’utiliser en autotraitement.

À lire sur FemininBio : Blessures d'enfance, guérir pour éviter leur transmission

À vous de jouer : dans le troisième volet de votre cahier, je vous invite à lister vos complexes un par un et, là aussi, par domaine de vie. Pour chaque complexe, répondez d’abord à la question suivante : "Qu’est-ce que ce complexe m’empêche de faire, d’avoir ou d’être ?" Imaginons maintenant que ce soit votre meilleure amie qui vous évoque ce même complexe. Que lui diriez-vous, que lui conseillerez-vous ? Appliquez à vous-même vos bons conseils en devenant votre meilleure amie.

Et faites-vous la promesse de ne plus jamais vous comparer aux autres.

Plus nous mettons de la conscience sur nos fonctionnements, plus nous pouvons rectifier notre trajectoire et renforcer notre valeur personnelle pour nous sentir légitime, apte, aimable, et prête à conquérir de nouveaux horizons.

 

Son dernier livre, "EFT un outil pour la vie" paru aux éditions Eyrolles 

Retrouvez Sylvie Liger sur son site

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Spiritualité
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !
A lire aussi