Farniente

Les différentes manières de dormir en pleine nature

Publié le 14 août 2018
Cindy Chapelle est sophrologue, auteure d'ouvrages bien-être et anime le site www.laslowlife.fr. Par l'écriture et par l'intermédiaire d'ateliers et de conférences, elle invite à un art de vivre simple et heureux sur le chemin de la slow life.
Cet été, on adopte la siesta pour bien récupérer!
Cet été, on adopte la siesta pour bien récupérer!
© Dan Gold/unsplash.com

Rien ne vaut un moment de détente dans la journée. Et si vous savouriez l’été au rythme de la sieste ? Dans un jardin, au bord de mer, au pied d’un arbre, sur les berges d’un lac… Découvrez 3 inspirations pour faire un somme récupérateur dans la nature !

1- Suspendue, calé(e) entre deux arbres, tous en hamac !

Selon que vous êtes en bord de mer ou à la campagne, faites connaissances avec les essences d’arbres qui vous entourent. Posez vos mains pour sentir l’écorce d’un pin, d’un chêne ou d’un sapin et estimez sa résistance comme point de fixation de votre hamac. Accrochez solidement votre lit en suspension, à environ 1,50 mètre de hauteur, en faisant deux fois le tour de chaque arbre avec la corde. Ne freinez plus votre enthousiasme et grimpez dans votre couchette en mode camouflage. Après l’effort, le réconfort… En appui sur une simple toile, vous flottez dans l’air.

2- Paisible, sur les berges d’un lac, s'étaler sur une natte

D’un geste, vous déroulez votre natte avant de vous y étendre. Quelques libellules volent près de l’eau et autour de hautes herbes. Légères, colorées, elles captent le regard et fascinent. Les mains croisés derrière votre tête, observez à présent le ciel intense. Des nuages se déplacent, peut-être à  vive allure, juste au-dessus de vous. Restez attentif(ve) à leur passage avant de vous laisser aller à un petit somme.

3- ô mon bateau...! Nautique, à bord, on dort… 

Selon le bateau sur lequel vous vous trouvez, vous pourrez siester sur un des bancs du carré extérieur. Ces supports éphémères de sieste ont l’avantage d’être couverts d’un taud, grande toile créatrice d’ombre. Sachez que c’est au plus près de son centre de gravité qu’un bateau bouge le moins. Même si un bain de soleil sur le pont est tentant, à l’heure la plus chaude de la journée, pensez au risque d’insolation. Disposez votre drap de plage sur un des bancs, votre coussin à plat pour supporter votre tête, sans étirer votre nuque, et installez-vous sur le dos. Prenez quelques profondes inspirations pour vous détendre d’autant plus. Au gré de vos respirations approfondies, vous remarquez peut-être un léger sourire se dessiner sur votre visage, signe que vous appréciez pleinement ce moment.

Textes extraits du livre « Une petite sieste et je me recouche » (Cindy Chapelle, Plume de carotte, 2017)

> Pour plus de conseils "slow", retrouvez le blog de Cindy LaSlowLife

Articles du dossier Sommeil au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte