Relaxation

La sylvothérapie, l'antidépresseur naturel qui vous rapproche des arbres

Publié le 5 mars 2019 - Mis à jour le 6 mars 2019
Corine Moriou, professeure de yoga, diplômée de la Fédération Française de Hatha Yoga (FFHY), est par ailleurs sylvothérapeute. Elle a suivi le cursus de l’Ecole buissonnière de sylvothérapie (EBS). Adepte du green yoga, elle est conceptrice du Sylvo Yoga et propose des retraites en forêt.
C'est au Japon que cette thérapie naturelle aux multiples bienfaits a vu le jour.
C'est au Japon que cette thérapie naturelle aux multiples bienfaits a vu le jour.

La sylvothérapie, médecine alternative verte, a le vent en poupe depuis le succès planétaire du livre « La vie secrète des arbres ». Pourquoi ne pas faire une retraite dans une forêt ? On pratique la marche afghane, le yoga, la méditation et l’on développe sa créativité avec du land art. Un merveilleux moyen de se détendre, retrouver joie et sérénité.

Imaginez un monde sans arbre. Ce serait un monde inhumain. Les arbres sont nos discrets, fidèles et spirituels compagnons, mais nous ne leur prêtons pas toujours l’attention qu’ils méritent. Pourtant, ils sont toujours là, présents, généreux et nous aident, si nous leur demandons, à affronter les tourments de la vie.

Avez-vous déjà fait un « Tree hugging » ou plus exactement avez-vous déjà enlacé un arbre ? Vu de l’extérieur, le câlin à un arbre peut surprendre. Pourtant, elles (ils) sont de plus en plus nombreux à oser ! Les participant(e)s à un groupe de sylvothérapie disent trouver « une grande détente », un « réconfort », un « instant de grâce où le temps s’arrête ».

Qu’est-ce que la sylvothérapie ?

La sylvothérapie est une médecine alternative verte qui propose des exercices en relation avec les arbres pour y trouver bien-être, détente, voire guérison. Sa pratique est loin d’être nouvelle. Au XIX ème siècle, les patients du sanatorium d’Arcachon atteints de tuberculose ou d’asthme pratiquaient dans le cadre de leur traitement des bains de forêt. Ils voyaient leur état psychique et physique s’améliorer sous l’œil vigilant de leurs médecins. Qu’y a-t-il de plus bio que la nature ? La nature, c’est bio, beau et bon pour la santé.

Bains de forêt au Japon

Au pays du Soleil levant, le Professeur Qing Li, éminent biologiste japonais, professeur associé à la Nippon Medical School à Tokyo a démontré, en 2004, l’impact positif des shinrin yoku (« bains de forêt ») sur notre métabolisme. Très respecté par les autorités étatiques, le Pr Li a donné l’impulsion pour créer des centres de shinrin yoku.

>> A lire sur FemininBio Au milieu des arbres, en communion avec la nature

On en dénombre aujourd’hui une soixantaine sur l’ensemble du territoire. Il est vrai que le pays est recouvert à près de 70 % par la forêt. On vient dans un centre de shinrin yoku soit pour une escapade de quelques heures, soit pour une cure d’un week-end ou d’une semaine. En France, il n’y a pas l’équivalent des shinrin yoku… mais 75 % des Français vivent à une demi-heure d’une forêt (28 % de notre territoire).

Un antidépresseur naturel

Des études scientifiques ont démontré les bienfaits des arbres sur le stress, l’anxiété, la colère, les états dépressifs les troubles du sommeil, l’hyperactivité, le burn-out, l’arthrose, le diabète, l’obésité, voire certains cancers… Comme si la forêt était un antidépresseur naturel.
La sylvothérapie - ou plutôt la sylvodétente - peut être utilisée dans un but préventif ou tout simplement pour ressentir du bien-être, de la joie et de la sérénité. Vous n’entrez pas dans la forêt, mais la forêt entre en vous. Vous ne cherchez pas à savoir, à mettre des noms sur les arbres, mais à ressentir. C’est là que le rôle du sylvothérapeute est important.

Exercices dans la nature

Un bain de nature, associé à une marche afghane, du yoga, des respirations et étirements sylviques, de la relaxation la tête vers la canopée, une méditation dos à un arbre, aident à se détendre, à voir les choses de manière plus simple et fluide.

>> A lire sur FemininBio Voyages : 6 raisons de passer au mode "slow"

Des exercices comme la connexion et l’offrande à un arbre, le land art (par exemple utiliser des éléments végétaux et minéraux pour réaliser son portrait), l’écriture d’un haïku (poème japonais en trois vers) favorisent la concentration et la créativité.  

Retraites dans une forêt

Il a été prouvé qu’une immersion d’une journée dans une forêt a un impact sur votre bien-être pendant une semaine. Un séjour de trois jours et deux nuits produit ses effets pendant un mois. Et une semaine vous transforme pour la vie ! L’arbre intérieur qui est en vous déploie ses branches. Alors pourquoi ne pas faire l’expérience ?

Pour aller plus loin
Le château de Bonnemare en Normandie (à 1h30 de Paris) près du ravissant village de Lyons La Forêt vous accueille pour un week-end d’exception du 17 au 19 mai 2019. Vous pouvez aussi venir vous ressourcer dans les bras des arbres au Domaine du Taillé, un lieu de renommée internationale, en Ardèche. Vous y pratiquerez du yoga en plein air avec la bienveillante complicité des arbres dans une propriété privée de 100 hectares, du 7 au 12 mai et du 28 juillet au 2 août 2019. Pension complète avec une cuisine bio des cinq mondes. Toutes les informations sur le site du Domaine du Taillé.  

> A lire La vie secrète des arbres de Peter Wohlleben, de préférence en version illustrée, aux éditions Les Arènes.

Notre experte
Corine Moriou, professeure de yoga, diplômée de la Fédération Française de Hatha Yoga (FFHY), est par ailleurs sylvothérapeute. Elle a suivi le cursus de l’Ecole buissonnière de sylvothérapie (EBS). Adepte du green yoga, elle est conceptrice du Sylvo Yoga et propose des retraites en forêt. Pour toutes informations : corinemoriou@gmail.com

 

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier / pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du dossier Stress : solutions naturelles anti-stress
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte