Psychologie positive

Se débarrasser des croyances limitantes pour avancer dans sa vie

Publié le 20 juillet 2020
Valérie Roumanoff est hypnothérapeute, formatrice - conférencière et auteure. Elle forme de futurs thérapeutes en hypnose ericksonienne et en PNL et anime pour les particuliers des stages de gestion du stress et de confiance en soi. Valérie est auteure de plusieurs ouvrages mêlant parentalité et hypnose.
"Changer ses croyances limitantes, c’est sortir des prisons mentales qui nous font souffrir, c’est se donner du pouvoir"
"Changer ses croyances limitantes, c’est sortir des prisons mentales qui nous font souffrir, c’est se donner du pouvoir"
© Kourosh Qaffari / pexels

Avez-vous parfois l’impression de subir votre existence, de ne pas avoir le choix et de vivre des situations qui se répètent malgré vous ? Et si tout cela était conditionné par les croyances que nous avons sur le monde, les autres et nous-mêmes ? Et s’il était possible de changer nos croyances et de nous libérer de celles qui nous limitent ?

Pour nous diriger dans le monde, nous avons mis au point, de façon inconsciente, des pensées qui donnent du sens à ce que l’on vit. Par exemple : « il faut travailler dur pour réussir » est une croyance très répandue. Elle permet d’expliquer pourquoi certains y arrivent et d’autres non. « L’amour, ce n’est pas pour moi » est aussi une croyance. Malgré les apparences, ce n’est pas le reflet d’une réalité objective, mais une façon très subjective de décoder le monde. Une fois installée, une croyance va influencer nos émotions et nos actions. Toute notre vie, en fait. D’où l’intérêt de s’y intéresser de près, n’est-ce pas ?

Quelles sont les 4 principales croyances qui nous limitent ?

  • « Ce n’est pas possible » : Cette phrase met fin à toute recherche d’amélioration ou d’évolution. Elle est limitante car elle supprime des possibilités, des alternatives, des choix de façon arbitraire.
  • « Je n’en suis pas capable » provoque immédiatement un sentiment d’impuissance qui nous prive de notre pouvoir de progression, d’évolution, d’amélioration. Cette croyance très largement répandue peut aussi s’exprimer par cette fameuse affirmation : « je n’ai pas confiance en moi ».
  • « Je ne le mérite pas » : Cette croyance est en rapport avec l’idée qu’on se fait de notre valeur personnelle. L’objectif est réalisable, je suis capable de l’obtenir mais je n’en suis pas digne, je n’y ai pas droit, comme s’il y avait quelque chose de fondamentalement mauvais chez moi.
  • « Je suis coupable » : La culpabilité est l’émotion (désagréable) ressentie par une personne qui se juge, coupable d'avoir fait du tort à quelqu’un. Cette auto-évaluation est très subjective et c’est ce qui pose problème. Car parfois des personnes qui devraient se sentir coupables (selon nous) n’ont aucunement conscience d’avoir mal agi et d’autres qui n’ont rien à se reprocher passent au contraire leur temps à croire que tout est de leur faute.

>> A lire sur FemininBio Célibataire : se libérer des croyances sur le couple pour rencontrer l'amour

Deux astuces pour s’en débarrasser

Vous avez identifié une ou plusieurs croyances parmi les 4 ci-dessus qui vous sont familières ? C’est normal ! La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible et même facile de changer ses croyances limitantes.

1. Remettez en cause vos croyances

La première étape consiste à savoir qu’une croyance n’est pas plus « vraie » ou « fausse » qu’une autre dans l’absolu. En remettant en doute nos croyances, nous nous offrons de nouvelles possibilités. Regardez la différence entre : « je ne suis pas capable de parler en public » et « je ne suis encore capable de parler en public ». La première phrase a un caractère définitif et irrévocable et la 2ème ouvre des perspectives positives.

2. Changez de point de vue

Plus on élargit notre vision du monde, plus on augmente nos perceptions et plus on découvre des possibilités pour le comprendre et lui donner un sens. Et parmi toutes ces possibilités, il y en a forcément une qui nous permet de considérer les choses plus positivement. On connaît tous ce procédé : des situations qui nous paraissaient catastrophiques sur le coup peuvent par la suite nous faire rire. Pourquoi attendre 5 ou 10 ans avant de pouvoir s’en amuser ? Il est possible de le faire dès aujourd’hui (ça vous tente de gagner 10 ans de bien-être ?). Les expressions « prendre de la distance », « faire un pas de côté », « lever la tête du guidon » nous montrent à quel point le changement de point de vue peut être salvateur.

Retrouvez votre pouvoir

Changer ses croyances limitantes, c’est sortir des prisons mentales qui nous font souffrir, c’est s’offrir de la liberté, c’est se donner du pouvoir, le seul qui compte vraiment, le pouvoir d’orienter notre vie dans la direction qui nous convient.

Notre experte

Valérie Roumanoff est hypnothérapeute, formatrice - conférencière et auteure. Elle est l'auteure de l'ouvrage Les 4 croyances qui vous empêchent d’être libre, aux éditions Larousse. Elle tient également un blog où elle traite des bienfaits de l’hypnose.

 

 

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier / pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Développement personnel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte